Accueil > Culture >

Ali Bénarab, écrivain et poète

samedi 14 juillet 2018, écrit par : Rachid Sebbah

M. Ali Bénarab est né en 1943 à Ain Legradj. Il est le fils de Lakhdar et Bénérab Aldjia. Il a fait l’école primaire dans son village natal et le collège à Béni Hafedh (daira Béni Ourtilane).

Au lendemain de l’indépendant, il a occupé successivement les fonctions ci-après :
- enseignant à Tazmalt, durant les années scolaires 1962 à 1964,
- enseignant chargé d’école à Béni Brahim, de 1965 à 1971,
- directeur de l’école des frères Khebizi à Béni Brahim, de 1971 à 1978,
- directeur du CEM de Béni Ourtilane, septembre 1978,
- conseiller pédagogique de langue française à l’inspection d’Akbou puis à Seddouk, de 1978 jusqu’à 1984,
- directeur de l’école des frères Khébizi, de 1985 jusqu’à sa sortie en retraite le 1er octobre 1997.

Par ailleurs, il a été membre de l’APC de 1969 à 1974 et membre de l’APW de Béjaia de 1974 à 1992.

Une fois en retraite, autodidacte, il a eu l’idée de faire des recherches dans plusieurs domaines pour écrire des livres, dont trois sont en librairie :
- le premier est titré « Notions sur la commune d’Ain Legradj »,
- le second est intitulé « 132 ans de résistance et de sacrifice (Nord
de Sétif : de Béni Ourtilane à Aith Yala) »,
- le troisième porte sur « La pédagogie de l’enseignant à l’enseignant ».

Actuellement, il a achevé son quatrième livre portant sur « L’histoire et traditions de la citadelle d’El Koléa-Bodj Zemmourah » qu’il compte éditer prochainement.

Par ailleurs, il a écrit un recueil de poésie révolutionnaire qui sera à son tour édité un jour. Il projette d’écrire un autre livre sur « Les représailles de la colonisation française et les souffrances des indigènes ».

Enfin, malgré son âge quelque peu avancé, Ali Bénarab est encore très actif. Il poursuit ses recherches, écrit des livres et des poèmes, donne des conférences et répond aux invitations des associations, des établissements de l’éducation et de la formation professionnelle. Que Dieu le préserve pour les siens, ses lecteurs, ses auditeurs et l’aide à mener à bien ses projets précités.

Auteur : Rachid Sebbah

Source : Livre « 132 de résistance et de sacrifices ».


Partager cet article :
7 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°281447 :
Les oulidou Rabah c’est où ?
Rabah Sella :
Autodidacte ? Avec tout ce C.V ?
kaci :
Un geand respect a Mr Benarab, bonne continuation et longue vie a ce geand maire.
Djafari :
Aux grands hommes les grands honneurs. Je connais Allaoua Benarab. Expert comptable à Paris et Hacene Benarab Restaurateur au Boulevard Menilmontant.
NAWARA LAFAYETTE :
Toute sa carrière dans l’enseignement .... quand on voit le niveau médiocre des élèves , on peut douter des compétences du bonhomme !! Espèrons qu’il est meilleur écrivain qu’enseignant ! Un livre sur les oliviers de Beni Ourtilane serait plus intéréssant qu’une chronique réchauffée sur une colonisation qu’il n’a pas ,ou peu connue !
Commentaire n°281481 :
n’est pas historien autodidacte qui veut !!!!!!!!
Djafari :
... Une famille honorable.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus