Accueil > Santé >

Les médecins internes du service de gynécologie et d’obstétrique de CHU de Sétif sont en grève sans limite !

dimanche 4 mars 2007, écrit par : Sétif Info, mis en ligne par : Boutebna N.

Les médecins internes du service de gynécologie et d’obstétrique de CHU de Sétif sont en grève sans limite depuis mercredi dernier. Le service compte plus de 70 internes qui sont toutes et tous en grève. Ils ont choisi Setif.Info pour s’exprimer. Les médecins internes exigent :

1 - L’encadrement obligatoire et spécialisé des médecins internes par des gynécologues, ce service est un service à passer obligatoirement pendant l’internat.

2 - Pas de pointage quotidien tant qu’il n’y a pas de médecin gynécologue encadrant.

3 - L’accès à la salle de colloque quotidiennement de 8h à 16h, la salle est actuellement fermée pour des raisons inconnues.

4 - Le respect de la dignité des médecins internes qui sont sous-estimés par tout le personnel du service.

5 - L’amélioration des conditions de travail et la disponibilité d’instruments médicaux nécessaires.

6 - L’entretien quotidien de la chambre des médecins internes qui a été depuis longtemps négligée (pas de vachette , pas de ménage, pas de changement de couverture et de draps depuis des mois ...). A noter qu’une interne a été grièvement blessée par le vitre de la fenêtre mal placé. De plus elle n’a même été transportée par une ambulance du service.

7 - Le transfert des patients entre leurs chambres et la salle d’échographie n’entre pas dans la responsabilité des médecins internes qui sont en période de stage (3 mois uniquement). A noter que la salle d’échographie se trouve au rez-de-chaussée et les malades sont au 1er étage alors qu’une échographie au même étage n’est pas utilisée.

8 - La réouverture de la salle d’échographie avec l’autorisation de son utilisation par les médecins internes.

Pour Setif.info


Partager cet article :
9 commentaire(s) publié(s)
Redha :
Bravo....c’est ce qu’il faut faire Bien faire les choses, ou ne rien faire bien travailler ou ne pas travailler

Réponse de idris jijel :

salem pre interne de constantine la medecine est la science la plus difficile a dominer la plus difficile a pratiquer du fait de la responsabilite religieuse humaine et penale qu’elle mis en jeu . avoir l’envie et la chaleur puis l’amour de la confectionner ne vient pas seul car c’est la resultante de l’effort de toute la societe par l’encouragement ;le respect ;l’aide ;....car un bon medecin est un gain pour toute la société. créer des obstacles pour la formation de bons medecins va etre payer par primo celui qui a mis l’obstacle:une sage femme par example qui ne respecte pas un interne(tous les internes) risque un jour de se trouver entre les mains d’un mauvais medecin qui ne lui va pas assurer de bons soins et peut etre a l’origine de son decés :qui sème le vent récolte le (...)
Commentaire n°1526 :
Je pense qu’ils ont raison d’exiger un minimum pour travailler surtout l’encadrement qui doit être une condition obligatoire car il y va de leur formation ( et surtout de la vie de leurs patients plus tard). Qui forme ces internes ??? ON NE DOIT PAS TRANSIGER AVEC LEUR FORMATION. Le chef de service Gényco devrait l’exiger avant les internes !!!! (Celui qui a écrit ce texte aurait du le relire car il est plein de fautes d’orthographe indigne d’un interne de médecine !!!)
youssef de Sétif. :
Je suis un médecin généraliste issu de la promtion de 1976.Les problèmes rencontrés par les futurs jeunes confrères sont tout simplement inacceptables.Moi aussi,je deplore le texte plein de fautes.Mais il ne faut pas trop en vouloir aux jeunes de tout bord qui ont été sacrifiés sur l’autel de la démagogique politique d’arabisation à outrance.Je me souviens du temps ,pas trés lointain,où nos voisins tunisiens nous enviaient la maitrise de la langue de Molière ;aujourd’hui ,il faut hélas reconnaitre,qu’il la maitrise mieux que nous !Grandeur et décadence d’un système éducatif manipulé par des incompétents ! Youssef.
Mr l’interne :
Je suis un interne affecté dans le service sus cité et je crois que même si notre lettre a été pleine de fautes d’orthographes, elle a pu passer le message qu’il faut réagir au problème de gynécologues à la maternité de Sétif ! », et motiver non seulement les bon médecins (collègues) à corriger nos fautes d’orthographes mais aussi des responsables à penser à la solution. Je ne vais pas revenir à ce qui est déjà dit mais passer au problème le plus grave car je suis un citoyen donc une parente peut à n’importe quel moment nécessiter un gynécologue à la maternité en urgence alors qu’un simple accouchement chez une femme en bonne santé sans antécédents particuliers peut se compliquer (HTA gravidique, hémorragie de la délivrance) ; ce qui va mettre la vie de la patiente en danger ou celle de son bébé, nécessitant l’intervention d’un gynécologue(une césarienne ou hystérectomie par exemple)dans l’immédiat (les minutes qui suivent) pour sauver sa vie, ce serait quoi la solution ? Lui proposer d’aller voir une clinique (...)
Commentaire n°1542 :
salut je suis aussi une interne au service de gyneco et je pense que les fautes d’orthographe ne sont pas intéressants au point du problème posé moi personnellement j’encourage tous les internes à continuer même ceux des autres services car ce service est obligatoire
interne :
je suis aussi un interne au service de gyneco on a passé les gardes à acceuillir les gens et les orienter vers les cliniques privées ou à constantine sans parler des autres problèmes car je pense que l’encadrement constitue le grand problème
Commentaire n°1728 :
Bravo les jeunes, vous avez mis le doigt sur ce qui fait le plus de tort à la medecine Algerienne:La formation et l’encadrement.Je me rapelle ce pauvre interne livré à lui-même lors d’une garde de pneumo en 1984 ;il devait ponctionner la pleuresie d’un pauvre vieillard il l’a fait seul comme un heros !! C’etait une pleuresie de grande abondance, le patient ne pouvait plus respirer.Pensant le soulager, il a ponctionné la totalité du liquide.Le patient a fait une tamponnade cardiaque,il a decedé qq minutes aprés.Le pauvre interne commence sa carrière trés mal.Il voulait soulager,il a tué.Il a tué par ignorance bien sûr, mais surtout parcequ’il etait seul, comme la mort.Où etait le resident de garde,l’assistant,le professeur ??? Ne sont ils pas payé pour assurer les gardes ? Que donnent ils en contrepartie ?Ils ont l’obligation morale et le devoir, de vous apprendre le metier et si possible de vous le faire aimer.Et dites vous bien que s’il vous arrive un pepin, vous irez seul en prison.On versera sur (...)
nawel :
Enfin des étudiants qui bougent et qui de plus et étudiants en médecine une ellite connue pour etre docile et bosseuse , la formation des médecins en algerie est un véritable désastre car les étudiants arabisants se retrouvent livrer à eux meme grace à dieu les occidentaux ont éditer les livres de médecine donc pour la théorie ça passe par contre pour la pratique ça ne s’apprends pas dans les livres , alors j’appelle tous étudiants à réclamer leurs droits et à manifester leur mecontentement

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus