Accueil > Culture >

Les arts à l’école, une nouvelle approche à Sétif

jeudi 25 mai 2006, écrit par : Abdelhalim Benyelles, La Tribune, mis en ligne par : Boutebna N.

La pratique culturelle, longtemps développée en dehors du milieu scolaire, a fini par céder à ce dernier une infime marge de manœuvre, se limitant parfois uniquement à l’activité de la chorale dans quelques établissements seulement, malgré la disponibilité des moyens humains d’encadrement. Alors qu’au niveau des structures relevant de la direction de la culture, en dehors du personnel administratif, ce sont plutôt les enseignants qui assurent le fonctionnement des différents ateliers des maisons de jeunes ou de la maison de la culture notamment. Cela relève de la contribution non légiférée du personnel de l’éducation dans l’animation du monde de la culture.
Pour le cas de la maison de la Culture de Sétif, tant pour le théâtre, que pour le dessin ou encore la musique, les activités les plus en vue, c’est le personnel de l’éducation qui assure l’encadrement des apprenants. Certains d’entre eux spécialisés dans les domaines artistiques et culturels nous affirment que l’école n’adopte aucune politique visant à l’ouverture du champ culturel aux élèves et par là même, la promotion de la culture en milieu scolaire. Ainsi, ils participent à la réalisation des programmes décidés par la direction de la culture en assumant des tâches qui répondent aux normes de la formation, même si cette dernière concerne la représentation artistique. Ils auraient d’ailleurs souhaité, nous dit-on, que leurs élèves soient orientés vers cette structure afin de parfaire leur formation. Le public qu’accueille la maison de la culture vient de différentes couches sociales.
Un des animateurs interviendra cependant pour souligner l’action des parents d’élèves qui peut aider, comme, à l’inverse, saborder le travail de ces institutions culturelles. Certains parents interdisent à leurs enfants de fréquenter les centres culturels. C’est tout le problème de la tradition de la pratique culturelle et la socialisation des arts qui sont dès lors évoqués. Pour le secrétaire général de la direction de l’éducation nationale (DEN) de Sétif, M. Guediri, l’activité culturelle est appelée à s’inscrire dorénavant dans l’esprit de réforme de la gestion de l’établissement scolaire, car, affirme-t-il, elle est désormais considérée comme « un volet important de la vie de l’enfant ».
A cet effet, il nous signale que la tenue du séminaire regroupant le ministère de l’Education nationale et le ministère de la Culture, a été une occasion de redynamiser la mission de l’école pour l’avenir.
« Chaque établissement doit désormais concevoir un projet, dont l’activité culturelle constitue une tranche », explique le SG de la direction de l’éducation qui signale au passage que le séminaire d’Alger a permis de déclencher un dialogue entre les différents partenaires de la vie de l’enfant. Selon lui, légiférer sur le transfert de l’enfant vers la maison de la culture constitue la concrétisation, en quelque sorte, de l’accord signé entre les deux institutions.
Ainsi, la mise en marche de la nouvelle approche du projet de l’établissement, prévue à partir de l’année scolaire 2006-2007, permettra, selon les responsables, de concrétiser le « contrat de performance » signé entre le ministère de l’Education et le ministère de la Culture. Les activités théâtrales, l’animation musicale, les petits musées scolaires d’anatomie, de géologie ainsi que des clubs d’Internet et de lecture sont prévus en milieu scolaire et pourraient assurer leur prolongement dans les structures relevant du secteur de la culture. Pour le SG de la DEN, l’officialisation du Festival national de la chorale des enseignants à Sétif constitue déjà un dénominateur commun entre les deux ministères en attendant de lancer d’autres actions d’envergure nationale.

Par Abdelhalim Benyelles


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus