Accueil > Santé >

117 cas de SIDA à Sétif

lundi 3 décembre 2007, écrit par : S. Foudi, Sétif Info, mis en ligne par : Boutebna N.

La DSP de la wilaya de Sétif, le centre de référence IST/VIH/SIDA et le Centre Hospitalo-Universitaire Saadna Abdenour de Sétif ont organisé hier une journée sur le SIDA à l’audiotorium du DAMPM du CHU de Sétif sous le slogan : « Stop AIDS, Keep the promise ».

Plus de 200 entre médecins et paramédicaux ont assisté à cette journée. La préservation contre cette maladie a fait l’objet de plusieurs présentations. Dr Boukharouba nous a dévoilé des chiffres inédits de cette maladie dans notre région. A Sétif, le pic d’incidence de cette maladie a été enregistré en 2004 avec 17 cas, en 2007 ce chiffre est en baisse à 8 cas et qui reste non négligeable. Le syndrome d’immunodéficience acquise est plus diagnostiqué chez le sexe masculin avec 63% contre 37% chez le sexe féminin. La tranche d’âge la plus touchée est celle comprise entre 20 et 40 ans.

Les spécialistes ajoutent que le virus du SIDA se transmet par voie sexuelle qui représente 69% des modes de transmission, contre 31 % par voie sanguine (toxicomanie, transfusion, piqûre accidentelle) ou encore de la mère à son enfant.
La prévention reste la pierre angulaire pour lutter contre le SIDA qui se base essentiellement sur la communication, l’information, l’éducation et le dépistage.

A rappeler qu’en Algérie, le premier cas de SIDA a été diagnostiqué en 1986. A l’échelle nationale on compte 2707 cas de personnes entre séropositifs et malades du SIDA.
A la clôture, le Pr A.Lachehab nous a annoncé un projet de création d’une association de lutte contre le SIDA à travers la wilaya de Sétif.

Dr Sabrina Foudi pour Sétif Info


Partager cet article :
13 commentaire(s) publié(s)
nada :
très intéressant comme thème de journée on aimerai bien savoir les chiffres exactes du SIDA à Sétif si c’est possible merci Professeur LACHEHAB
mélano :
ces derniers temps on assiste à une nette amélioration dans le cadre de l’information médicale on remercie nos médecins et spécialement nos professeurs pour ces initiatives mais de préférence de faire en plus des séances d’éducation dans le cadre de la prévention du SIDA et d’expliquer aux gens les modes de transmission du virus responsable du SIDA bon courage
Un médecin du CHU :
Le Pr Lechheb, voilà un professeur qui travaille vraiment et pour qui le malade compte plus que tout au monde, c’est le médecin qui s’occupe de son service, de ses malades et de ses étudiants et résidents. le professeur Lechheb est un enseignant universitaire et un médecin digne du nom et un exemple à suivre pour tous les médecins de setif et je pése mes mots quand je dis tous les médecins de Sétif.
inconnu :
Nous voulons avoir des chiffres du nombre du Sida ici à Sétif merci pour l’information
tafet19 :
3S, SSS Ou (Sang, Seringue et Sperme)tels étaient les enseignements élementaires de preventions qui étaient prodigués à l’origine de l’apparition de cette terrible épidemie qu’est le SIDA.Si pour les deux premiers S ,des avancées notables ont été realisées ,il reste que les relations sexuelles non protegés sont pour l’instant les premières sources de contaminations. Quant nous observons le fleurissement,sans précement et sans inquietudes aucunes des ces établissements d’accueils à travers la ville et , de ces nombreuses peripateticiennes d’occasion ,nous avons des raisons de nous inquieter pour nos jeunes en mal dans leurs situations et en proies aux refoulements multiples.Eduquer,éduquer,eduquer.Informer,informer,informer. Telle devrait etre la sacro-sainte compagne permanente d’éducation et d’information sans complaisance à l’endroit de nos jeunes, à l’école,au lycée et meme à la fac.L’éducation nationale à un role très important à jouer pour peu qu’on leve un peu le voile de cette (...)
masrour :
essayez de se baser essentiellement sur l’éradication de cette maladie en éduquant les gens et les médecins en meme temps sans oublier le role des imams
echecplayer :
pour les 117 cas de sideens il faudra les prendre en charge par le don de seringue jettables gratuitement et les doter d’une tondeuse pour la coupe des cheveux et leur remettre des preservatifs gratuitement ; les eduquer par des informations importantes telles que :preserve la vie des autres que Dieu te guerira inchallah !!!!
Commentaire n°7967 :
Abstinence ,abstinence et encore abstinence,pour les couples non mariés ,la fornication est proscrite par ALLAH , vous dira l’imam et il aura parfaitement raison.
rachid - san francisco :
il faut revenir a dieu (ALLAH)....la solution est claire est simple, elle se trouve dans le koran et la sounna du prophete mohamed salla allahou alihi wa sallem.
Commentaire n°7990 :
Il faut toujours revenir à dieu,c’est lui qui a envoyé cette pandemie pour tester les capacités de ses créatures et il leur a donné un sens et un ésprit pour se proteger et se soigner.Les seules prière ne suffirons pas a endiguer le phenomene aux proportions alarmantes.Et ce n’est pas quelques incontation qui nous debarasseraient du mal.amors messieurs les censeurs,reveillez vous avant que ça n’atteigne vos propres enfants !
mounira :
il ne faut pas encourager les gens à utiliser des préserfatifs au contraire il faut se référer toujours à notre religion
nadia :
merci pour c’est commentaire m’est il faut ke les gent on plus de renseignement sur tout les risque qu’il peuvent en courir sens le préservatif merci
Commentaire n°8072 :
Mounira,attention,si ton époux est polygame.Les seules ablutions ne sont pas suffisante pour te proteger de contracter le SIDA pour peut que l’une des épouses est par malheur porteuse du virus VIH,transmis par accident en milieu hospitalier par exemple.Alors ne recommander plus vos conseils de rapports non protegés.Et,si tu as une fille ou un garçon en age de procrer,le mieux seraient qu’ils soient mis en garde même dans les relations de couples legaux.Alors si vous faites partis de cette importante population de filles ou de garçons non mariés,les risques sont superieurs vu la chasteté qui est imposée mais ,il y a toujours desresquilleursAlors chère Madame !c’est strictement sanitaire

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus