Accueil > Santé >

Brucellose : 11 cas détectés à El-Eulma

jeudi 30 avril 2009, écrit par : Khalil Hedna, mis en ligne par : Boutebna N.

a brucellose refait son apparition dans la région de l’est de la wilaya de Sétif, particulièrement dans la daïra d’El-Eulma où les services sanitaires ont décelé onze cas.

Les Localités où ont été enregistrés ces cas sont Bazer Sakhra et Guelta Zarga, des agglomérations pastorales connues pour leurs élevages de cheptels (ovins et bovins). Selon des sources médicales, 11 personnes ayant consommé du lait de vache non pasteurisé, ont été affectées par cette maladie. Et d’après des sources hospitalières, les patients se trouvent hors de danger mais ils devront restés sous surveillance médicale pendant 45 jours. La brucellose, également appelée fièvre de Malte, fièvre sudoro-algique, fièvre ondulante, mélitococcie ou fièvre méditerranéenne est une maladie transmise par les animaux (anthropozoonose) due à des bactéries (coccobacilles) du genre Brucella. D’après un vétérinaire de la DSA, la principale cause de cette maladie, demeure la non vaccination des bêtes et dont la transmission de la bactérie à l’humain se fait par la consommation du lait non bouilli. Interrogés sur la viande des vaches contaminées, si elle peut être consommée sans risques majeurs, le même spécialiste réplique par l’affirmatif. Par contre, un autre son de cloche émane d’un vétérinaire privé qui déclare que « consommer de la viande de bovins atteints de brucellose peut être un facteur de transmission à l’homme, surtout si la viande n’est pas bien cuite ». Toutefois, la brucellose humaine, bien que devenue plus rare depuis la mise en place de mesures prophylactiques sévères, reste une maladie pouvant entraîner des complications graves si un traitement n’est pas rapidement mis en place. Comme pour toute maladie infectieuse, la prévention (surveillance et éradication de la maladie chez le bétail) reste le meilleur moyen de lutte.

Aussitôt cette maladie décelée, les services vétérinaires et ceux de la DSA de la daïra d’El-Eulma, ont entamé des sorties sur le terrain pour des enquêtes plus approfondies afin de mieux sensibiliser les éleveurs et des habitants, de façon générale contre les différentes maladies endémiques.


Partager cet article :
2 commentaire(s) publié(s)
malika :
encore une maladie qui guete notre société. mais je tiens a alerter notre societé sur les produits alimentaires exposés en vente, ou sont les services de controle des marchés et autres produits perimés exposées à la ventes
un citoyen paisible de Ain Lahdjar :
Merci de cet article Khalil. Je vais en informer mes parents qui apprécient le lait de vache. A ma connaissance, ils ont toujours fait bouillir le lait avant de le consommer. Mais un homme averti en vaut deux.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus