Accueil > Santé >

Selon le CHU de Sétif : Un nouveau virus menace le Nord algérien

samedi 31 mars 2007, écrit par : Fawzi Senoussaoui, Liberté, mis en ligne par : Boutebna N.

La salle de conférences de l’hôtel Frantz-Fanon de Sétif a abrité une journée d’étude et de sensibilisation sur le “West-Nile virus”, organisée par l’Agence nationale pour le développement de la recherche en santé.

En effet les participants, des infectiologues, biologistes, virologues, épidémiologues, ornithologues et écologistes ont participé à la réunion pour la préparation des journées d’étude de Annaba qui auront lieu les 10 et 11 avril.

“L’objectif de ces journées est la recherche pour connaître ces maladies transmises par les oiseaux parce qu’il y a méconnaissance de ces vecteurs et même de cette maladie le-West Nile" qui ressemble à la grippe aviaire. Elle touche d’abord les animaux puis les hommes”, nous a affirmé le professeur Lechheb du CHU de Sétif. “Notre objectif est de mettre en place un système de surveillance, de veille et de prévention de cette maladie détectée dans plusieurs régions du monde. Notre mission est aussi de répartir des groupes de travail, le mode de collaborer dans le cadre du réseau afin de préparer les demandes de financement des activités des différents groupes de recherche”, a renchéri le Pr Hamdi Chérif.

Le Nord-Est algérien est considérée comme zone à risque. Une équipe a déjà commencé le travail de recherche à Annaba. “Cela fait trois ans que nous travaillons sur la biodiversité, notamment sur les oiseaux forestiers et les oiseaux aquatiques qui sont des espèces hautement parasitées. Le manque de moyens nous a empêchés de détecter ce virus, le West-Nile”, a affirmé le Dr Bouslama, ornithologue de l’université de Annaba. Il faut noter que ce virus, qui a fait plusieurs morts dans plusieurs pays et en Algérie, est transmis via les moustiques. Selon une étude publiée en 1996, deux décès ont été enregistrés à Timimoun en Algérie. En 1994, 50 personnes ont été atteintes. Les symptômes sont, selon cette étude, une forte fièvre, des troubles neurologiques et le coma.

F. Senoussaoui, Liberté


Partager cet article :
3 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°1861 :
VOUS ALLEZ VOIR UN JOUR LE RAVAGE DU VIRUS DU SIDA UN JOUR A SETIF .

Réponse de SG :

je ne vois pas le rapport on parle ici d’infection par les animaux et par l’environnement encore un homophobe qui s’exprime...vive la liberté d’expression mais svp évitez de divulguer votre haine sur ce site par pitié
bilel.o :
bonjour ,étant étudiant en 5année veterinaire je m’interesse au zoonose et aux maladies emeargentes ceci dit je vous saurez grée de bien vouloir nous informez un peu plus sur cette maladie(si joint mon adresse email)ainsi que c conséquence et sont impacte sue la santé publique.habitant dans une zone humide (elkala)l’empleure de la maladie peut etre devastateur.recevez ma parfaite consideration.bien a vous

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus