Accueil > Santé >

CHU de Sétif : “La clinique mère-enfant dans un état lamentable”

jeudi 16 octobre 2008, écrit par : F. Senoussaoui, Liberté, mis en ligne par : Boutebna N.

es responsables du secteur sont, selon les propos du Dr Lehtihet, décidés à rompre avec les opérations de bricolage qui ne sont que gaspillage de temps et d’argent sans pour autant régler les problèmes d’une structure qui desserve un bassin de plus de 5 millions d’habitants.

“La clinique mère-enfant du CHU Saâdna-Abdennour est comme vous le savez dans un état lamentable. Elle est même ingérable. Physiquement, elle n’est pas fonctionnelle. Il faut une solution radicale pour cette structure qui est la source de tous les problèmes dans cette unité”, tels sont les propos du premier responsable du secteur au niveau de la wilaya, M. Rédha Lehtihet, lors du forum organisé au niveau de la cellule de communication de la wilaya de Sétif. En effet, nous avons appris que les responsables ont demandé au département de Saïd Barkat l’inscription d’un nouvel “hôpital mère-enfant” qui, outre la maternité, comportera un service de pédiatrie, un service de chirurgie infantile et un autre pour la réanimation infantile ainsi qu’un service pour les urgences pédiatriques. Les responsables du secteur sont, selon les propos du Dr Lehtihet, décidés à rompre avec les opérations de bricolage qui ne sont que gaspillage de temps et d’argent sans pour autant régler les problèmes d’une structure qui desserve un bassin de plus de 5 millions d’habitants. En attendant l’arbitrage de la tutelle et la réalisation du projet, la direction de la santé a proposé que l’hôpital mère-enfant soit implanté au niveau de la structure devant abriter la gériatrie au niveau d’El-Bez. Pour mettre fin au problème de gynécologues au niveau de la maternité, le directeur de la santé a appelé les responsables de l’université Ferhat-Abbès à former des gynécologues. “La formation est la seule solution qu’on puisse trouver, ni les missions chinoises ni l’affectation de spécialistes dans le cadre du service national ne régleront les sempiternels défilé de gynécologues”, n’a cessé de répéter le DDS. Par ailleurs, ce responsable a souligné les efforts consentis par l’État, notamment en matière d’infrastructures pour ne citer que les 39 opérations inscrites à Sétif. Notons que la ville de Sétif aura un nouvel hôpital de 120 lits implanté à la ZHUN pour désengorger un tant soit peu le CHU qui date de l’ère coloniale. La wilaya et pour régler le problème des structures de la santé pour une meilleure prise en charge des malades mettra incessamment aux enchères des assiettes foncières devant abriter de nouvelles cliniques dans des spécialités bien déterminées pour compléter la carte sanitaire de la capitale des Hauts-Plateaux qui, contrairement à d’autres wilayas, enregistre un retard significatif dans la disponibilité des spécialités. La finalisation du dossier est attendue dans les prochains jours.


Partager cet article :
4 commentaire(s) publié(s)
ali :
Je trouve que la proposition de construire un nouveau hopital de maternité comme une décision sage et réfléchie car l’aucien est dépassé et ne convient et ne suffit même pas à la ville de sétif seule. Autre, solution : la formation nationle et des missions et stages à l’étranger ainsi que l’organisation des colloques et séminaires internationaux. Sans oublier l’équipement. La santé n’a pas de prix, la savoir aussi. Que cesse le bricolage et le massacre. Sans commentaire et sans rancune.
slisli de ain kouchmi :
salam ailaikoum je me suis rendu a mainte fois dans cette endroit pour ne pas dire maternité mon dieu tout puissant car cette endroit et dans état affreux le pire est que c’est ici ou débute la vie je ne comprend pas pourquoi que dés que nous recevons une délégation venant d’alger president ou autre ce sont ses endroits qu’il faudrait leur faire visité car eux peuvent se faire soigner a l’étranger dans des maternités 5 étoiles avis a tous les résponsables confondue vous avez une responsabilité envers dieu et les citoyens responsabilité à l’aquel vous devrais rendre compte en partant du simple surveillant jusqu’au plus haut responsable,monsieur le wali ésperant que ce message vous parviendra avec l’aide de dieu rendez vous dans cette établissement mais incognito vous aurez l’impression que vous n’étes plus en algerie.ayant travailler a l’étranger j’ai recontrer un sétifien qui était responsable d’un service en allemagne notre discution a aboutie au pourquoi cette fuite vers l’étranger,il m’a dit mon frére (...)

Réponse de toto :

vous avez raison SISLI, il est temps de mettre fin à cette gabégie, débandade ou je ne sais quoi !!! ils disent Maternité quelle Maternité ? une ville aussi grande comme Sétif ( voir la région qui compte des millions d’habitants),une si minable construction !sans parler d’Hygiène (de Gros Chats qui errent aux alentours, ça de mettre la vie des nouveaux nés en danger, des Cafards plein les chambres...)où allons nous comme ça ? Bezzef ya Nass.

Réponse de smail de besac :

cette maternité est du moins dénoncée. Messsieurs je vous invites à faire un tour au niveau d’une ville distante de 65 km du chef lieu de la wilaya de setif. Ras el oued, avec un hopital ou on dénombre de plus en plus de morts sans diagnostic ni enquête. Il est impératif de se poser des questions et demander des comptes aux responsables de cet hopital. La dernière victime est une femme de 38 - 40 ans qui avait fait un malaise cardiaque avec 18 de tension, on lui fait une piqure et on l’a renvoyée chez elle. Resultat arrivée chez elle, elle refait un autre malaise qui à provoqué un arrêt cardiaque total et mort qui suit. Est ce que ces responsables ont une consience professionnelle. J’en doute fort. Demain des comptes seront demandés et ils vont payés leurs incompétences et leurs irresponsabilités. Citoyens essayer de denoncer ces malfaits pour que nos responsables se ponchent sur les questions de recrutement et de desigantiion des professionnels dont nos vies dépend. Je demande par la même (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus