Accueil > Santé >

L’hôpital mère et enfant dans le coma !

jeudi 19 mars 2009, écrit par : Khalil Hedna, Sétif Info, mis en ligne par : Boutebna N.

e secteur de la santé à Sétif accuse un déficit important en matière de médecins spécialistes. Ce manque flagrant est lié principalement à la mauvaise répartition des besoins en matière de nouveaux spécialistes, « mal exprimé » par la direction locale et sous estimé par la tutelle.

Au niveau du centre Hospitalo-universitaire de Sétif, ce mal est cruellement ressenti dans certaines spécialités sensibles de par leur importance, car ce CHU à vocation régionale qui enregistre des admissions dépassant de loin sa capacité d’accueil normale, se retrouve parfois dépourvu de médecins spécialistes, notamment en gynéco-obstétrique. Ce service, très actif de par les statistiques enregistré durant ces dernières années avec 13 300 naissances en 2007 et pas moins de 13 600 accouchements en 2008, ne fonctionne malheureusement qu’avec un seul médecin spécialiste, notamment après la fin de mission, le 14 de ce mois de la délégation chinoise composée de six spécialistes. Il faut le dire : cette convention médiale Algéro-Chinoise a été d’un apport considérable pour l’hôpital mère et enfant de Sétif du fait que le programme opératoire en gynéco-obstétrique se déroulait dans de bonnes conditions sous la houlette du médecin-chef Algérien. Devant cet épineux problème (suspension du programme opératoire), la tutelle devrait trouver, et dans un délai court, une solution adéquate en menant des démarches sérieuses pour « amadouer » des médecins spécialistes à venir pour soulager ce service constamment sollicité par les populations des régions limitrophes notamment celles de Bejaia, BBA, M4sila, Batna et même Bouira. En attendant tout cela, la situation au niveau du service gynéco-obstétrique de Sétif revêt un caractère d’urgence.


Partager cet article :
24 commentaire(s) publié(s)
politiciens :
il faut faire appel aux medecins chinois. nos medecins ont un niveau mediocre et en plus on a pas assez. pauvres malades.

Réponse de nana :

vous dites n’importe quoi sur les medecins algeriens. Tout ces etudes qu’ils ont fait c’est rien pour vous, ca se voit que t’as pas fait des etudes c’est malheur de parler comme ca et de les critiquer moi je suis en france ,jai vue des medecins les notre sont plus competant que les francais ca leur manque la pratique mais en theorie sont tres bien cales nous les algeriens ont critique toujours
dr soualah :
honnetement le personnel chu de setif fait un travail ennorme, mais ce n est pas logique que la wilaya de setif couvre toutes ces wilayas. ce n est pas a la dass de setif de trouver des solitions mais aux dass d autres wilayas. les medecins originaires de m sila, bba, bejaia preferent venir a setif pour bosser alors que leurs wilayas ont besoin d eux.

Réponse de setifien en exil :

dr soualah, c est normal, setif est le colorado des etrangers.

Réponse :

TOI LE SOIS-DISANT SETIFIEN EN EXIL ET SI TU POURAIS LA METRE EN VIEULLEUSE CELA FERAIT DE TOI UN STAIFI-ou-TOZ

Réponse :

cher Docteur Soualah ! un tel raisonnement est inacceptable surtout de la part d’un praticien censé avoir prêté le serment d’Hypocrate ...la recherche de soins n’a pas de -frontières - ... de plus aucune des Wilayate que vous avez cité n’a le statut d’hospitalo universitaire ...ni l’article ni aucun commentaire ne mettent en cause la compétence des médecins mais le problème réside au niveau du sous encadrement médical.. A mon avis Cher Docteur le fait que la Wilaya de Setif joue un rôle régional ne peut etre qu’à son honneur

Réponse de setifien :

j’aimerai donner mon avis sur cet épineux probléme , le manque de médecins specialistes est du au manque de de bonne volonté des administrateurs de ce complexe , aucun attrait ou avantage n’est proposé à ceux ci ; ils font leur service civil et se rabattent sur le privé ; c’est degoutant l’état investit de l’argent sur ces médecins et par incompetence d’autres les obligent à aller ailleurs , c’est navrant ’

Réponse de le fidel :

setif c’est l’eldorado et non colorado tant mieux pour notre ville elle ne fera que grandir et s’embelir.

Réponse :

@ dr soualah. C’est quoi cet esprit de dachra. Votre raisonnement ne fait pas honneur a un soi-disant médecin. C’est vrai le diplôme n’est pas synonyme d’intelligence.

Réponse de Woodstock :

Monsieur, votre indignation est fort louable. A mon avis, vous attribuez au Dr Soualah des pensées qu’il n’a pas. J’ai compris que ce monsieur posait la question de l’autorité compétente pour régler ce probleme, et du sous effectif. Vous semblez nier qu’il y a des médecins qui s’orientent vers des voies de confort, qui dans le cadre de leurs -offres de soins transfrontalières- via le serment d’hypocrate, monnaient leurs services à des prix qui dépassent au moins... l’entendement. Ceci pourrait etre une des causes expliquant l’encombrement du service, le sous effectif chronique auquel il faudrait ajouter subsidiairement l’incapacité des gestionnaires à doter cette structure de moyens et à anticiper sur le départ de 4 pékins, si vous permettez cette expression.

Réponse de Médicastre :

Je dis seulement à monsieur Soualah qui ne peut etre médecin à mon sens que la médecine ne connait pas les frontiéres et puis ces algeriens sont chez eux en algérie et sétif se situe en Algérie Ya H...et puis le pére de la médecine à sétif ,(celui qui a ouvert l’école de médecine)n’est autre que le Dr Amrane Rabi yerahmou et qui est de Béjaia, le premier Professeur en médecine à Sétif est le Pr Benlatreche (hématologue)et il est de constantine, et puis les grands qui ont toujours représenter dignement sétif dans les grandes manifestations scientifiques nationales à Alger et internationales sont des médecins qui ne sont pas originaires de Sétif parce que tout simplement se sont des algériens, et puis s’ils sont à sétif c’est parceque leurs villes natales n’ont la statut hospitalo universitaire, chance que tu as monsieur le setifien - de souche- et que tu n’as pas su exploiter car ta cervelle est tellement petite pour l’exploit comme ontemoigne tes (...)

Réponse :

Cher ami Woodstock je n’attribue au Dr Soualah aucune pensée ,je ne fais qu’exprimer ce que je ressens et ce que j’ai cru comprendre.J’en conviens avec vous que certains médecins -s’orientent vers des voies de confort- mais doit-on le leur reprocher ?c’est légitime et qu’ils arrivent à s’imposer à l’étranger conforte les compétences Algériennes ? ce qui est par contre désolant c’est que certains praticiens heureusement peu nombreux acceptent d’occuper des postes subalternes à l’etranger... pour ce qui est du sous encadrement médical et paramédical , avec un peu d’imagination ne peut-on pas résoudre ce problème qui il faut l’admettre se pose même dans les pays développes ... A cela s’ajoute un effort d’humanisation des structures sanitaires publiques ou privées car il faut voir comment sont traités les malades .... (...)

Réponse :

Tiens..tiens un Setifien qui laisse l’eldorado -et non le Colorado -et préfère l’exil... je doute que vous soyez un setifien de souche parce que les vrais Setifiens sont hospitaliers (ahl lakram), ils sont généreux et tolérants dignes descendants de SAAL BOUZID RABI YARAHMOU
ESSTAIFI :
Et pourtant les responsables locaux du secteur de la santé ne semblent pas pressé de résoudre ce problème urgent ; puisque devant cette situation pour le moins alarmante ils ont adoptés les solutions à long terme puisqu’ils déclarent qu’un accord a été conclu avec l’université de Setif pour une formation de spécialistes ...dans 4 ans INCHALLAH !!!
STAIFI :
Bonjour, Les gynéco-obstétriciens ne manquent pas à Sétif ; allez voir du côté des cliniques privées, vous aurez beaucoup à méditer. Pour notre ami Sétifien en exil(?), Sétif = Colorado, dites-vous ? Ben, si vous le dites, venez travailler au Colorado.Et depuis quand un Algérien est-il traité d’étranger à Sétif ? La raison du problème de l’hopital est plus simple mais assez profonde : les praticiens sont mal payés et les braves dames qui y viennent pour accouchement ou autres traitements pour elles ou leurs enfants n’ont pas les moyens d’aller au secteur privé. Là est le grand marasme. Salutations.
yazid :
le niveau des prestations medicales a baisse parceque a mon avis c`est l`apparition des cliniques privees qui attirent par un salaire consequent la plupart des specialistes.
karamazov25 :
les médecins spécialistes fuient le CHU de Sétif à cause de la mauvaise prise en charge ces acteurs de la santé.. - PAS DE LOGEMENTS : pour ces spécialistes qui viennent travailler loin de chez eux...comment voulez vous faire parvenir des médecins alors ??!!! alors que le chinois est trés bien pris en charge( SALAIRE EN EURO + LOGEMENTS....etc).faites la méme chose ou méme peu chose pour vos conpatriotes médecins algeriens !!! Veuillez prendre en charge les acteurs de la santé ( Médecins )..et ils vont venir et y rester !!!! et surtout travailler avec coeur chaud . Merci
sousou :
pour ce probleme ,maintenant la majorite des medecins aiment travailler seule dans leurs cabinets pour gagner plus d’argent pour qu’il deviennent riches et connus le seule medecins specialisite que j’ai vu travailler avec bon coeur et aides les malades c’est le pediatre saoudi franchement si tout les algeriens sont comme elle , la medecine est bien

Réponse de djamila :

je trouve que NANA a raison que le specialiste SAOUDI est une bonne medecin moi personnellement elle etait avec moi ,c’est une femme qui aime son travail vraiment , elle est calee.
sofy :
c’est vrai que nos spécialistes fuient pour un tas de raisons légitimes les hôpitaux mais rien n’empêche les gouvernants de ce pays de les réquisitionner pour qu’ils puissent payer un tant soit peu leur dettes envers la société. Ils ont bien fait des études gratuitement, les malades de nos hôpitaux leur ont servis de cobayes qu’ils le leur rendent.
setifien qui connait bien la clinique :
Au fait, rien ne marche dans cet hopital mere enfant,ce n’est pas uniquement le service d’obstetrique. Les chirurgiens du service de chirurgie infantile sont tout le temps dans les cliniques privés. Les resultats données par le petit laboratoire de la clinique, géré par personne d’ailleurs,sont peu fiables car faits en majorité par des vacataires d’aucune expérience. Au service de pédiatrie, les internes sont livrés à eux memes au cours des gardes car les pediatres font bien sur les gardes mais chez eux ? La direction a beaucoup de pain sur la planche.
hadjira19 :
tout a fait normale nous somme en Algérie

Réponse de sonia :

pourquoi vous dites on est en algerie , parceque vous cnnaissez pas la valeur de l’algerie c’est un beau pays c’est aux peuples qui doit changer.

Réponse de Un Algerien et fier de l’etre :

Vous vous HADJIRA 19 , l’Algérie est un pays riche de ses hommes qui s’imposent haut la main à l’étranger et dont les compétences pas seulement en médecine sont très recherchées...Révisez votre opinion.... sans rancune

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus