Accueil > Santé >

Journée Mondiale de la Santé : 7 avril 2008 « Protéger la santé face au changement climatique »

Le cas de Sétif ....
jeudi 3 avril 2008, écrit par : Pr Mokhtar Hamdi Cherif, Sétif Info, mis en ligne par : Boutebna N.

L’OMS vise à mettre la santé publique au centre des priorités des Nations Unies pour le changement climatique. Les modifications climatiques génèrent des menaces environnementales, sociales et économiques graves La température moyenne à la surface de la terre en augmentation. La fonte des glaciers est la preuve et le signal d’alerte le plus marquant du réchauffement climatique

Objectifs de la Journée mondiale de la Santé 2008

- Sensibiliser le grand public et susciter son adhésion pour protéger la santé des effets néfastes du changement climatique.

- Lui faire comprendre les conséquences sanitaires du changement climatique

- Montrer l’interdépendance croissante entre ces deux domaines pour les décisions et politiques nationales et internationales

- Prise de conscience de ces phénomènes

Buts de la Journée mondiale de la Santé 2008

* Mieux sensibiliser aux conséquences sanitaires du changement climatique
* Plaider en faveur de partenariats interdisciplinaires et intersectoriels pour améliorer la santé en appliquant rapidement des stratégies adaptées pour réduire les effets sur la santé
* Faire adopter des mesures efficaces adaptées pour réduire l’impact du changement climatique sur la santé
* Montrer quel est le rôle de la communauté sanitaire face aux enjeux sur le plan mondial national et régional.
* Susciter engagement et action de la part des pouvoirs publics et de la société civile, pour inscrire la santé au cœur du programme d’action adopté face au changement climatique.

Messages de la Journée Mondiale de la santé

La santé est particulièrement touchée par le changement climatique dès à présent.

Les faits scientifiques sont incontestables. La planète se réchauffe. Les conséquences sur la santé se présentent par :

- un surcroît de traumatismes, de maladies et de décès associés à des catastrophes naturelles et des vagues de chaleur.

- des maladies transmises par les aliments, par l’eau et par les vecteurs

- un accroissement des décès prématurés et des cas de maladie liés à la pollution atmosphérique.

- un exode dû à l’élevement du niveau des mers , de la sécheresse et de la famine !!!.

Avec les changements climatiques ,le problème de l’eau en Algérie devient inquiétant sur le plan aussi bien sur le plan quantitatif que qualitatif

La Région de Sétif avec son climat semi-aride , une pluviométrique annuelle faible et fluctuante demande encore plus de vigilance dans le contexte hydro-climatique , car le risque maladies à transmission hydrique est toujours présent d’autant qu’elles sévissent selon le mode endémo-épidémique.

Sétif est soumise à 2 types de pollution atmosphérique :

- Pollution en milieu urbain : essentiellement due aux émanations de gaz toxiques des véhicules qui altèrent la qualité de l’air.

- Pollution en milieu industriel : étroitement liée aux activités industrielles.
Cette situation avec les modifications climatiques peut aggraver l’émergence des maladies chroniques , avec des répercussions néfastes sur la santé, particulièrement celle des enfants, des personnes âgées et des personnes souffrant de troubles respiratoires et cardiaques.

Les changements climatiques peuvent aussi engendré dans notre région des maladies infectieuses émergentes et réémergences .Ce sont de nouvelles maladies ou d’anciennes maladies qui réapparaissent.

Les changements climatiques vont avoir des répercussions considérables sur notre environnement, notre santé, notre économie, et l’avenir de nos enfants.

La protection de l’environnement doit être donc une préoccupation majeure, avec des obligations envers l’environnement (application stricte de la législation), par une généralisation des systèmes antipollution dans les unités industrielles, des traitements des effluents industriels, des études d’impacts sur l’environnement , la préservation de la salubrité de l’eau , la sécurité et hygiène alimentaire et le contrôle de la pollution urbaine et industrielle.

Face à ces changements climatiques il est impératif de mettre en place un véritable système de veille sanitaire qui a pour missions :

- la surveillance et l’observation permanentes de l’état de santé de la population

- la veille et la vigilance sanitaires qui consistent à rassembler, analyser, actualiser les connaissances sur les risques sanitaires, leurs causes et leur évolution, et détecter les facteurs de risque susceptibles de modifier ou d’altérer la santé (populations les plus fragiles ou menacées)

- l’alerte sanitaire qui consiste à informer sans délai en cas de menace pour la santé de la population

et recommander toute mesure ou action appropriée

La Journée mondiale de la Santé offre une possibilité de redynamiser l’engagement politique pour

affronter le changement climatique et constitue une occasion exceptionnelle de lancer une action mondiale de plaidoyer afin d’associer le grand public à la campagne mondiale destinée à protéger la santé des effets néfastes du changement climatique.

La promotion et la salubrité de l’environnement doit être une préoccupation majeure des autorités locales et de toutes les instances concernées par l’environnement et la santé, par une mobilisation d’avantage de ressources et une conception de mécanismes de consultations et de collaborations intersectorielles.


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus