Accueil > Santé >

Un nouvel hôpital mère-enfant à El-Bez

samedi 3 janvier 2009, écrit par : Faouzi Senoussaoui, Liberté, mis en ligne par : Boutebna N.

’une capacité de 80 lits pour le service de pédiatrie, 42 pour la chirurgie infantile et 80 autres pour la gynécologie obstétrique, cette structure sera réceptionnée au plus tard au mois de mars de cette année.

Le projet de l’hôpital de gériatrie (hôpital des personnes âgées) en construction à El-Bez sera désormais transformé en un hôpital mère-enfant. C’est ce qu’on a appris du docteur Rédha Lehtihet, directeur de la santé, de la population et des réformes hospitalières de la wilaya de Sétif. Selon notre interlocuteur, la nécessité d’en finir avec les opérations de bricolage au niveau de l’unité mère-enfant du CHU Saâdna-Abdenour a motivé les décideurs au niveau du département de Saïd Barket pour transformer la structure, qui devrait abriter la gériatrie et dont le taux d’avancement avoisine les 90%, en un hôpital de pédiatrie et maternité.

D’une capacité de 80 lits pour le service de pédiatrie, 42 pour la chirurgie infantile et 80 autres pour la gynécologie obstétrique, cette structure, qui sera réceptionnée au plus tard au mois de mars de l’année en cours, mettra fin au calvaire qu’endurent les malades et le personnel médical et paramédical dans la deuxième wilaya du pays
de par le nombre de ses habitants. Outre les services précités, la nouvelle structure comportera un service des urgences médicales et chirurgicales, un autre pour les consultations, la réanimation et un service de radiologie équipé de moyens très sophistiqués. Ce dernier aura, selon le directeur de la santé, son propre scanner.
Les responsables ont aussi prévu un service de chirurgie dentaire. Par ailleurs, notre interlocuteur nous a rassuré que l’hôpital de gériatrie sera implanté au niveau du site abritant actuellement la maternité. “Il ne faut pas parler de renonciation au projet de gériatrie. Il faut noter que ce dernier sera implanté incessamment au niveau de la ville de Sétif. Nous avons jugé qu’il était grand temps de mettre fin aux problèmes de l’ancienne structure qui n’honore guère le secteur”, nous a déclaré le Dr Lehtihet. “La structure actuelle est dans un état lamentable. Je dirai même qu’elle est ingérable car elle n’est pas fonctionnelle. Les opérations de réhabilitation n’étaient que gaspillage d’efforts, de temps et d’argent”, a renchéri notre interlocuteur qui voit que régler le problème de l’actuel hôpital mère-enfant est une priorité, voire une urgence. Pour ce qui est du statut du nouvel hôpital, le DSP nous a affirmé que l’essentiel c’est ouvrir cette structure le plus tôt possible.

“Il importe peu que cette nouvelle
structure soit un EHS qui aura son propre staff administratif et son indépendance financière ou une unité du CHU, le plus important pour nous, c’est qu’elle ouvre ses portes le plus tôt possible”, dira notre interlocuteur.

Pour régler le sempiternel problème de gynécologues, nous avons appris que la faculté de médecine de Sétif entamera à partir de cette année la formation de résidents en gynécologie obstétrique.
Le premier responsable du secteur voit que la formation à l’université Ferhat-Abbes de Sétif est le seul moyen pour mettre fin à ce problème qui perdure depuis des années.


Partager cet article :
9 commentaire(s) publié(s)
Vov :
Mrs le directeur et le staff de la DSP, vous etes les mieuxs placés pour cette decision. Bonne chance .
Khali :
C’est cela le BRICOLAGE !!, détourner une structure étudiée et concue pour la gériatrie pour en faire une structure mère et enfant ( pédiatrie et obstrogénicologie) Toujours ce maudit travail on agit dans la précipitation et on verra quelques temps plus tard qu’elle n’était pas faite pour cela et qu’elle n’est plus fonctionnelle. Au lieu de concevoir une structure bien étudiée et adaptée on bricole et on ose dire que ce n’est pas du bricolage. Pleure Ô pays bien aimé. Quand est ce qu’on cessera d’être dirigé par des bricoleurs où l’on ne voit même pas ce que l’on sera demain, aucun horizon. Aucun horizon je mets au défi quiconque qui pourra me dire où va l’Algérie ?
tafet19 :
En décidant de transformer l’hôpital de gériatrie d’El Bez en Hôpital de pédiatrie ,Les autorités sanitaires n’ont adoptés que la solution de facilité. Une fuite vers l’avant quoi.Ils avouent leurs incapacités de gestion d’un établissement devenu ingérable de par le nombre de transformations à opérer dans l’ancienne structure. Comment pourraient ils le faire pour y parvenir connaissant le nombre de transformations spécifiques à réaliser ,liées à la vie et au déplacement interne de personnes du troisième age. Nous avons confirmation que la planification n’est pas de mise chez ces décideurs.Ils avouent leurs souffrances et le déficit en encadrement médical spécialisé.Ils prévoient d’en former à partir de la fac de médecine de Sétif qui ,dans le meilleur des cas nous livrera ces diplômés dans plus de 4 ans.C’est ce qu’il s’appelle mettre la charrue avant les bœufs.L’ancienne structure souffrait précisément de ce manque de spécialistes.Nous aurons sans doute un nouvel établissement flambant neuf,géré avec des (...)
citoyen de setif :
Je voudrais juste savoir monsieur le DDS comment allez vous transformer un hopital specifique de geriatrie dont les travaux sont quasi terminés en hopital specifique d’enfants ? Ne pensez vous que c’est encore du bricolage.
antoine :
Je ne comprends pas comment une structure destinée pour la gériatrie puisse être transformée d’une baguette magique en un service de chirurgie et de réanimation dont les normes sont strictes et spécifiques. VOUS AVEZ LE PETROLE NOUS AVONS LES IDEES

Réponse :

Si vous parlez des idées françaises,elles sont perimées cher ami.Nous lorgnons vers les -dragons- pour decouvrir un autre monde.Un monde fait de magie ,de feerie mais surtout de savoir faire accessible à tous.Pouvez vous rivaliser avec LG,Sumsung etc,ils sont la solidement établis dans le cadre de partenariats et de transfert des technologies.Vos idées donc ;vous pouvez les garder pour vous en attendant que vous compreniez que nous aussi nous avons muri et le debat ne vous concerne.Allez vendre vos idées ailleurs mais nous savons qu’il n’y aura pas preneur !

Réponse :

vous parler de quoi ici !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! si nous algerien on est capable d asumer les responsabilite on est trop loin de la realite les hopitaux a setif c est vraiment des vampires qui travaille la bas ils nont pas la conscience de la soufrance des patients et pratiquement la meme chose en france on est pas mieu
Commentaire n°21511 :
rien que on france pour l anne 2008 il ya eu plus de 10000 erreure medicale (chiffre officiele de ministre de la sante)
L-Hichem :
et ça se termine quand ? (’’) bon faut pas dramatiser pour sa transformation, peut-être qu’elle est utile (oua 3assa an takrahou chayAn oua houa khayron lakom)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus