Accueil > Culture >

8e édition du festival du film amazigh de Sétif : Takfarinas enflamme Aïn El Fouara

jeudi 10 janvier 2008, écrit par : K. Beniaiche, El Watan, mis en ligne par : Boutebna N.

Le parrain du festival, Takfarinas, est heureux de fouler après 10 ans d’absence la terre natale qui lui manquait tant. L’artiste n’a pas manqué l’occasion de rendre hommage aux hommes et femmes qui ne ménagent aucun effort pour valoriser la culture du terroir qui regorge d’inépuisables trésors.

Après dix longues années d’absence, Takfarinas, l’autre chantre de la chanson kabyle, était l’attraction de la journée inaugurale de la 8e édition du festival du film amazigh, faisant l’objet d’un grand engouement du côté de Sétif, la capitale de la Petite Kabylie, qui accueille, à l’occasion, la plus importante manifestation culturelle d’envergure internationale du début de l’année. La star, qui a trouvé moult difficultés pour échapper à ses fidèles à la recherche d’un autographe ou d’une photo souvenir, anima à l’hôtel Hidab une conférence de presse à laquelle ont pris part une centaine de journalistes algériens et étrangers qui se sont déplacés pour couvrir la manifestation qui s’internationalise. Sachant que le festival, qui sera sanctionné par cinq oliviers d’or pour le long métrage, le court métrage, le documentaire, l’interprétation masculine et féminine, sera rehaussé par la présence d’un aréopage de cinéastes, historiens et personnalités politiques qui animeront, les 12 et 13 janvier, un colloque sur les événements de Sétif et d’un certain 17 octobre 1960. Notons que le parrain du festival s’est dit heureux de fouler, après dix ans d’absence, la terre natale qui lui a tant manqué. « Je suis ému, je ne trouve pas les mots pour exprimer le bonheur d’être chez moi », dit en préambule Takfarinas qui enchaîne : « C’est un honneur d’accompagner une telle manifestation qui met en exergue la culture algérienne dans sa diversité. » « En visionnant en première le film Chaoui, la maison jaune, une œuvre de Amor Hakkar qui m’emmène aux Aurès pour me raconter l’histoire d’une famille de paysans de chez nous, je n’ai pu retenir mes larmes car l’émotion était trop forte », souligne l’artiste qui n’a pas manqué l’occasion pour rendre hommage aux hommes et femmes qui ne ménagent aucun effort, dit-il, pour valoriser la culture du terroir qui regorge d’inépuisables trésors. « Avec son professionnalisme, la manifestation qui arrive à mobiliser 14 ou 15 nouveaux films algériens d’expression amazighe n’a rien à envier aux autres festivals internationaux. Cet événement qui en est à sa 8e édition est au seuil de la maturité », précise la star qui n’a pas voulu trop s’étaler sur son programme personnel. Sur insistance des journalistes, l’artiste parle de son agenda et de ses projets. « Je devais me produire en Algérie en 2006. Tout était ficelé mais un problème de dernière minute a fait capoter le projet. Concernant ma prochaine œuvre qui sera mise sur le marché prochainement, elle a nécessité quatre ans de travail. Rien que pour la maquette, il m’a fallu plus de dix-huit mois. C’est pour vous dire que Takfarinas ne fait jamais dans le bricolage », résume l’invité d’honneur du festival qui sera marqué aujourd’hui par le début de compétition. Les cinéphiles, qui auront l’embarras du choix et trois salles de projection à la maison de la culture et du musée, sont conviés à visionner Syfax, un documentaire d’Aït Saâda, Squelette de Yassine Fennane (Maroc), Tislatin u ghanim (les poupées de roseaux) (Maroc), ça tourne à Alger, un documentaire de Aggar Salim, Tin Hinan, un documentaire de Ali Lacheb, Eclipse totale de Yacine Mohamed Benelhadj, Le quotidien des automates, une fiction de Raoui Abdelghani, Aux frontières de la nuit de Nasser Bakhti (Suisse), Mon frère se marie de Jean-Stéphane Bron (Suisse) et On dirait le Sud de Vincent Pluss (Suisse). Pour boucler cette première journée pléthorique en œuvres cinématographiques, les organisateurs prévoient une table ronde intitulée « Quel dispositif pour l’aide au développement et à l’écriture des scénarios ? » qui sera suivie du film Arezki l’indigène de Djamel Bendedouche.


Partager cet article :
25 commentaire(s) publié(s)
Thanina :
Bravo, bravo, bravo à Sétif et puis bravo à l’Algérie, bravo aux hommes qui travaillent avec passion et avec amour leur propre patrimoine, si Ferhat ABBAS est là, il sera fier de cette génération qui se bat et qui résiste. Bravo à TAKFARINAS, qui a une voix superbe, et puis à quand un institut d’enseignement de thamazight à Sétif, une capitale amazigh qui ne date pas d’aujourd’hui, tous mes respects aux sétifiens et sétifiennes et comme le nouvel an amazigh sera après demain je vous souhaite une bonne année et assegas ameggaz 2958, nous sommes un peuple digne, millinaire, plus ancien que les autres at surtout nous avons toujours dit niet aux colons, envahisseurs qui n’ont qu’un seul but, prendre nos terres et manipuler nos enfants pour détruire notre identité. THAMAZIGHT est, était et sera toujours debout tant qu’il y a des hommes et des femmes debout, croyez moi, la Kabylie est un grenier de résistant, d’hommes et de femmes de nif, soyons fier de notre pays, aimons-nous, arrêtons de regarder toujours (...)

Réponse de dol de france :

selem aleikoum et vives les arabos musulmans qui on sortis l algerie de la djehiliya avec l islam et leurs sciances a bon entendeurs salut

Réponse :

SETIF n’a jamais était capitale de kabilye.et c quoi toute cette fièvre tt d’un coup des medias lourds,entre autre (el yatima)ENTV, et la presse écrite.LES AMAZIGHS certe étaient les vrais algériens,mais en 2008 qui peut me prouver son pur sans amazigh ou arabe ou meme vendal ?????on est tous algériens ,parlant plusieur langues et basta !! ma question est :qu’es ce que mijote le pouvoir avec tt ce tralala amazigh ??? le pouvoir drague t’il-pas les kabyles pour q’ils aillent aux urnes afin d’obtenir leurs voix pour un certain 3eme mandat... affaire à suivre !

Réponse de ag’ erfiou :

le monde amazigh est en marche
Azzedine :
Bonjour, Bonne réusssite au festival.
BGAYET :
je voudrais dire d’abord à Mr. BENAICHE que Sétif n’a jamais été la capitale de la petite kabylie, comme votre article le stipule. à Sétif, il y’a quelques villages au nord de la wilaya sans plus. la capitale de la petite kabylie, c’est Béjaia et non Sétif, Mr. Benaiche ; alors SVP n’écrivez pas n’importe quoi et surtout n’induisez pas les lecteurs en erreur par rapport à votre appartenance kabyle. C’est la preuve que nos médias, en général, manquent de professionnels et se limitent à engager des correspondants à peine moyens en culture générale et médiocres en rédaction. Formez vous, recyclez vous Messieurs, car vos écrits induisent beaucoup de gens en erreur. Ensuite, à THANINA, je voudrais dire également que Sétif et l’Algérie, c’est dabord et avant tout une terre d’Islam et un peuple de musulmans avec comme tout autre pays une culture diversifiée chaouie, kabyle, amgéroise, targuie, mozabite, soufie etc... Donc, ne ramenez pas cette diversité à la seule culture amazigh qui fait partie de cet ensemble et (...)

Réponse de farid :

nous somme pas des arabes mon cher Monsieur, et vive Setif Berbere

Réponse de Nazim un ami de KB qui a Sétif dans le sang :

Bgayet,c’est La belle Bejaia.Il ne faut pas se cacher derrière la cité de Yemma Gourraya pour lancer des invectives à l’encontre de gens que vous ne connaissez pas.Tout d’abord kBenaiche n’est pour votre gouverne pas Kabyle.Il a raison de dire que Sétif est la capitale de la petite kabylie.D’autant que Bejaia était dans passé pas lointain une daira de la wilaya des Sétif.Pour votre gouverne,de nombreuses communes et dairas de la Sétif forment ,cette belle et féconde Kabyle.S’il y quelqun qui est juste moyen pour ne dire faible en culture générale,c’est vous Mr ou Mmme BGAYET.

Réponse de OULED-AMEUR :

NOUS SOMMES PAS BERBEREE !PAS ARABES !PAS CHAOUIS !PAS NAYLIS ET PAS FRANCAIS.ON EST SURTOUT GRAVEMENT SOUS DEVELOPPES ET ON DOIT S’EN SORTIR à TOUT PRIX .SVP ARRETER LA TRAGEDIE DE QUI EST QUI ON EN A MARRE.

Réponse :

Farid vous vous croyez meilleur que les Arabes qu’avez vous de plus qu’eux ? Nous ,nous sommes fiers d’ètre arabes car c’est parmis eux qu’ALLAH a choisi le meilleur de ses méssagers (qlbelssl)et le meilleur étre qu’il a créé dans toute l’humanité et je crois que c’est la race la plus noble qui n’est jamais existé car ALLAH a voulu que notre bien aimé prophète MOHAMED (qlbelsslui)voit le jour parmis les ARABES ,alors faite vous une raison car nous n’avons vraiment rien à vous enviez et je parle pour vous et pour les personnes qui pensent comme vous .Je respecte la grande majorité des kabyles qui sont tout simplement des Algeriens ,tout comme moi....

Réponse de BGAYET :

Non Mr. Farid, moi je suis kadyle, j’habite béjaia, j’ai plein d’amis à Sétif et je persiste à dire que cette ville n’est ni une ville amazighe, ni la capitale de la petite kabylie mais c’est Béjaia qui a ces attributs tout simplement même du temps où elle faisait partie de la wilaya de Sétif ( pour répondre à un autre qui se même les pieds sur le sujet) où est le problème ? chaque région a ses spécificités culturelles, ethniques, linguistiques et jusqu’à preuve du contraire Sétif n’est pas amazighe, ses habitants originaires ne parlent pas kabyle, ils sont plutot arabophones ( sauf ceux qui s’y sont installés comme c’est le cas un peu partout à travers le pays ou ceux qui habitent une partie de la région nord de la wilaya qui mène justement à Béjaia, la capitale de la petite kabyie). Et ce n’est pas parceque Sétif a accueilli cette fois ce festival qu’elle est pour autant amazighe, si la prochaine édition est organisée à Oran ou Annaba par exemple, vous allez dire aussi que ces 2 villes sont amazighes ; c’est à (...)
Commentaire n°8814 :
Je trouve tout d’abord très intéressant que Sétif dont la population est arabophone organise un festival du film amazigh. C’est formidable, cela prouve que quoiqu’on puisse raconter les arabophones ne sont pas si sectaires que cela. Je voudrais adresser un petit mot à Mme ou Melle Thanina. Avant de le faire, je précise que je suis natif de Petite Kabylie que j’ai vécu à B.B.A. depuis ma tendre enfance ; et que j’ai fait mes études au Lycée Med Kérouani (7 années en internat) ; autant dire que j’aime tout mon pays dans sa diversité. Je n’étais d’ailleurs pas étonné que Sétif organise ce type de manifestation. Quant à vous Mme ou Melle Thanina, votre message est plein de sous-entendus. Vous avez une drôle de façon de voir l’Algérie, car vous la limitez à un type de culture et de patrimoine et même à un type d’homme politique. Je doute que vos souhaits de bonne année soient adressés à tous les sétifiennes et sétifiens. Ils sont plutôt adressés à ceux qui se disent par sectarisme les seuls dépositaires du (...)

Réponse :

Salam alaykom ,j’ai remarqué que la plupart des kabyles et en particulier les femmes qui commentent dans sétif info ,avaient le coeur plein de rancoeur pour ne pas dire de haine.Pourquoi toujours ressasser le passé personne n’y peu plus rien ,vous vous faites du mal pour rien,c’est dépassé,nous sommes tous Algeriens donc pourquoi ne pas se donner la main et poursuivre le chemin essemble ,arrétons ce sectarisme qui mais en danger la paix de notre si beau pays.Nous sommes tous frères et soeurs et construisons l’avenir essemble.A l’epoque personne n’a eu le choix, tout nous a été imposé,donc que chacun apprennent à vivres avec et je peux vous dire que ça fera du bien a tout le monde....

Réponse de ouragan 17 :

la pensée unique ,battre sa coulpe se reconnaitre coupable et se repentir ,t es vraiment dans les limbes c’est confus ce que t essayes d apporter comme message .detourné une preface surtout l absence du realisme .nullement appreciable.oui c’est toujours confu ,vague chacun sa philosophie toi tu l a bien hérité .un point d histoire necessite vraiment un ptit rappel l algerie est libérée par tous les algeriens certes le mot kabylie et aures ne te laisseront certainement indifferent ,si tu passes un jour et tu touchera le seuil de leur maison fais leur un grand salut romain .la numidie berebre ,l arrivée de l islam ,chacun le raconte comme il veux hamdoulah je suis algerien ,mouslim je l espére ,je maitrise parfaitement la langue arabe et je suis un amazigh .le probleme algerien n est pas ethnique . ces généraux et maffieux qui ruinent notre pays ont vraiment reussi à ancrer cette fetna dans vos tetes .ce qui me tracasse est que dire aux orphelins d algrie demain ,que dire aux mamans des (...)
Commentaire n°8817 :
BONJOUR JE RAPPELLE A THANIA CI DESSOUS QUE L’ALGERIE EST UN GISEMENT DE CULTURE , ELLE N’A QU’A ECOUTER NOTRE PATRIMOINE DE MUSIQUE EN COMMENCANT DE ANNABA A TLEMCENE . FERGUANI , STAIFI , CHAOUI , NAILI , KABYLE , CHAABI , HAOUZI , RAI , MALOUF , SRAOUI ,TERGUI , SOUFI , KLIFI (Ahmed ) ET BIEN DES CENTAINES DE MUSIQUE ... ALORS THANIA , VOTRE NON N’EST MEME PAS KABYLE . TOUS MES RESPECTS , ET SURTOUT , NE TOUCHE PAS A MON ALGERIE ;

Réponse de SH PARIS :

THANNIA N’A QU’A JETER UN COUP D’OEIL SUR NOTRE SITE WWW.STAIFI.COM = UNE INFINE PARTIE DE MUSIQUE DE SETIF ET DE L’ALGERIE ;

Réponse de ouragan17 :

l algerie certe un gisement qui a produit des gens sans aucune entente ,effectivement t es un exemple à citer dans ce forum t es un pur produit typiquement algerien ,tu es manipulable facilement,ton crane est bien bourrer .tu viens nous donner des leçons et tu as oublier ce que tes deux mains ont fait et si je dois te rappeller les versets de ton seigneur viens fais un saut à tizi ouzou il parait qu on enseigne trop bien le coran .l algerie berbere de demain vous punira la roue tourne
Athmani :
La Kabylie est le coeur palpitant de l’Algérie. Grâce à ses Chouhada, grâce à ses jeunes qui ont bravé le pouvoir du clan d’Oujda, donné leur vie pour l’Algérie. Il a fallu 126 jeunes assassinés en 2001 pour que Boutef reconnaissance la lapalissade TAmazight langue nationale. Cest terrible que ce régime venu par la violence en 62 n’entend que la violence. Et on se demande pourquoi le terrorisme islamiste est là. Ce terrorisme est là à cause du régime de Bouteflika et Zerhouni tous les 2 du clan d’Oujda.

Réponse de setif45 :

non monsieur Athmani, la kabylie n’est pas toute l’algérie, elle représente une région comme les autres régions d’algérie. Quant à la langue, l’algérie est officiellement arabophone avec des dialectes régionaux, comme c’est le cas dans beaucoup de pays qui ont des milliers de dialectes mais une seule langue officielle. Pour l’algérie c’est l’ARABE. Arrêtez donc de vouloir faire d’une chèvre un lion (j’espère que vous avez compris le sens !) Même commentaire à Thamina, avec une précision : si vous aimez tant votre kabylie, venez y vivre, et laissez la france aux français et aux harkis, comme vous le dites.
Thanina :
L’arabisme a fait ses fruits même au sein des amazighs même, d’ailleurs se sont des berbères du servie qui arabisent plus que les arabes mêmes, quand je dis arabes je veux dire arabophone, ça veut dire tout simplement un amazigh éloigné de sa race et de son origine et puis arabisé. Parmi tous les envahisseurs de l’Afrique du nord et dieu sait combien ils sont nombreux, leurs but et de prendre cette terre et pourquoi pas ses habitants et les pires se sont des arabes, pourquoi ??? 1 - Ils utilisent allah comme fond de comemrce, le bon dieu les punira un jour, on voit déjà les résultats, ils s’entretue entre chiites et sunnites et hizb allah .... 2 - Ils n’ont jamais fait un effort de reconnaître la culture amazigh, l’identité du pays qu’il colonisent 3 - Ils ont falsifié l’histoire pour se donner le rôle des vendeurs des billets pour le paradis, nous ne sommes pas dupes 4 - Ils sont barabares, en dehors du coran il ne t’apporte rien, d’ailleurs les colons français ont plus apporter en un siècle que (...)

Réponse de SH DE GENEVE :

THANIA IL SEMBLE QUE VOUS ETES BEAUCOUPS INFORMEE EN HISTOIRE DES CIVILISATIONS . PAR CONTRE VOUS OUBLIEZ QUE LES BERBERES SONT VENUES DU YEMEN AVEC LES ARABES COMME ESCLAVES . POUR PREUVE : IL VOUS SUFFIT DE SE DOCUMENTER OU DE NAVIGUER SUR LE WEB POUR VOIR ACTUELLEMENT LES BERBERES DE LA SYRIE ET DE L’EGYPTE . AUSSI ; IL FAUT QUE VOUS SACHIEZ QUE LA POTERIE , LA ZITOUNA , LE CARTOSSE , LE BAKOUR AVEC LA TENUE QUE VOUS DITE KABYLE ACTUELLEMNT SONT NES EN PALESTINE . ( A VOIR LE VERSET CORANIQUE : WA TINI WA ZEYTOUNE ...) L’ALGERIE ACTUELLE NE DONNE PAS PLACE AUX ESPRIT VIRTUELLEMENT MALADE . MERCI

Réponse de salam alaykom, :

Toujours en train de déverser votre venin ,on ne vous a jamais demandez de devenir arabe ,on sais que l’Algerie est un pays multiculturelle on l’a répétés assez souvent et que chaque région a son patois ,on a pas compris ce que vous voulez ,vous parlez et parlez mais vous n’avez pas dit explicitement a quoi vous aspirez ?????à propos de la religion,je vous ferai savoir que le hezb’allah sont des chiites au cas ou vous n’auriez rien compris, ça vous fait plaisir que des musulmans s’entretuent,quel interet avez vous si ce n’est de la haine pour la gent humaine en générale .vous vous n’ètes pas exposez c’est pour cela que vous incitez à la révolte ,ce son des innocents qui vont encore payer comme d’habitude et ça ne vous fait rien car vous n’avez pas la foi si vous l’aviez eue vous auriez été fiére d’avoir été envahie par les Arabes comme vous dites et ils vous auraient à coup sur fait sortir de votre obscurantisme dans lequel vous vous étes enfermée ,et comme vous devez surement le savoir les Arabes ont (...)

Réponse :

JE RAPPELLE A THANIA Qu’a sétif ville il’ya exactement : 58 mosquées et 21 en projets de construction . 00 Bar . A tizi ouzou il’ya : 26 Bars et 05 mosquées . A paris il’ya 02 Grandes mosquées et 48 mosalas . mais aussi il’y a 65 Barman natif de Tizi ouzou et bejaia . A tichy ( prés de bejaia ) c’est toutes une belles cote rendu en bars et maisons closes . As tu des chiffres de bienfaisances a nous annoncés . VIVE L’ALGERIE MULTI-CULTURELLE ET UNIVERSELLE .

Réponse de setif45 :

SH DE GENEVE, juste pour vous dire arrêtez de raconter n’importe quoi sur fond discriminatoire, voire raciste et si vraiment vous êtes en europe comme le suggère votre pseudo, vous devez certainement vivre un complexe de la haine et du racisme anti arabe que vous y subissez et que vous déversez à votre tour sur vos confrères en divisant arabes et kabyles ; et surtout laissez tranquille le Saint Coran que vous voulez citer, il n’est pas de votre niveau. Faut faire beaucoup d’efforts pour cela : Apprenez d’abord l’arabe, purifiez vous ensuite pour pouvoir prétendre apprendre ou citer le coran.
Amnay :
Artcile tire de Wikipedia (a completer) : En Kabyle, on dit : d ASETTAF (il est noir, fonce). Setif = d asetaf . Les petits kapos arabistes peuvent ranger leur ``hillal`` et s`occuper de leur mosquees qui sont devenus des fabriques de terroristes, a lieu de jouer les Historiens. La presence des `arabes` a Setif, est semblable a la presence des colons pendant la colonisation francaise. Sétif a été numide avant de subir la domination des Romains. Le nom de Sétif n’est pas tiré du Latin, mais c’est un mot berbère dont la racine signifie ’Noir’, allusion faite à la fertilité de ses terres. Sétif faisait partie du royaume des messasyliens et en l’an 225 avant J.C elle était la capitale d’un royaume berbère, titre qu’elle perdit lorsque Juba lui préféra Cherchel. C’est près de Sétif que Jugurtha livra une grande bataille à marius. En 57 après J.C, Sitifis, son appellation de l’époque, pour sa situation géographique intéressa énormément l’empereur Nerva qui décida d’établir une colonie de vétérans, cette (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus