Accueil > Santé >

180 cas de Sida et 25% des dialysées sont atteints d’hépatite B et C à Sétif

mardi 21 avril 2009, écrit par : Khalil Hedna, Sétif Info, mis en ligne par : Boutebna N.

ccosté entre deux briefings, en plein préparation des troisièmes journées d’infectiologie de Sétif, prévue les 29 et 30 avril, le professeur LECHEHEB Abdelmadjid, président du comité d’organisation, chef de service des maladies infectieuses du CHU Sétif a bien voulu répondre à quelques questions liées à la tenue de ce colloque international.

Tout d’abord peut-on savoir l’importance de la tenue de telles journées ?

L’organisation de ces journées d’infectiologie est devenue désormais une tradition dans cette ville, puisque nous sommes déjà à la troisième édition après avoir traité les Rikhettsioses en 2007 et les Antibiotiques en 2008 voila que pour cette année on aborde les Antiviraux. C’est un sujet d’actualité puisque on va discuter les hépatites virales chroniques B et C, véritable problème de santé publique. Ces maladies non traitées évoluent après un certain temps vers la CIRRHOSE puis le cancer primitif du foie. Selon une étude indicative réalisée par l’INSP, elle fait état de 25% des dialysées à Sétif sont porteurs des virus Hépatites B et C à savoir le HCV ou AGHBS. Au niveau du service des maladies infectieuses du CHU de Sétif, notre file active (nombre de malade suivis) est de 200 dont 25 sont actuellement sous un traitement spécifique.

Et qu’en est-il de la qualité du traitement et des moyens mis pour la prise en charge effective des malades atteints de Sida à Sétif ?

Le Sida est une pandémie meurtrière et aucun pays n’est à l’abri. En Algérie le nombre de personnes vivants avec le VIH est en augmentation constante et ce, depuis l’enregistrement du premier cas à Alger en 1985. Le nombre recensé au 28 mars dernier est de 925 cas de Sida et 3662 séropositifs. Pour Sétif, le centre de référence des TST/VIH/Sida (CDR) a enregistré depuis 1986, quelques 180 patients atteints du virus VIH dont 60 personnes sont sous thérapie.

Quelles sont vos attentes pour ce colloque international ?

Ce sont des journées de formation médicale continue destinées à l’ensemble de la communauté médicale. L’encadrement de qualité est composé d’experts en la matière dont la compétence est mondialement connue. Ce qui va permettre aux participants de s’imprégner d’avantage des connaissances dispensées pour la circonstance et par la même compléter les travaux en cours effectués par les spécialistes Algériens dans ce domaine très vaste des antiviraux ou pour le traitement des maladies virales.

Propos recueillis par Khalil Hedna


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus