Accueil > Culture >

Conférence sur la déportation des algériens en Nouvelle Calédonie

jeudi 11 décembre 2008, écrit par : A Nedjar pour Sétif Info, mis en ligne par : Boutebna N.

elica Ouennougui, Docteur en anthropologie historique, auteur de l’ouvrage relatif à la déportation des algériens en Nouvelle Calédonie, viendra spécialement de Nouméa pour donner une conférence se rapportant au sujet à l’honneur, le 16 Décembre 2008 à 15h à la salle de conférences du musée de Sétif.

Chercheur, Docteur Ouennoughi viendra nous parler aussi du résultat des ses 10 années de recherches, de la vie des déportés, de leur résistance symbolisée par la culture du palmier et de leur descendance aujourd’hui.

Elle nous décrira l’éclosion de cette micro société algérienne ou ce bout d’Algérie à vingt mille lieux d’ici.

Le public est cordialement invité à cette grande conférence historique à la veille du 64ème anniversaire des événements du 8 Mai 1945.


Partager cet article :
6 commentaire(s) publié(s)
pessimiste :
je suis sur qu ils vivent mieux qu ici, ils doivent remercier la france pour cette deportation.

Réponse :

Certainement, mais tu peux t’inscrire dans le prochain groupe de Harraga pour servir de pâté aux requins italiens espagnols,français etc. quand tu auras échappé aux vrais requins des mers .Ce n’est sûrement pas avec ces idées et ces gens la qu’on peut construire un pays .Hypocritement ,ils ne pensent qu’à leur propre situation alors qu’ils ne sont que des quantités négligeables et insignifiantes. Yarham echouhada qui t’ont permis de vomir ainsi

Réponse de suicidaire dans un pays fontome :

ils doivent embrasser les bottes des francais pour la deportation. j aurai aimé etre a leur place.

Réponse :

C’est aussi simple,embarques toi dans une de ces barques de harraga et le pays aura vite fait de se débarrasser d’un valet de plus.Ici la notion de combat et de rojla n’a aucune valeur pour toi alors que pour les enfants des déportés, la souffrance est encore présente pour le mal fait à leurs aïeuls.Tu es certainement guidé par l’inconscience ou l’ignorante car jamais un homme libre n’accepterait de vivre les conditions d’un esclave.Ici ,on a coutume de dire:Ezlat wa trer3in autrement dit la nudité mais la dignité.A se demander si certains en ont une.

Réponse de سطايفي :

لا تنسى أن النفي تم في منتصف القرن التاسع عشر وعليك أن تتخيل كالدونيا في ذلك الوقت.أما الفرنسيين فهم يحتاجون دائما إلى من يقبل أرجلهم.
Raf :
Essayez de vous mettre au niveau de Mmme Melica Ouennougui et parlez nous de cette pénible aventure des algériens dont qq uns s’en sont bien sortis ou taisez-vous.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus