Accueil > Santé >

Premier concours africain de l’étudiant en médecine et du jeune médecin : Un stage de haut niveau en Italie pour le vainqueur

mardi 8 avril 2008, écrit par : Sétif Info, mis en ligne par : Boutebna N.

Entamé depuis le 13 septembre 2007, les dix lauréats du premier concours africain de l’étudiant en médecine et du jeune médecin organisé par le club scientifique de la faculté de médecine de l’université de Sétif devront être connus a la fin de ce mois-ci.

C’est en tous cas ce qu’a déclaré Khalil Sakhri, président du club scientifique au coirs d’un point tenu avant-hier à la cellule de la communication de la wilaya de Sétif. Entouré par Francesca Rebulota, professeur à l’université de Catania en Sicile, notre interlocuteur est revenu d’abord sur cette initiative ‘’ une premier en Algérie ‘’ précise t-il ‘’ nous avons décide d’ouvrir ce concours a tous les étudiants en science médicale et les jeunes praticiens de toute les nationalités africaine. Nous avons reçu jusqu’au les 147 dossiers de candidatures dont 24 venant des pays du continent africain. Il y a eu même des candidats de notre continent et qui exercent actuellement aux états unis (USA) ont participe a ce concours. L’objectif recherché à travers ce concours, c’est surtout pour fonder un noyau de chercheurs africains. Il faut dire qu’on assiste a une en Algérie, que les étudiants se tournent vers les spécialités pour exercer autant que médecin mais très peu se consacrent a la recherche ‘’ a-t-il dit encore un peu plus loin pour étaler l’idée d’organiser un tel événement lequel pour rappel sera organisé sous l’égide de son excellence le président de la république et la participation de la wilaya de Sétif. Pour sa part la présidente de l’association Italienne Catania a déclaré au cours de ce même point de presse qu’elle fut ravie et très enthousiasmé à cette idée à encourager et soutenir car dit-elle ‘’ ce genre de manifestation renforcent le partenariat entre l’Algérie et l’Italie. Deux pays de la rive Méditerranéenne et qui partagent beaucoup de choses. Moi en tous cas, je suis content d’être ici parmi vous ‘’ a-t-elle ajouté et de poursuivre ‘’ nous allons œuvrer ensemble à l’ avenir pour le développement de la recherche de la médecine ‘’. Il est à souligner dans ce cadre qu’un protocole d’accord a été signé en marge de cette conférence de presse entre l’université de Sétif et celle de Catania qui prévoit entre autre la prise en charge totale pendant trois mois du vainqueur de ce concours pour un stage de haut niveau à l’hôpital de la localité de Catania en Italie. On signalera par ailleurs que les dix premiers lauréats de ce concours auront comme récompense un PC portable de la part du ministre de l’énergie Chakib Khalil un voyage a l’étranger ainsi qu’un stage de perfectionnement avec des experts en la matière. En tous pour notre interlocuteur la date butoir du dépôt des dossiers prévu initialement le 31 mars a été repoussée pour le 10 avril prochain c’est-à-dire jusqu’à jeudi. La remise des prix se fera la veille de la journée de l’étudient (18 mai) à l’université de Sétif.

Fares R. Sétif Info

Francesca Rebulota, professeur à l’université Catania à Sétif Info : ‘’ Il ya beaucoup de choses à faire ensemble ‘’

Entretien réalisé par Younès Harraz.

- Tout d’abord un mot sur votre visite en Algérie plus précisément à Sétif ?

Je suis avant tout très ravi et content de venir dans votre chaleureux pays. Je suis ici pour une visite de partenariat et de collaboration notamment avec le club scientifique de la faculté de médecine de l’université de Sétif. J’ai rencontré le directeur de la santé de la wilaya et des responsables au niveau de l’hôpital de Sétif. J’ai constaté sincèrement qu’il y a beaucoup de chose entre nous.

- Vous assurez la prise en charge du vainqueur de ce concours…

Effectivement. C’est une manière pour nous de contribuer à la bonne réussite de ce concours. D’ailleurs, ce matin (dimanche ndlr), nous avons paraphé le protocole d’accord avec le club de la faculté de médecine de Sétif concernant les modalités et autres aspects concernant notre initiative. Ce n’est à mon sens qu’un début d’un large partenariat entre les deux universités dans l’avenir.

- Avez-vous quelque chose à ajouter…

Merci beaucoup pour l’accueil. Je n’omets pas en outre de rendre un hommage au consulat de votre pays en Italie qui m’a facilite la tache pour l’obtention de mon visas d’enter dans votre pays. Figurez-vous que je me suis présenté vendredi dernier. Je ne savais pas que c’est un jour férié pour les algériens. Ils ont aussitôt ouvert spécialement les bureaux pour me délivrer le fameux document. Merci, et encore merci.

Younès Harraz pour Sétif info.


Partager cet article :
4 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°12313 :
Ce protocol, n’est qu’un bon indicateur de la reussite de ce concours. félécitations
hakim :
centent de voir wlad bladi actifs
Ancien ministre :
J’ai lu avec grand plaisir, l’information sur le premier concours africain de l’étudiant en médecine et du jeune médecin. C’est là une excellente initiative qui, très certainement , donnera une grande impulsion à la recherche en médecine et stimulera l’intérêt et les efforts des étudiants dans cette discipline. Je ne peux que vous prodiguer mes sincères encouragement. Je formule également le vœux que cette initiative heureuse soit couronnée de succès, pour devenir une tradition au sein de l’Université de Sétif et un exemple à suivre. Veuillez recevoir mes meilleures salutations
Commentaire n°12340 :
Je me réjouis de voir nos compatriotes élrgir le cercle du savoir au continent africain. L’afrique à plus que besoin de l’ouverture des frontières de l’échange et de l’entraide ; l’intelligeance africaine n’est plus conditionnée par la couleur de la peau, ni par l’appartenance à un groupe éthnique. Les sétifiens doivent savoir que pour ériger un savoir faire une culture émancipée le contact avec les africains, qui nous ressemble tant dans notre manière de vivre chaleureuse et acceuillante, nous est nécessaire face à la froideur des occidentaux avec la fermeture de frontières. Un sud africains m’a confié que tôt ou tard l’Afrique (et les africains) sera la plaque tournante d’une civilisation riche et surtout humaine.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus