Accueil > Santé >

Sétif lance une compagne contre le tabac : « N’enfumez pas mon enfance ! »

vendredi 1er février 2008, écrit par : Sétif Info, mis en ligne par : Boutebna N.

La Campagne mondiale contre le cancer poursuit sa lancée à l’échelle planétaire avec l’initiative internationale visant à protéger les enfants de la fumée passive. A l’occasion de la journée mondiale contre le cancer, l’association Ennour d’aide aux malades cancéreux lancera une compagne contre le tabac sous le thème « N’enfumez pas mon enfance ! » ce 4 février prochain .

Le chiffre est stupéfiant : 700 millions d’enfants, soit près de la moitié des jeunes de la Terre, respirent régulièrement un air pollué par la fumée de tabac. La maison et la voiture sont les premiers lieux où les enfants sont exposés à la fumée passive. Les personnes qui fument dans ces espaces confinés soumettent les autres à un dangereux mélange de toxines, dont la nicotine, le monoxyde de carbone et le cyanure, même si les fenêtres sont ouvertes.

La fumée passive comprend plus de 4000 produits chimiques, dont plus de 60 composés reconnus pour leur potentiel cancérogène. Les nouveaux-nés et enfants sont plus vulnérables à ces poisons que les adultes car ils respirent plus rapidement et ont généralement une plus grande dépense physique. En conséquence, les enfants inhalent plus de toxines par unité de poids corporel que les adultes. En outre, ces produits chimiques demeurent plus longtemps dans l’organisme d’un enfant car ceux-ci sont moins aptes à faire face aux poisons. Le tabac expose les nouveaux-nés et les enfants à des risques chroniques sur le plan de la santé :

• Augmentation du risque de mort subite du nourrisson ;

• Insuffisance pondérale des nouveaux-nés et entrave au bon développement des poumons ;

• Augmentation du risque d’otites ;

• Cause de bronchites et pneumonies chez les jeunes adultes ;

• Aggravation de l’asthme, de la toux et des gênes respiratoires chez les enfants en âge scolaire.

Ces menaces sérieuses pour la santé des enfants soulignent la nécessité pour les parents du monde entier de protéger les jeunes contre la fumée passive.

Une initiative internationale pour protéger les enfants

Dans le cadre de la première initiative mondiale de ce type, Association Ennour d’aide aux malades cancéreux, Algérie et L’Union internationale contre le cancer (UICC) – un groupement mondial d’organisations contre le cancer – mèneront durant une année des activités de communication, d’éducation et de mobilisation en faveur d’un monde sans fumée pour les enfants. La campagne « N’enfumez pas mon enfance ! » et la Journée mondiale contre le cancer qui sera lancée le 4 février 2008, adresseront ces messages simples aux parents :

• évitez de fumer à la maison ou en voiture ;

• apprenez aux enfants à s’éloigner des sources de fumée passive et évitez de les emmener dans des endroits où le tabac est autorisé ;

• mettez en garde les enfants contre le fait que toute fumée passive est dangereuse ;

• ne fumez ni pendant la grossesse, ni à proximité d’une femme enceinte ;

• choisissez des structures d’accueil sans tabac pour vos enfants ;

• si vous fumez, consultez un médecin pour vous aider à arrêter ;

• montrez l’exemple à vos enfants : ne fumez pas.

Ces conseils à l’intention des parents sont essentiels pour assurer un bon départ aux enfants en matière de santé et pour réduire leur risque d’être atteints par un cancer au cours de leur vie. Les parents doivent agir directement pour protéger les plus jeunes. Contrairement aux adultes et aux autres enfants, les nourrissons et les enfants en bas âge ne sont pas capables de s’éloigner d’une source de fumée, d’où une éventuelle exposition à la fumée passive plus longue et plus intense.

Il n’existe aucun seuil en-deçà duquel la fumée passive serait sans danger. Même une courte exposition peut se révéler nocive.

C’est le message crucial de cette initiative, déclare Pr Hamdi Cherif Mokhtar Président de l’association et épidémiologiste en cancérologie. « En travaillant ensemble, nous sensibiliserons au danger de la fumée passive pour les enfants et contribuerons à améliorer la santé de notre société pour les générations à venir ».

La Campagne mondiale contre le cancer

« N’enfumez pas mon enfance » constitue le premier thème d’une année entière consacrée à un comportement prévenant le cancer, soutenu par la Campagne mondiale contre le cancer lancée au niveau mondial pour cinq ans à l’occasion de la journée mondiale contre le cancer 2007. Cette campagne informe les parents de quatre mesures simples pour protéger leurs enfants du cancer au cours de leur vie :

• permettre à l’enfant de grandir dans un environnement sans fumée ;

• se dépenser suffisamment sur le plan physique, avoir une alimentation saine et éviter l’obésité ;

• s’informer sur les vaccins contre les cancers infectieux du col de l’utérus et du foie ;

• éviter une surexposition au soleil.

« Quarante pour cent des cancers peuvent être évités grâce à des habitudes saines.

La première étape en ce sens est l’éducation, commençant avec les parents et les enfants. Chaque réussite dans ce domaine est synonyme de vies sauvées, » explique Isabel Mortara, Directrice générale de l’UICC. « Les cancers liés au tabac sont la première cause des décès qui peuvent être évités, tandis que des centaines de milliers de personnes qui n’ont jamais fumé meurent chaque année de maladies dues au tabagisme passif. C’est pourquoi cette initiative est si importante. »

Le tabac est à l’origine d’un cancer sur cinq au niveau mondial et d’un sur trois dans es pays industrialisés. Le tabac a tué plus de cinq millions de personnes en 2005. Si les tendances actuelles se confirment, d’ici 2030 le tabac tuera 8,3 millions de personnes par an, dont 2,2 millions par le cancer.

LES STATISTIQUES SUR LE TABAGISME DANS VOTRE LA WILAYA DE SETIF/ALGERIE.

L’importance du fléau tabagique en milieu scolaire a éte mis en évidence dans la wilaya de Sétif depuis 1987 et la premiére enquête réalisée par l’équipe du Pr M.Hamdi Cherif du SEMEP du CHU de Sétif a donné une prévalence tabagique de 18%, avec une prédominance masculine .

L’enquête réalisée en 2005 dans le cadre de l’OTAF ( Observatoire du Tabac en Afrique Francophone ) a ciblé les enfants en milieu scolaire de trois pays : en Algérie (Sétif), au Sénégal (Dakar), et au Tchad (Ndjamena).

Au terme de cette étude des points importants sont à noter, et seront à la base de la mise en place de programmes d’action dans ces pays :

En Algérie :

28,6% des élèves sont des fumeurs et 12,7% consomment une autre forme de tabac, .On note te une exposition très élevée à la fumée ambiante : 4 élèves sur 10 vivent dans un foyer où d’autres personnes fument ; 2 élèves sur 3 sont exposés à la fumée ambiante dans les lieux publics ; 3 élèves sur 10 ont des parents qui fument.

Par ailleurs, 8 élèves sur 10 pensent que la fumée produite par d’autres personnes est nuisible pour eux. Prés de 9 élèves sur 10 pensent que la consommation du tabac devrait être interdite dans les lieux publics.

Parmi les fumeurs interrogés seulement 3 sur 10 veulent arrêter de fumer.

Au Tchad :

33% des élèves sont des fumeurs et 14,30% consomment une autre forme de tabac. On note une exposition très élevée à la fumée ambiante : 5élèves sur 10 vivent dans un foyer où d’autres personnes fument ; 3élèves sur 4sont exposés à la fumée ambiante dans les lieux publics ; 3 élèves sur 10 ont des parents qui fument.

Par ailleurs, 7élèves sur 10 pensent que la fumée produite par d’autres personnes est nuisible pour eux . Prés de 8 élèves sur 10 pensent que la consommation du tabac devrait être interdite dans les lieux publics.

Parmi les fumeurs interrogés seulement 3 sur 10 veulent arrêter de fumer.

Au Sénégal :

16.1% des élèves sont des fumeurs et 15% consomment une autre forme de tabac. On note une exposition très élevée à la fumée ambiante : 4élèves sur 10 vivent dans un foyer où d’autres personnes fument ; 3 élèves sur 4 sont exposés à la fumée ambiante dans les lieux publics ; 2élèves sur 10 ont des parents qui fument.

Par ailleurs, 6 élèves sur 10 pensent que la fumée produite par d’autres personnes est nuisible pour eux et Prés de 9 élèves sur 10 pensent que la consommation du tabac devrait être interdite dans les lieux publics.

Parmi les fumeurs interrogés seulement 3 sur 10 veulent arrêter de fumer.

La dernière enquête réalisée en 2006/ 2007, dans la wilaya de Sétif en milieu scolaire ayant ciblée les élèves des cycles moyen et secondaire a montré une prévalence tabagique de 24.2% avec une prédominance masculine de 80.3%.

Un programme D’information , de sensibilisation et d’éducation sanitaire et mis en place par l’équipe du SEMEP, l’association oxygène, Association Ennour ,et le club vert de l’université en collaboration avec la direction de l’éducation nationale et les medias , qui cible la population scolaire des différents paliers.

Une initiative mondiale effective est nécessaire pour enrayer le tabagisme et sauver des vies, en commençant par une meilleure hygiène de vie pour les jeunes.

Politique publique

Outre les particuliers, la Campagne mondiale contre le cancer cible les décideurs afin de les encourager à faire du cancer une priorité publique. La politique publique influence le tabagisme et, par ricochet, l’exposition des enfants à la fumée.

Plusieurs pays ont adopté des lois 100% sans fumée interdisant de fumer dans tous les espaces publics clos sans exception. L’Irlande a été la première à faire le pas en 2004, suivie par le Royaume-Uni, la Nouvelle-Zélande, l’Uruguay, les Bermudes et l’Iran. Plusieurs villes des États-Unis ont approuvé une législation 100% sans fumée.

LEGISLATION ALGERIENNE EN MATIERE DE LUTTE ANTI TABAC

* Loi n° 85-05 du 16 février 1985, relative à la protection et à la promotion de la santé.
* Articles 63 – 64- 65 et66
* Décret exécutif n° 01-285 du 24 septembre 2001 fixant les lieux publics où l’usage du tabac est interdit et les modalités d’application de cette interdiction.
* Instruction ministérielle N° 1437/MSPRH/DP/2005 relative à la mise en application du Décret exécutif n° 01-285 du 24 septembre 2001 fixant les lieux publics où l’usage du tabac est interdit et les modalités d’application de cette interdiction.

* Décret présidentiel N° 06 – 120 du 12 mars 2006 , portant ratification de la convention cadre de l’OMS pour la lutte anti tabac adoptée à GENEVE le 21 MAI 2003.
* Instruction ministérielle N° 020 du 23 mai 2007 relative à la mise en place des hôpitaux sans tabac .

« La maîtrise du cancer ne pourra se faire que si l’on en fait un objectif prioritaire au plus haut niveau décisionnel, et la santé future des enfants concernés repose sur la sensibilisation des parents au danger de la fumée passive. Fruit de la collaboration d’organisations de lutte contre le cancer de toutes les régions, cette initiative mondiale est la première de ce type », Pr Hamdi Cherif Mokhtar Président de l’association et épidémiologiste en cancérologie.

Ressources pour journalistes : la maîtrise du tabac et la prévention du cancer

L’Union internationale contre le cancer : fondée en 1933, l’UICC est le seul regroupement véritablement mondial d’organisations de lutte contre le cancer ; elle compte 300 membres répartis en Afrique, Amérique, Asie-Pacifique, Europe et Moyen-Orient. Situé à Genève (Suisse), le Secrétariat met à disposition des journalistes des informations rédigées en plusieurs langues et leur permet d’interviewer les experts des 90 pays affiliés. (www.uicc.org)

La Campagne mondiale contre le cancer :

Les campagnes de l’UICC et le groupe de communication mettent à disposition des journalistes des oeuvres d’art originales et des publications en plusieurs langues. Lancée pour cinq ans par l’UICC à l’occasion de la Journée mondiale contre le cancer en 2007, cette campagne sensibilise les parents à des habitudes de vie saines pour prévenir les cancers futurs chez leurs enfants. (www.worldcancercampaign.org)

La Journée mondiale contre le cancer :

L’Union internationale contre le cancer mène et coordonne la couverture médiatique mondiale de la Journée mondiale contre le cancer (4 février 2008). Cette journée de sensibilisation s’articulera autour des questions de prévention du cancer au niveau international et elle figure sur la liste des événements d’actualité du calendrier annuel de l’Associated Press.

GLOBALink : depuis plus de dix ans, ce réseau de l’UICC pour la maîtrise du tabac propose une base de données regroupant des ressources spécialisées pour les journalistes, le public et la communauté oeuvrant pour la maîtrise du tabac.

GLOBALink permet également d’accéder librement à l’actualité en temps réel par des informations sur le tabac provenant des quatre coins du monde. Des reportages sont publiés en temps réel et disponibles en cinq langues : anglais, français, allemand, espagnol et italien. (www.globalink.org/news)

Le Congrès mondial sur le cancer 2008 : ce congrès, qui se tient tous les deux ans, permet aux journalistes de rencontrer les dirigeants mondiaux de la lutte contre le cancer. Le prochain congrès aura lieu à Genève, du 27 au 31 août. Ce rassemblement mondial est organisé par l’UICC et fait état des recherches les plus récentes sur des sujets d’actualité tels que la maîtrise du tabac et le vaccin contre le cancer du col de l’utérus. Il préconise également des solutions éprouvées pour maîtriser le cancer dans toutes les régions. (http://www.uicc-congress.org/)

Contact médias :

Dr Cherif Karima Association ENNOUR Hôpital Mère Enfant Sétif 19000.

Pr Hamdi Cherif Mokhtar Président de l’association et épidémiologiste en cancérologie

mokhtar@globalink.org

www.ennour.setif.org


Partager cet article :
2 commentaire(s) publié(s)
nore :
c’est un sujet tres delicat qui doit etre bien pris en consideration.non seulement de ponit de vue education et information des enfants fumeurs mais aussi leurs parents qui les exposent au risque de fumee passive.
tarek :
tous les algériens la main dans la main POUR LUTTER CONTRE LA MORT PRÉSERVONS NOUS NOTRE JEUNESSE QUE DIEU NOUS PROTÈGE SALAMOALIKOM

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus