Accueil > Santé >

Maternité de Sétif : Le citoyen se plaint...

mardi 5 juin 2007, écrit par : Nabil Lalmi, El Watan, mis en ligne par : Boutebna N.

De très nombreux citoyens se plaignent de la qualité de réception au niveau de l’hôpital mère-enfant du CHU de Sétif.

En effet, depuis quelques temps, tous les espaces destinés au stationnement des voitures ont été fermés au public. Ces lieux sont, d’après les agents qui se sont transformés en gardiens de parking, réservés aux médecins. Pourtant, depuis la prise de cette décision l’on constate que ces espaces sont inoccupés toute la journée, et que seuls certains privilégiés n’ayant rien à voir avec Hippocrate, ont le doit de les occuper. Les citoyens, décontenancés par cette mesure, se demandent si cette décision est réfléchie. Pour beaucoup d’entre eux, celui qui a fait fermer ces espaces, l’a fait pour procurer du travail au niveau du parking qui se trouve à l’extérieur. Cette situation pousse les gens en quête d’une place à faire plusieurs fois le tour du site, de stationner n’importe comment pour déposer ou faire monter une malade ; en l’absence de fauteuils roulants, on a vu des malades transportés à bout de bras par leurs accompagnateurs. La route menant à l’hôpital est étroite, et les habitants empêchent les véhicules de stationner, et cela ne gêne nullement les autorités. Entre les murs de cette maternité existe un parking qui ne chôme pas, surtout à l’heure de l’unique visite de la journée. Et à l’intérieur, l’on s’amuse à fixer des bornes reliées entre-elles par des chaînes.

Le praticien et la déontologie en débat

Par ailleurs, le secteur sanitaire de la capitale des Hauts-Plateaux vient d’organiser, au niveau du CHU de Sétif, la première journée médicale de déontologie, et dont le thème sera Le praticien devant ses responsabilités professionnelles. Il est à noter que cette journée se tient à la demande des praticiens eux-mêmes. Les nombreuses communications prévues seront assurées par les Drs Hanfoug de Constantine, Boutahar, S. Benokbi, Doubali du CHU de Sétif, Rezig, médecin formateur de la DSP de Sétif, et Nourredine Kamri, procureur général adjoint de Sétif. Les conférences porteront sur la responsabilité médicale du chirurgien-dentiste, le praticien et la loi, le certificat médical, le secret professionnel et les droits du malade ; des débats succéderont au cours des deux séances programmées pour cette journée. Des médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes des secteurs sanitaires de Sétif, Bordj Bou Arréridj et M’sila, ainsi que ceux du privé, et une quinzaine de magistrats, assisteront à cette première journée du genre à Sétif. Le personnel paramédical est aussi présent ; sages-femmes, infirmiers et surveillants médicaux, tous participent à cette manifestation. Et c’est comme il a été dit : « L’occasion de faire le lien entre les robes noires et les blouses blanches. » C’est aussi l’occasion de remettre au goût du jour les droits du malade.

Nabil Lalmi, El Watan


Partager cet article :
12 commentaire(s) publié(s)
djamel eddine.S :
bonjour,depuis tres longtemps la maternite de setif faisait l’objet de toutes sortes de remarque.et pourtant c’est une institution ou il doit y’avoir du respect et la dignite. s.djamel eddine

Réponse de malade et passioné :

bonjour tout le monde il preferable de parler du fond du probleme de la maternité de setif qui des praticiens specialises qui sont inexistants on a eu recours à des chinois qui selon des connaisseurs ils ne connaissent meme l’acte chirugicale alors mettre la vie de bnos cocitoyennes entre les mains de taiwan ......... a vous de deviner ? question de parking c’est l’arbre qui cache la foret.

Réponse de minouche :

Il n’ya pas que la maternité qui pose problème tous les services hospitaliers laissent à désirer.S’il est vrai qu’il y’a 1 problème de moyens matériaux et humains, il faut quand même reconnaître qu’il y’a aussi 1 laisser-aller général et là c’est un problème de conscience professionnelle, de culture. Les grands professeurs ne cessent de se féliciter, de se gargariser de titres ronflants mais la réalité nous oblige à dire que rien ne marche. C’est 1 grand marasme.Avoir des diplomes céest tres bien mais être à l’écoute des malades , des désespérés c’est encore mieux )
halima :
j ai travaille un bon moment a la maternite et vraiment c est difficile de stationner a l interieur meme pour les medecins car contrairement les visiteurs profitent d entrer meme s ils ne sont pas accompagnes d une malade pour moi c est tous le monde qui entre il suffit de connaitre l un des agents de securite
l’algerien :
c’est l’anarchie totale por tous le systeme sanitaire c’est la mafia qui gere la sante a setif
sagesse :
Il serait grand temps que chacun et chacune assume pleinement ses responsabilités, comment un agent de sécurité peut-il avoir tant de pouvoir ? le responsable de l’hospital doit veiller à ce que chaque employé fasse correctement son travail... Peut-être, qu’alors les services publics rempliraient leurs véritables misssions !La déontologie et le respect doivent prévaloir sur l’anarchie et l’ignorance.
le miroire :
J’ai l’impression que ces informations ne sont pas connues des vrais reponsables, ou bien ils s’enfichent complètement. Ce que je propose, puisque les problèmes dans le domaine de la santé ne datent pas d’hier, de faire imprimer ce genre de texte et les afficher sur les murs de la maternité. Peut être ca fait reveiller la population et faire agir les reponsables, qui sont en fin de compte, des responsable que pour leurs interets. Allah yahdihoum, et heureusement il y a l’après mort ou chacun doit payer pour ses iresponsabilités et ses negligences. En fait où est le professeur Abaoui, je pense qu’il est concerné, n’est ce pas ?
REVOLUTIONNAIRE :
le probleme du stationnement n’est que la face visible de l’ice berg.Il faut aller à l’interieur pour se rendre compte de l’ampleur des dégats, d’abord il n’ya aucun gynècologue et je trouve ça honteux.Mis apart qlq médecins spécialistes chinoisqui ne comprennent pas notre langue, ne parlent pas le français et n’assure meme pas de consultation(il ne font que des opérations), les médecins généralistes font de leur mieux pour joindre les 2 bouts. la pagaille reigne à l’interieur du service, les mamans sont deux par lit, le jeune interne n’a personne pour l’encadrer(je parle en connaissance de cause)etl’hygiéne !!!!.1 seule question:que font les responsables ??????
imen :
oh !!!! parlant s’en des chu et surtout des maternite ou naissent chaque jour des nombreux bebe ... quand j’ecoute mes cousines me raconte dans quelle condition elles sont recuent et heberger durant leur sejour a la maternite je suis horrifier !!!de ce q’elle me raconte lorsqu’elles me disent q’il ya aucune hygiene , il ya des cafards dans leurs chambre ,les draps son sales serves souvant a plusieurs acouchements elles entendes les rats le soir ,et surtout par la fentre elle voient les infermieres balancer les detritus apres l’acouchement par terre dans une cour de la mater pour pour que le soir meme viennent se nourrirent les rats pour ensuite finir leur premenade dans les chambre au milieu des bebes souvant tres fragile , elles sont insultes par l’equipent soignant qui ne suportes pas leurs cris de douleur.la mise au monde d’un bb devient un pire cauchemard !!! pour chacune d’elles j’aimerai que lors de son passage a stif le president de la republique fasse une visite dans ces (...)

Réponse de chygivara :

Ici a Lyon, j’ai un professeur qui ne cesse de nous dire - je n’ai du respect que pour les femmes enceintes - en demandant pourquoi il nous réponds (car elles génèrent la vie) , j’espère que nos gynécologues, nos sages femmes comprends le sens de cette phrase , faute de quoi ils deviendront que des bouchers .
chinoisi we fel :
chinoui mieux qu’un fils ou fille du bled confier nos concityonnes a des taiwan à vous d’enjuger .......ha ha wong ...wong...ha
ilovesetif :
salem alikoum i had a baby 2005 in setif maternite the next year i had another baby but in usa both with sisection if i conpare the two hospitals like i am comparing the hell and haven the black and the white .the docters in setif was like we are docters smart you are patient stupid no smile the head up, mean sage femme they dont help even you have strong pain after operation one sage femme call me name because i need her help and she was having her dinner ......... in usa docters was very friendly and helpful nurses was very nice no cats at night

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus