Accueil > Santé >

Hospitalisé pour une complication du diabète : Le chanteur Samir Staïfi opéré

mercredi 25 mars 2009, écrit par : Kamel Beniaiche, El Watan, mis en ligne par : Boutebna N.

e chantre de la chanson sétifienne, Samir Belkheir, communément appelé Samir Staïfi, est, depuis plus de trois semaines, hospitalisé au service de médecine interne du CHU de Sétif à cause d’une complication du diabète.

L’interprète du fameux tube « Ya moul chèche » est pris en charge par l’équipe médicale dirigée par le Pr. Malek, qui dit en substance : « Pour éviter toute complication nous avons procédé à une amputation mineure de l’orteil droit ; au vu des premiers signes, nous pouvons dire que l’évolution est favorable. » Le médecin n’a pas omis de mettre en exergue la compréhension et la coopération du patient, dont le moral est au beau fixe. Ce dernier déclare : « L’attitude de mes amis, des citoyens des quatre coins du pays et de l’étranger me réconforte. Les marques de soutien, des artistes, de mes amis journalistes, des responsables de la culture et des autorités de la wilaya, à leur tête le wali qui a dépêché son chef de cabinet pour avoir de mes nouvelles, me vont droit au cœur. »
Samir tiendra également à rendre hommage au personnel du service de médecine interne : « Je ne trouve pas les mots pour remercier le personnel du service et toute l’équipe médicale du professeur Malek, qui n’ont ménagé aucun effort pour me réconforter et me prodiguer les meilleurs soins. » Notons par ailleurs que les locataires de l’hôtel de ville de Aïn Fouara ont « oublié » de rendre visite à cet autre ambassadeur de la chanson sétifienne, n’étant, au grand bonheur de ses milliers de fans, pas disposé à prendre sa retraite.

« Pour faire face à la maladie qui n’aura pas le dernier mot, je dois reprendre le travail et renouer par là même avec les fans d’autant plus que j’ai pas mal de projets en chantier. Avant, je dois mettre à profit la période de convalescence pour me reposer afin de reprendre des forces qui vont m’aider pour mon retour sur la scène artistique. Il est vrai que je vais limiter mes sorites et prestations mais je ne peux vivre sans la chanson sétifienne qui coule dans mes veines », nous confie le toujours jeune Samir Staifi qui a donné plus de quarante ans au Staïfi, indémodable…


Partager cet article :
12 commentaire(s) publié(s)
FRANCO :
KHOUYA SAMIR EL HAMDOULILALH QUI RAK LABASS,JE T’AI PAS VU CA FAIT 18 ANS UN ADMIRATEUR DE LOS ANGELES CA USA TAKE CARE OF YOURSELF YA LAAZIZ MOULCHACH
aiais :
depuis trois semaine k il est a l’hopital et cé maintenant ke vs ecrivez cet article...donc y a aussi la defaillance des gens de la presse pour ne pas dire journaliste pour cela. enfin y a pas ke samir ki est malades , allez faites une virée aux autres services y a bcp de wled bled Messakane ds l’oubli et l’anonimat totale....enfin rabi yechefihoum kamel

Réponse :

rabi yachfi koul mride
forbach :
rabi y djiblou chfa
Bouchra :
Ne dit-on ,qu’ il vaut mieux tard que jamais
Commentaire n°25629 :
Une icône , un monument de la cité de Ain Fouara .. RABI ICHFIH ...et le retour sur scène INCHALLAH
lahcene el berchi :
Article tendancieux. 1 :l’éloge du médecin. 2 : discrédit porté sur l’équipe municipale. 3 : recherche de compensation matérielle pour le chanteur mutilé. (C’est la mode maintenant à Sétif). Ou étiez-vous lorsque les anciens de « FIRKET ESSAADA » mouraient a petit feu dans l’anonymat total et dans des conditions très difficiles a l’instar de SAID M’HENTEL. ? le duo SAADOUNE et SAID qui faisaient la joie de la population Sétifienne ( ex : l’entente ezzina , tbedel ezzamen ababa ……etc) ? Laissez un petit peu de place aux personnes vraiment démunies et nécessiteux. Un peu de pudeur.
Basset :
les petites gens qui n’ont rien à faire , trouvent toujours le moyen pour dénigrer les gens qui travaillent .Arrêtez votre cirque et vos commentaires qui ne décourangent ni KB ni les autres coresspondants de Setif qui dérangent les pseudos et les champions du dénigrement.

Réponse de DER :

Basset. Bravo pour votre replique.
sol. Jadis comme solutions ! :
Comme vous voulez prendre la défense de KB et certanement de FZ, alors on vous passse une cordiale invitation à la décharge publique à ciel ouvert, garnie de paim moisi et fermenté bleu-noiratre, à côté d’une école, en face d’un bâtiment abritant une antenne de l’OPGI, au beau milieu de pas moins de trois commissariats de police et à seulement quelques encablures de la wilaya, l’apc, l’hopital central, mère et enfants etc...cela se passe depuis plus de DIX ANS à la cité des 500 logements (ex-ferraille)et dans ville que l’on présente comme étant la plus propre d’Algérie ! quelle honte ! Quant à notre cher et adorable Samir, on lui souhaite un prompte rétablissement, et on a hâte de savourer à nouveau sa voix angélique ! A bons entendeurs salut !

Réponse de DER :

A Sol jadi. la presse est entrain de faire son travail, et pour confirmer, il y a lieu de consulter les archives de Sétif info. Alors cessez de dire n’importe quoi.
un belcourtois :
tiens bon la route notre coeur est avec toi

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus