Accueil > Santé >

Les maladies dermatologiques les plus fréquentes chez l’enfant en débat à Sétif

samedi 23 novembre 2019, écrit par : F. Senoussaoui

Le club des pédiatres libéraux de Sétif a organisé jeudi sa 3e journée scientifique sur la « dermatologie pédiatrique » au niveau de la salle de conférence de l’hôtel Four Points by Sheraton de Sétif.

Le programme concocté par l’équipe du bureau du club qui regroupe les pédiatres libéraux de pas moins de quatre wilayas de l’est a été très riche pour cette troisième journée thématique à laquelle ont été conviés aussi les spécialistes et maîtres assistants du pôle pédiatrique de Sétif.

Pas moins de 90 praticiens spécialistes de Sétif, Bordj Bou Arréridj et Msila ont pris aux travaux du conclave qui a été rehaussé par la participation de trois éminents professeurs en dermatologie pédiatrique et sponsorisé par plusieurs laboratoires spécialisés dans les laits infantiles à l’instar de France Lait, Nestlé, Biomil, Celia, Sahha et les laboratoires Sanofi, Kalos et Physiopharm.

Des cas cliniques d’hémangiomes compliqués, du syndrome de Kasabach Meritt , des pièges diagnostiques de dermatoses du nouveau et des lésions vésiculo-pustuleuses du nouveau-né ont été respectivement présentés par Pr le vice président de l’association des dermatolologistes francophones et Pr Y. Sadi du CHU de Blida ainsi que les dermites du siège du nourrisson ainsi que la dermatite atypique qui est très fréquente avec une prévalence élevée estimée à trois malades sur dix. Les maladies mycosiques, les nævus congénitaux géants avec risque de mélanome malin ont été abordés par Pr Bouadjar, président de la société algérienne de dermatologie pédiatrique.

Selon le président du club, Dr Ahmed Hamza Benahcène, cette journée de formation médicale continue, la troisième après deux précédentes journées dédiées respectivement à la cardiologie et à la gastroentérologie pédiatrique est un espace de savoir, d’échange et surtout de débats enrichissants, voire une mise à jour des connaissances des pédiatres de la région. Le choix du thème n’est pas fortuit car les maladies qui ont été au centre des thèmes choisis sont souvent motif de consultation très fréquent. Le bureau du club a en étroite collaboration avec des Pr de renom spécialistes de la dermatologie pédiatrique concocté un riche programme et choisi avec un grand soin les thèmes qui ont été retenus pour cette édition », dira Dr Benahcène à Liberté.

Pour le Pr Bouadjar Bakar, président de la société Algérienne de dermatologie pédiatrique, les dermites du siège du nourrisson concernent pas moins d’un nourrisson sur 10. Elles sont motif de consultation très fréquent. « L’irritation causée par les lavages souvent faits avec des savons avec un taux de « pH » élevé , l’utilisation de couches inadéquates ainsi que la fréquence de changement qui ne dépasse pas les six couches par jour et l’utilisation de lingettes sans rinçage sont La principale cause des irritations et du coup des dermites du siège », nous dira Pr Bouadjar qui a aussi précisé que : « Les champignons et certaines bactéries sont aussi derrière ces dermites »

F.Senoussaoui


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus