Accueil > Santé >

Épidémie de Rougeole à Sétif : Des dizaines de cas déclarés

jeudi 14 mars 2019, écrit par : F. Senoussaoui

Même si les causes de cette endémie ne sont pas encore connues, des médecins indiquent que le calendrier vaccinal, qui a été adopté depuis plusieurs mois et qui a connu un refus, pourrait être derrière l’augmentation des cas enregistrés.

Des dizaines de cas de rougeole ont fait leur apparition durant les derniers mois de l’année en cours à travers les quatre coins de la wilaya. Selon des sources sanitaires concordantes, la zone la plus endémique dans la wilaya de Sétif est Aïn Azel, au sud, et les communes avoisinantes ont connu l’enregistrement de 53 cas depuis le début de l’année en cours contre 136 cas l’année dernière, notamment dans les localités du sud de la wilaya.
Le premier responsable de l’EPSP de Aïn Azel, Mustapa Belbache, a déclaré que plusieurs autres régions dont Ras El-Ayoune (wilaya de Batna) et Belaïba et Barhoum (wilaya de M’sila) ont enregistré plusieurs cas qui ont été déclarés à Sétif. Les services de l’hôpital Mohamed-Yalaoui de Aïn Azel ont enregistré l’hospitalisation de plusieurs personnes dont des adultes au service des maladies infectieuses et des enfants au service de pédiatrie dudit établissement couvrant une grande partie du sud de la wilaya.
L’on souligne par ailleurs qu’aucun décès n’a été enregistré. Les responsables du secteur de la santé et de la population de la wilaya de Sétif disent qu’ils ont procédé à une opération tous azimuts pour assurer la vaccination obligatoire des personnes âgées entre 6 mois et 40 ans, notamment chez les enfants scolarisés dans le cadre des sorties des médecins des unités de dépistage scolaire (UDS). Selon le premier responsable, 92% des enfants relevant de l’EPSP de Aïn Azel sont vaccinés. À l’EPSP de Sétif, une circonscription qui a la charge de trois communes limitrophes, à savoir le chef-lieu de wilaya, les communes d’Ouled Saber et Guidjel, les services sanitaires ont, depuis le mois de janvier de l’année en cours, connu la déclaration de 22 cas.
Même si les causes de cette endémie ne sont pas encore connues, des médecins indiquent que le calendrier vaccinal, voire le programme élargi de vaccination qui a été adopté depuis plusieurs mois et qui a connu un refus au début, voire qui n’a pas été respecté en 2016 et 2017, pourrait être derrière l’augmentation des cas enregistrés depuis le début de 2018 notamment. Une enquête approfondie doit être ouverte, selon plusieurs médecins spécialistes que nous avons contactés hier, car selon les recommandations de l’OMS et l’institut Pasteur, l’apparition de cinq cas pousse les responsables à déclarer l’épidémie.

Liberté


Partager cet article :
5 commentaire(s) publié(s)
aissa :
LA VACCINATION !
aissa :
Endémie : nom féminin.(grec endêmon nosêma)= maladie qui se fixe dans un pays=persistance d’une maladie infectieuse au sein d’une population ou d’une région.////////// Épidémie : nom féminin (latin médiéval epidemia, du grec épidêmia)= développement et propagation rapide d’une maladie contagieuse, le plus souvent d’origine infectieuse, dans une population. Phénomène pernicieux, nuisible qui atteint un grand nombre d’individus .
aissa :
Radio Algérienne le 20/01/2019 - 17:59 , suite et fin : Le ministère de la Santé rappelle la nécessité de vacciner les enfants contre la rougeole. Il a, en outre, expliqué que seule la vaccination peut arrêter la transmission de cette maladie qui reste la plus contagieuses parmi les infections du nourrisson et du jeune enfant, relevant que pour ce faire, il faut atteindre un taux de couverture vaccinale d’au moins 95% chez les nourrissons par deux doses de vaccin ROR. En ce sens, le ministère a relevé que des cas sporadiques de rougeole sont toujours notifiés dans certaines wilayas, touchant notamment des nourrissons âgés de moins d’un an non encore éligibles à la vaccination, précisant que ces nourrissons ont été contaminés dans leur entourage du fait de l’absence ou de l’insuffisance de couverture vaccinale suffisante pour contrôler la maladie. Le ministère a ainsi rappelé les parents que vacciner son enfant, c’est le protéger et protéger les (...)
aissa :
El MOUJAHID.PUBLIE LE : 08-11-2018 | 0:00. : Vaccination contre la rougeole et la rubéole : Obligatoire dès janvier 2019 . Eu égard aux nombreux cas de décès enregistrés ces dernières années causés par la rubéole, la rougeole et de la poliomyélite, le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière rend, désormais, obligatoire la vaccination des enfants et des mamans à partir de la prochaine année. Objectif : « rompre la chaîne de la transmission de ces maladies ».En effet, le nouveau calendrier de vaccination entré officiellement en vigueur au mois de septembre 2018, stipule que la vaccination contre certaines maladies transmissibles est obligatoire et ce, conformément aux recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS)..
simple d’esprit :
D’après les scientifiques, le moyen le plus efficaces pour éradiquer les épidémie et les anticiper ; Vacciner vos enfants .

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus