Accueil > Culture >

[8 au 11 Mai] Sétif, capitale maghrébine des arts plastiques

vendredi 8 mai 2009, écrit par : Khalil Hedna, mis en ligne par : Boutebna N.

Organisée sous le haut patronage du président de la république, du wali et du maire de Sétif avec l’assistance de l’union national des arts culturels UNAC et le comité des fêtes de Sétif, la rencontre Maghrébine des arts plastiques s’étalera du 8 au 11 Mai à Sétif.

En effet, la capitale des hauts plateaux et dans le cadre des festivités des massacres du 8 mai 45, accueille prés d’une soixantaine d’artistes venus de 14 wilayas du pays ainsi que de pays du Maghreb (Tunisie, Maroc, Libye et Mauritanie), mais aussi de France et des pays-Bas. Ces hôtes de marque que Sétif, ville du 8 Mai 45 a invités, exposent leurs œuvres au niveau de la salle des fêtes, récemment inaugurée, l’occasion pour le public sétifien de pénétrer au cœur de la création. L’opportunité aussi pour les artistes des cinq pays du Maghreb de mieux se connaître, d’échanger leurs expériences et de se découvrir les uns les autres à travers les œuvres qu’ils présentent. La sculpture est également de la partie puisque pas moins d’une trentaine de pièces sont exposées au public. Selon M. Abdelhamid Arroussi, président de l’UNAC « l’objectif de la tenue d’une telle rencontre est de tabler sur une stratégie d’avenir d’autant plus que durant ce regroupement d’artistes, on discutera plusieurs sujets ayant trait à l’art confronté à la violence dans le monde en général. L’occasion aussi pour nous de visiter l’art sous plusieurs aspects, Algérien, Maghrébin, moderne et contemporain, projets d’avenir ». Des œuvres de peintres algériens célèbres tels Arroussi, Khadda, Menouar, Daoued, Negache et Himer ont attiré le grand public qui découvre ou redécouvre les couleurs « effacées » des paysages de nos villes que la culture et les arts ont désertés. Parmi les invités d’honneur de ce festival, le premier du genre à Sétif, la Marocaine Iloughmane Djamila et son mari El Alaoui Mustapha et la Française Nadia-Merad Collac. Mamadou Anne de la Mauritanie, Benyahia Besma, Tunisie et Le Libyen Maatoug Youcef. Cette première rencontre des arts plastiques de Sétif, a vu la participation de nombreux collectionneurs, marchands d’art et conservateurs de musée du monde arabe et d’ailleurs.


Partager cet article :
3 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°30695 :
C’est bien !

Réponse de ess nantes :

c’est marron, y a pas eu un seul commentaire sur cet article, on est très loin de cette culture. c’est pas le moment d’introduire ce genre de concept a notre société, il est un peut tôt.
Commentaire n°31976 :
on félicite le journaliste pour cet article qui refléte l’image de marque d’une Algérie moderne et bien organisée, hospitaliére.Tout les artistes mérite nos félicitations et surtout l’artiste Jamila Iloughmane qui a marqué l’événement par sa présence et ses compétences. Nos remerciements.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus