Accueil > Santé >

EHS Ras El Ma : prise en charge de l’IMC, en question

mercredi 14 mai 2008, écrit par : N. L. El Watan, mis en ligne par : Boutebna N.

L’établissement hospitalier spécialisé en rééducation fonctionnelle de Ras El Ma a organisé les 10 et 11 mai en cours, en partenariat avec la FNIP-IMC Algérie et avec l’aide de l’APIMC de SETIF, l’ADAM Algérie, l’ASSFA Paris et la Galerie d’art Ghedjati Mustapha, un séminaire-atelier (regroupement régional).

Cette rencontre a pour objectif d’améliorer la prise en charge des enfants atteints d’infirmité motrice cérébrale, et aussi de créer des réseaux d’équipes pluridisciplinaires à l’échelle régionale. Ce séminaire a été animé par un orthopédiste spécialisé en chirurgie Imc (infirmes-moteurs-cérébraux), une spécialiste en MPR, et un psychomotricien kinésithérapeute de Paris. Des médecins spécialistes en MPR, des chirurgiens orthopédistes, des neurochirurgiens, des pédiatres, des appareilleurs, des enseignants en kinésithérapie des écoles de formation professionnelle, des grands centres hospitaliers de l’Est (Sétif, Constantine, Annaba et Batna… ), et des privés s’intéressant à l’IMC, ainsi que quelques spécialistes d’EPH tel Biskra, M’Sila et Oum El Bouaghi, se sont regroupés lors de ce colloque. Au programme, « Les indications chirurgicales chez l’enfant IMC », « La hanche de l’IMC » par G.Thuilleux, chirurgien orthopédiste à Paris, « Psychomotricité et IMC » par M.Hannache, psychomotricien à Paris, « Le corset garchois » par le Dr. Kassi, spécialiste en MPR Paris, et pour terminer une réflexion sur l’équipe pluridisciplinaire qui peut prendre en charge les IMC. Ce séminaire de formation vient succéder, ainsi, à la semaine du cerveau, organisée par l’APIMC entre le 31 mars et le 6 avril dernier, et qui mettait le doigt sur la prise en charge de l’enfant IMC dans la société algérienne. On ne dira jamais assez combien cette frange de la société a besoin d’être prise en charge autant si ce n’est plus que les autres catégories.


Partager cet article :
2 commentaire(s) publié(s)
khouloud :
L’association des I.M.C de setif est tres active c’est un exemple a suivre je leur dis bravo est esperant que d’autre feront de meme

Réponse de le président :

je ne comprends pas l’absence des specialistes orthopédistes,neurologues,pédiatres du CHU de SETIF invités pourtant à temps par la FNIP -IMC Algerie lors de ce séminaire et c’est bien dommage pour eux et pour nos enfants IMC

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus