Accueil > Santé >

A quand une maison du diabétique ?

dimanche 29 mars 2009, écrit par : K. B. El Watan, mis en ligne par : Boutebna N.

e nombre de malades atteints du diabète dans la wilaya de Sétif est effarant ; il dépasse les 150 000 pour une population de 1 500 000 habitants. En dépit des efforts des médecins et des membres de l’association d’aide aux diabétiques (ADS), la prise en charge de cette pathologie demeure insuffisante.

Les concernés, leurs proches et les praticiens, notamment, réclament en urgence une maison du diabétique (un hôpital de jour), ou un espace où l’on peut prodiguer conseils et soins, et consacrer, le cas échéant, plus de temps aux patients, en quête d’écoute. « Un espace pour les diabétiques devient une nécessité impérieuse, car leur permettant d’avoir plus d’information, de bénéficier d’une écoute et d’une meilleure prise en charge médicale ; l’endroit sera en outre un lieu d’échange », dira Dr Raoudha, dont la mère est diabétique. Pr. Malek, chef du service de médecine interne au CHU de Sétif, qui lutte à l’instar des membres de l’ADS pour la réalisation d’une telle infrastructure, déclare en substance : « Nous souhaitons que l’éducation thérapeutique du diabétique, adulte ou enfant, soit régulière et permanente. Malheureusement, l’association ne dispose pas d’espace pour le faire. Je profite de l’opportunité pour solliciter l’aide du wali qui a été de tout temps sensible aux problèmes des malades chroniques pour doter les diabétiques d’un espace en mesure de régler bon nombre de problèmes » Contacté par nos soins, le directeur de la santé de la wilaya, Dr Lehtihet, n’y voit aucun inconvénient. « C’est une demande légitime, et elle est prise en considération. Elle n’aboutira qu’en collaboration avec le corps médical et le mouvement associatif », indique notre interlocuteur, qui redonne l’espoir aux uns et aux autres.


Partager cet article :
2 commentaire(s) publié(s)
Bel-Air :
les diabétiques sont très nombreux et leur fournir un espace c’est génial !C’est tant attendu par nous tous car ça va régler pas mal de problèmes.Les malades vont enfin bénéficier de l’éducation qui est primordiale ,et qui malheureusement fait défaut dans la majorité des cas.Iles pourront aussi bénéficier d’une hospitalisation du jour durant laquelle des soins appropriés leurs seront apportés. Je pense que c’est réalisable et le plus tôt sera le mieux.
lahcene el berchi :
moi je dirai : a quand un service de diabeto a l’hopital de Sétif : ?

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus