Accueil > Culture >

Après leur participation au festival du théatre comique : Des artistes crient à l’injustice

mercredi 12 novembre 2008, écrit par : Nabil Lalmi, El Watan, mis en ligne par : Boutebna N.

es artistes, membres de la coopérative culturelle Ameur de Sétif, ayant participé au festival du théâtre comique Hassan El Hassani de Médéa, crient à l’injustice. Selon ceux-ci, c’est à eux qu’aurait dû revenir le prix de la meilleure pièce.

Sur les 73 oeuvres candidates à la participation à cette manifestation, 8 ont été sélectionnées pour la phase finale, dont « Hamma El Cordonnier »" d’Oran, « Eramoul » de Sidi Bel Abbès, ainsi que d’autres produites par des troupes des wilayas de Boumerdès, Guelma, Blida, Tlemcen, Médéa, en sus de celle de « Aoudat El Hadjadj » de Sétif. Cette dernière, développée sous forme de pièce satirique, interprétée par les jeunes acteurs Hani Masmoudi, Abdelwahab Redhaouna et Abderahim Ghedir, écrite par Tahar Chenane et mise en scène par Nabil Bensekka, raconte comment le célèbre dictateur arabe El Hadjadj Ibn Youcef fut téléporté au 21ème siècle après avoir été frappé par la foudre ; suite à cela, il se retrouve coincé dans un cybercafé entre deux adolescents en baskets et casquettes à visières retournées.

Il découvre ce qu’est devenue sa descendance, et ce qu’il en était des nouvelles valeurs de la société. S’en suivra un autre dérèglement dans le temps qui le fera disparaître, parachutant à sa place un autre dictateur, Hitler, qui annonce que l’Histoire continue. Jouée dans la soirée du 29 octobre dernier, la pièce a reçu un accueil des plus chaleureux de la part du public, selon les membres de la troupe sétifienne. Cependant, le prix de la meilleure œuvre a été finalement décerné à la troupe de Sidi Bel Abbès pour la pièce « Erramoul », qui s’est vue attribuer la Grappe d’or, alors que les Sétifiens ont eu droit au prix spécial du jury.

Bien qu’ils aient reçu la décision du jury avec fair-play, les membres de la coopérative culturelle Ameur ne manqueront pas de dénoncer « l’injustice », voire « le mépris » dont ils ont été victimes, comme déclaré par Nabil Bensekka, responsable de la troupe. Le prétexte invoqué par le président du jury (comédien célèbre de la télévision), ayant fait pencher la balance, est que l’acteur qui interprétait le rôle d’Hitler portait un brassard avec la croix gammée. Le responsable de la troupe déplore également le fait que la presse nationale ait ignoré la distinction lui ayant été octroyée, ajoutant qu’« un prix spécial du jury n’est pas rien dans un festival qui se respecte ».

Celui-ci ne manquera pas de rappeler que la troupe sétifienne a, à son palmarès, plusieurs distinctions et des participations à de nombreux festivals, et qu’elle a pour objectif la promotion de l’art de la scène, et ce à tous les niveaux de la société.


Partager cet article :
6 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°19079 :
Pourquoi, une information a moitie. Pourquoi ne pas donner le nom du président du jury au lieu de cette formule aussi imprécise (comédien célèbre de la télévision). M. le correspondant vous voulez informer vos lecteurs ou leur faire jouer des devinettes ? Sauf si le nom de ce président est secret défense.

Réponse de Dot :

En quoi çà va servir le nom du président du jury. Etant donné qu’il y a un jury on doit lui faire confiance. La recompense pour un travail pareil se mesure par la présence du nombre de spectateurs et le nombre de production. de toute façon, ne vous decouragez pas, au contraire,il faut multiplier d’efforts.

Réponse :

Et à quoi sert de préciser comédien célèbre de la télévision. La question était adressée au correspondant du journal. Merci

Réponse de ain fouara :

T’as raison toi. Monsieur l’inspecteur des travaux finis. T’as gagné une médaille en chocolat et au prix ou est le chocolat, ça ne se refuse pas, n’est ce pas ?
mehdi :
en 2008 on ne peux pas capter la radio d’el hidhab sur internet bled miky puisque on capte que la radio staifi (la radio de dzarnije)
TAHAR DE MAOKLANE :
LE FESTIVAL DU COMIQUE SE DEROULE SURTOUT A ALGER , AU PARLEMENT , QUAND ON VOIT TOUS CES CLOWNS DE DEPUTES LEVER LES MAINS EN L’AIR POUR ADOUBER LEUR PERE NOEL,CELUI QUI MULTIPLIE PAR x LEUR SALAIRE ET QUI VA NOUS RESSERVIR UNE CHORBA FROIDE, UNE 3 EME FOIS.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus