Accueil > Santé >

Croissance du nombre des cancéreux à Sétif

1 200 nouveaux cas chaque année
vendredi 20 avril 2007, écrit par : Farid Benabid, Liberté, mis en ligne par : Boutebna N.

La wilaya de Sétif a bénéficié, en 2006, d’un projet de réalisation d’un hôpital anticancéreux qui a nécessité un financement de l’ordre de 1,2 milliard de DA, à El Bez, à l’ouest du chef-lieu de wilaya. À la réception de cette structure prévue à la fin de l’année en cours, cela devrait assurer une meilleure prise en charge d’une population dont le nombre augmente chaque année, selon des statistiques récentes du secteur de la santé, qui est de 1 200 nouveaux cas par an. Les infrastructures sanitaires de Sétif accueillent actuellement les patients de quatre wilayas limitrophes. Le nombre de malades atteints est réparti équitablement entre les deux sexes.

Si le cancer des poumons est le plus répandu, 406 des 2 115 femmes traitées souffrent du cancer du sein. Le cancer de l’estomac occupe, pour sa part, la deuxième position dans la wilaya, et les hommes sont plus touchés que les femmes, suivi du cancer de l’utérus qui occupe la deuxième position chez les femmes.
Les mêmes statistiques laissent apparaître que les enfants sont de plus en plus sujets aux différentes formes de cancer, chez lesquels cette maladie représente 10% des tumeurs diagnostiquées annuellement. Parmi les causes principales de ces chiffres en croissance, concernant les différentes formes de cancer, on compte la présence de plus en plus d’éléments chimiques dans les produits de consommation, la pollution, les émanations toxiques provenant de l’industrie et le tabagisme.

Farid Benabid / Liberté


Partager cet article :
4 commentaire(s) publié(s)
izzem113 :
je souhaite un bon rétablissement au rédacteur de cet article . mokhtar lebkiri
izzem113 :
le souhaite un bon réetablissement au rédacteur de cet article qui nous a toujours donné des nouvelles sur la wilaya de setif.mokhtar lebkiri
Ghoulfou :
Je pense que si nous voulons inverser cette tendance, il faut avoir une meilleure hygiène de vie. Nous voyons que rien n’est fait par les pouvoirs publics pour empecher ces véhicules pollueurs ( voir les bus en ville) qui additionner polluent autant qu’une usine. Les sachets noirs en plastic sont toujours sur le marché, tous les types de colorants et de conservateurs chimiques qui rentrent dans la composition de produits alimentaires ( Limonade , conserves etc..) sont t-ils controlés et leurs dosages etc.... On n’importe de partout Il faut tirer la sonnette d’alarme dès maintenant sinon on court vers la catastrophe. La société civile malheureusement est inexistante !!! . De plus des débats sur la TV radio et même des spots de TV sont nécessaires afin d’alerter les gens. Ce n’est qu’avec une prise de conscience que l’on pourra diminuer ce taux, malheureusement ce n’est pas pour demain (...)
chekire :
cher monsieur, vous évoque la un sujet tres important pour les millier des malades mais la question qu’on se pose pourquoi il n ya auqu’une prise en charge pour les malades pui souffre beacoup eux et leur proches . ca fait tres mal qu’on ta un parent qui souffre devant toi et il faut faire la navette a constantine sans qu’il ya un aide des autorite alors qu’on il s’agit de foot ball tout le mond s’y implique merci

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus