Accueil > Santé >

Indisponibilité d’anesthésie au CHU de Sétif

mercredi 26 août 2009, écrit par : Khalil Hedna, mis en ligne par : Boutebna N.

es blocs opératoires du CHU de Sétif ainsi que celui de l’ORL connaissent depuis plus d’une semaine une paralysie presque totale, suite au manque du « Protoxyde d’Azote », un produit utilisé par les chirurgiens lors de l’anesthésie.

Cette paralysie a entraîné la réduction de l’activité opératoire y compris celle des urgences renvoyant ainsi les patients retenus dans le programme opératoire à une date ultérieure sans rendez-vous. Les interventions chirurgicales prévues d’être effectuées sont limitées sur les cas d’urgences et souvent avec une anesthésie partielle.

Cette mesure aggravera encore l’attente stressante des malades dont l’état de santé de certains ne pourrait que se compliquer.


Partager cet article :
21 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°39633 :
ya un manque de tout dans se bled que la mesere qui manque pas
BEMO :
Bonjour à tous. Je tiens à signaler que le système médical algérien est géré de façon catastrophique. J’étais en juin à Sétif, mon père s’est cassé la jambe, on lui à mi un platre (ils ne savent faire que ça au bled sans chercher à comprendre). Bien entendu durant son séjour aucune piqure contre la flébite... Bref à son retour en France il a été hospitalisé d’urgence et opéré illico presto !! Les médecins qui l’on pri en charge ont peiné pour lui enlever le platre posé à même la peau !!! J’avais honte... A l’heure ou j’écris il est toujours hospitalisé... D’après les médecins, s’il était resté une semaine de plus en Algérie, sa jambe serait foutu... Dans son malheur, il a eu la chance de se faire soigner correctement et décemment en France. Que penser des pauvres citoyens Algériens que l’on soigne avec des placébos et qui souffrent le martyr ? Pauvre Algérie... Pendant que les dirigeants se font soigner leurs petits bobos à l’étranger, le peuple lui continue de subir l’humiliation par des incompétants qui pètent plus haut (...)

Réponse :

Dommage. Je pense que l’état (absent) n’est pas l’unique fautif. Tout le peuple est coupable.

Réponse de Oumabdoullah :

Wallah Ya Akhi Bemo, je suis desolee pour ce qui est arrive a votre pere, et pour tous ceux qui ont subi la meme chose ou presque, mais bon quand on compare les deux pays, ya Akhi il y a pas photo : car l un fait parti des G8, les grandes puissances mondiales, et l autre un pays du tiers monde, j essaye pas de justifier ce qui s est passe avec votre pere, mais je voulais juste dire que des fois voire tout le temps les competences sont bafouees avec le manque des moyens... ce qu engendre la frustration voire la regression... Wallah je prie que Allah Yaslah halna Inchallah.... Amine

Réponse :

Tout à fait d’accord avec ce que tu dit ! Ils sont grave incompétents au bled en ce qui concernant les soins ! Par contre tu t’es trompé sur quelque chose, ils ne savent pas que poser un plâtre ! Moi j’ai tjr dit au bled, ils savent faire que ça : mal de dent = arracher la dent (s’en foutent de soigner), mal aux membres = plâtre, mal à la tete/ventre/fievre/diarhée/etc. = une piqure !

Réponse :

Je suis désoléee les médecins français ne sont pas meilleurs que les nôtres et je regrette que l’on tape sur l’algérien dans toutes les circonstances. Les médecins français ont les moyens mais quand il s’agit d’algérien je ne vous compte pas le nombre d’erreurs médicales commises sur moi-même et sur ma famille. Je vous enverrai des preuves écrites Mr Bemo si vous le désiriez. Les médecins des hopitaux algériens sont compétents et compatissants mais les moyens leur manquent et ils sont les premiers frustrés de cette injustice ne leur en rajoutez pas SVP. Monsieur si vous êtes rentré en France en disant on a commis une erreur sur mon Père en Algérie je suis sûre que tous les moyens ont été déployés pour qu’il soit bien soigné car cela est normal d’une part et en plus ça flatte leur égo ils sont nombreux à souffrir du complexe de supériorité envers l’algérien. Les médecins français sont des héritiers du système malgré l’instauration du numérus clausus le fils de médecin se retrouve médecin grâce à une solidarité de la (...)

Réponse :

Tartine inutile, le jour où vous tomberez entre leurs mains, venez nous raconter leurs -Vocation-.

Réponse de UN SIMPLE SETIFIEN :

VOUS VOUS DITES CELA,MOI JE VOUS DIS QUE VOUS VOUS TROMPEZ.IL NE FAUT PAS GENERALISER ET A TITRE D’EXEMPLE VOUS N’AVEZ QU’A PARCOURIR LA VILLE DE SETIF D’EST EN OUEST ET DU SUD AU NORD VOUS NE TROUVEREZ AUQU’UN AMPUTE A CAUSE D’UNE ERREUR DE PLATRE. S’IL Y A UN CAS VOUS N’AVEZ QU’A LE SIGNALER.LES ALGERIENS REPRESENTENT 18 POUR CENT 100 DE L’EFFECTIF DES MEDECINS FRANCAIS(donc le un sur cinq).

Réponse :

Se sont des Algériens qui ont étudié la-bas monsieur .

Réponse :

Pauvre Algérie, pauvres Algériens

Réponse :

NON NON MR VOUS VOUS TROMPEZ .
Un Malade :
Ya des mois que le CHU de setif et les secteurs sanitaires manquent d’anesthesie ! Pourquoi le secteur prive ne souffre pas de ce probleme ? ya t-il un detournement d’anesthesie de l’hopital vers le secteur prive ? Faites des enquetes !
takfarinas :
la routine l anestesie a etedetourne et vendu au clinique privè comme d ahabitude
INFIRMIER ; :
IL FAUT DEMANDER AU RESPONSABLE DES ANESTHESISTES A LA CLINIQUE ORL ;

Réponse de dr zehda cardiologue :

je suis d accord avec toi,je suis au courant.
foufou :
Bonjour ; une fois de plus , le chu de setif fait actualité par ses scandales En dehors d’une gestion de moyen age du potentiel humain et matériel (liée aussi a une politique nationale très insuffisante en matières de santé publique ), on doit noter l’incapacité du chu de sétif a répondre a la demande croissante de santé publique de la wilaya et les régions limitrophes . Oui , l’incompétences des professionnels de santé signalée par plusieurs d’entre nous ,est l’apanage de facteurs multiples exp :les critères d’admission pour les études de médecine , la médiocrité de la formation théorique et pratique , la valeur symbolique du médecin dans notre société (chaab hagar et yachti elbagara !! ) , aujourd’hui dans le monde occidental on parle d’industrie de santé publique !!! difficile de mettre en place dans un pays du tiers monde ou il y’a même pas de l’eau dans les services de médecines ,,, ntuma chaab hagar lilkaabati rabone (...)
BEMO :
Bonsoir à tous et saha ftorkoum. Par ma réaction, je ne voulais en aucun cas créer une polémique, j’ai simplement relaté les faits tels que mon père les a vécus... Loin d’une quelconque vision manichéenne du sujet, et loin de la dualité France - Algérie, force est de constater que l’Algérie a larguée les amarres du progrès, et ce depuis des lustres... Inutile de se cacher derrière son petit doigt tiers-mondiste pour excuser cette médiocrité qui ne dérange personne dans le fond. Car le tiers monde a bon dos dans cette affaire quand on voit les potentialités du pays, et la régression sociale qui est criante au fil des ans… Je connais très bien l’Algérie, et qui aime bien châtie bien. Le jour où les dirigeants Algériens se feront soigner dans leur propre pays, il n’y aura plus rien à dire, mais les amis ce jour là n’est pas prêt d’arriver… Ceux qui ont leur fierté mal placé, ne rendent pas service au pays, car à défaut de faire partie du sérail, ils sont les premiers à subir ce système (...)
simple sitoyen :
les medecins de chez nous sont payè par moi par salaire pas par le nombre de malade il pense juste a finir leur journèe et d’aller rentrèe chez eux rien que ça si se que les interesses le plus finir ses heures de travaille meme jai remarquer ils ressent pas les douleurs des malades qui soufre devant eux generalement d’apres se que jai remarquèe moi meme parfois ils sont le degout de la vie cher leur probleme personelle ils sont aucune motivation vis a vis de leur travaille je comprend ils sont des salaires de meserable dans des hopitaux donc si la ou ya le vrais probleme le laisser aller le je menfentisme... je leur sohaite plein de courage
Dr. Said Kahla (anaesthésiste) :
Les blocs opératoires du CHU de Sétif ainsi que celui de l’ORL connaissent depuis plus d’une semaine une paralysie presque totale, suite au manque du « Protoxyde d’Azote », un produit utilisé par les chirurgiens lors de l’anesthésie-------------------------------------------------------------------------------- Pour revenir à l’info. initiale : J’aimerais apporter 2 précisions. Les produits d’anesthésie ne sont pas utilisés par les chirurgiens mais par les médecins anesthésistes (ou selon le cas les techniciens). Le protoxyde d’azote manque ce n’est pas une catastrophe bien au contraire c’est une bénediction. Ce produit est écarté de la palette des gaz d’anesthésie depuis plus de 10 ans en Allemagne en raison de ses effets néfastes. En clair ; voila plus de dix ans qu’on ne fait plus d’anesthésies en Allemagne avec le protoxyde d’azote. Si le manque de proto devait être l’excuse pour cesser les activités d’un bloc, c’est une excuse très douteuse. Ca prouve, si necessaire, que les chirurgiens (qui (...)

Réponse de setif 1 :

merci Dr kahla, pour votre intervention et eclaircissement pour ce produit, vous Dr connaissez bien le C.H.U de setif votre témoignage et potentiel dans ce forum, mais ce qui est malheureux pour quelques participants ils n’ont savent rien sur l’hopital mais ils ne trouvent que dénigrer cette institution public et son personnels au lieu de les saluers ; pour le frére K ;Hedna pourqu’oi ces informations et ces contradictions ??????a quel profil vous jouez ???? saha f’tourkoum
Commentaire n°39868 :
BONJOUR, je pense que c’est bien de signaler ce genre de probleme ,car un cache d’autres qui sont plus grave,en fait la santé dans notre pays est en degradation gravissime et il faut vraiment faire qlq chose ,j’aimerais ausi que mr HADNA expose le grand phenomene de detournement des patients aux clinique privées des pauvres malheureux qui se retrouve obliger de se preter de l’argent pour soigner leur enfants ; leur femmes ;et leurs proche et tout se magot se deroule sous le contoir de la consultation specialisées d’un etablissement publique !!!

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus