Accueil > Santé >

XIIIe journées médicales

Les accidents de la voie publique et les infections nosocomiales en débat
mercredi 8 octobre 2008, écrit par : Nabil Lalmi, El Watan, mis en ligne par : Boutebna N.

our la XIIIe édition des journées médicales, organisées par l’association des journées médicales de Sétif, en collaboration avec la faculté de médecine, l’université Ferhat Abbas et le CHU de Sétif, les thèmes choisis sont plus que d’actualité.

En effet, les accidents de la circulation, ainsi que les infections nosocomiales seront les sujets principaux de cette rencontre de formation qu’abritera l’université Ferhat Abbas les 29 et 30 du mois en cours. Les accidents de la voie publique sont devenus, à la longue, un problème majeur de santé publique, rendant indispensable une prise en charge effective et une réorganisation des dispositifs et démarches de soins, à tous les niveaux et dans l’immédiat. La fréquence des sinistres, lesquels s’accroissent, laisse transparaître les problèmes rencontrés par le médecin urgentiste algérien peu préparé à gérer ce genre de situations.

Des statistiques récentes classent l’Algérie au 4e rang mondial, avec, à titre d’exemple, 417 cas de décès et 7 435 blessés recensés entre le 1er juin et le 9 août 2008. L’on apprend que ces sinistres coûtent, annuellement, plus de 100 milliards de dinars en frais d’assurance et en dégâts matériels divers. Les journées médicales 2008 de Sétif seront l’occasion de faire le point sur les expériences des équipes de divers secteurs et de lancer une réflexion commune dans cette diversité pour une meilleure prise en charge des accidentés de la route, du lieu du sinistre à leur arrivée à l’hôpital, et surtout en phase post-traumatique.

Le dispositif de la chaîne des urgences doit être revu et amélioré. Non moins préoccupantes, les infections nosocomiales, à la morbidité importante, sont l’autre sujet des JMS. Le Pr. Z. Soualili, président du comité d’organisation des XIIIe journées médicales nous explique : « Un patient hospitalisé sur 5 est victime d’infection d’hôpital. Les infections nosocomiales surviennent au cours de l’hospitalisation, ce qui entraîne une prolongation de cette dernière, donc un surcoût conséquent. Ces infections peuvent évoluer aussi vers la mort ».

L’usage abusif d’antibiotiques donne naissance à une classe de bactéries multirésistantes qui sont responsables des infections en milieu hospitalier. A ce stade aussi, revoir la démarche des soins dans les services hospitaliers, tous les services et en particulier ceux à risque (chirurgie, réanimation, urgences…), l’utilisation rationnelle des antibiotiques et aussi la formation continue des personnels est plus que nécessaire. Au programme de ces journées, l’on notera des posters thématiques, ainsi que des conférences d’actualité sur l’hypertension artérielle, le risque cardiométabolique et le diabète, pathologies qui « flirtent » avec bon nombre d’Algériens.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus