Accueil > Culture >

Lounis Ait Menguellet anime la 4e soirée du festival de Djemila

dimanche 9 août 2009, écrit par : APS, mis en ligne par : Boutebna N.

e chantre de la chanson kabyle Lounis Ait Menguellet a enchanté le public nombreux à la 4ème soirée du 5ème festival arabe de Djemila. Le maestro a gratifié le public présent sur les gradins de l’antique-Cuicul" d’un spectacle de haute facture, en égrenant un chapelet de chansons puisées de son riche répertoire.

L’assistance qui a chanté en ch£ur jusqu’à une heure tardive de la nuit aura ainsi renoué avec les airs nostalgiques du-troubadour" où il chantait l’amour de la patrie. Venus de plusieurs coins de la région, les spectateurs se sont réjouis du succès de cette cinquième édition du festival de Djemila notamment avec la participation du fils des hauteurs de la Grande Kabylie.

Par ailleurs, cette quatrième soirée a été animée par une pléiade de chanteurs algériens de différents styles musicaux dont Abdelkader El-Khaldi, Cheb Khelil et Lamia Narimène.

La scène a été par la suite investie par le chanteur Salim Chaoui qui a dédié au public un florilège tirant ses racines des monts des Aurès.

La cinquième soirée de cette manifestation culturelle annuelle sera animée par une pléiade d’artistes algériens dont Fella Ababsa, Cheb Fares, Hassan Dadi, Ali Izourène et Benzina.

Par ailleurs, le festival, qui se poursuivra jusqu’au 14 août, verra la participation, pour la première fois, de la troupe marocaine-El Daoudia", des artistes libanais Malhem Zayn et Carol Saqar, en plus des artistes algériens à l’instar de Houari Dauphin, Abderrahmane Djalti, Massa Bouchafa, Katchou, et Abdelkader Japonais.


Partager cet article :
2 commentaire(s) publié(s)
19 :
Un grand maître. Une véritable légende vivante. Je suis sétifien, j’ai grandi en Kabylie où mes amis d’enfance m’ont appris le Kabyle. J’ai donc la chance de pouvoir parfaitement comprendre la poésie de Lounis Aït-Menguelet. En l’écoutant, je me tiens souvent la tête en me demandant comment il a pu trouver les mots. Respect.

Réponse de kamel :

moi je suis arabophone d’el eulma ,les ritmes de ses chansons me facinent ,j’adore ecouter menguelete meme si je ne comprends aucun mot .

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus