Accueil > Culture >

4e édition du festival international de Djemila : Du 23 juillet au 1er août prochains

jeudi 10 juillet 2008, écrit par : Sétif Info, mis en ligne par : Boutebna N.

a 4e édition du festival international de Djemila se déroulera du 23 juillet au 1er août 2008 selon les services de la wilaya de Sétif.

Des travaux d’embellissement de la ville de Djemila, chef-lieu de daïra situé à 55 km au nord-est de Sétif, de même que des opérations de nettoyage et de désherbage du site Romain, seront entrepris, tandis que les axes routiers permettant l’accès vers le lieu du festival feront l’objet d’une opération de réhabilitation, de modernisation et d’éclairage.

Ce festival sera animé par des chants et danses du Maghreb et du Moyen-Orient. Plusieurs artistes sont déjà à l’affiche à savoir Cheb Khaled, Goerge Ouassouf, Latifa, Wael Kfouri, Fella, Diana Haddad, Lotfi Bouchnak et bien d’autres.

Des milliers d’Algériens et d’étrangers sont attendus, la vente des tickets aura lieu à la maison de la culture Houari Boumediene.

Plus d’information, ainsi que le programme complet vous sera communiqué prochainement sur cette page.


Partager cet article :
4 commentaire(s) publié(s)
l’art de setif dites vous ? :
Les chanteurs vont avoir entre 500 et un milliard de centimes chaqun,or il ya plein de jeune talents Algeriens qui ne cherchent qu’un p’tit coup de pouce pour s’echeter des guitars ou du materiels de musique...

Réponse de algerien :

wallah cé grave une guitare mais ceux ki n’arrivent meme pas a nourrir leur famille.ca fait mal au coeur festival du film arab puis timgad et djemila ......

Réponse de rayan :

Il est ou le probléme qu’un artiste se fasse payer à sa juste valeur.ne sois pas jaloux Algérien (annonyme).La culture à aussi un prix,rien ne ton oblige de regarder les films ou écouter un CD.
tafet19 :
Tancez, tancez pauvres statuettes. Tremblez, l’ogre impitoyable du festival est de retour. On en aura cure de votre paix et de votre tranquillité que lorsqu’on vous verra totalement anéanti. C’est pour le moins la curieuse récompense que vous offre le ministère de l’inculture pour vous soumettre a cette terrible agression qui n’a nulle part de commun que chez ceux qui dénient le caractère de valeur incommensurable pour la protection et la préservation d’un lieu aussi sensible ,qui draine de surcroit les pages entières de notre histoire, qui risque fort l’effacement à jamais de notre conscience par ces armées de destructeurs .Allez m’expliquer qu’on fera tout pour préserver les lieux. Toz, contre les déferlements des hordes observées déjà ,le control et à peine imaginable. Le wali ne doit pas cautionner cette manifestation et doit annoncer la délocalisation du lieu du fectiv le plus loin des vestiges en gardant le nom pour la reputation.C’est vrai que les vestiges, à l’instar des morts ne peuvent rien (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus