Accueil > Culture >

La première troupe de Al-Burda est née

lundi 12 octobre 2009, écrit par : Khalil Hedna, mis en ligne par : Boutebna N.

l’initiative des frères Maayouf, Kamel et Noredine, en collaboration avec l’écrivain et homme de théâtre Mourad Bencheikh, la première troupe de Al-Burda, dans toute la région de l’Est, a vu le jour à Sétif, avec la participation d’une cinquantaine de chouyoukhs et interprètes, venus de toutes les régions de la wilaya et même d’ailleurs dont El-Mounchid Djelloul. Al-Burda, ou l’art d’interpréter « Qasida El-Burda », également connue sous l’appellation française « Poème du manteau ».

La Burda est une ode à la prière dédié au prophète Mohamed (que la paix et le salut soient sur lui). Elle est d’un intérêt religieux et historique considérable. C’est une glorification incomparable du prophète dont le puissant souffle lyrique, épique traduit la ferveur du monde musulman. Elle reflète son attachement à la personne du prophète Muhammad (que la paix et le salut soient sur lui). Toute une étude est à faire sur la Burda sur le plan littéraire, dont la richesse et la pureté, au point de vue vocabulaire, sont vraiment extraordinaires. La maîtrise d’Al Busîri au point de vue langue, à travers la Burda , n’a d’égale que sa virtuosité dans les jeux de mots et le choix des métaphores. D’ailleurs, elle a été traduite en français par René Basset, qui fut professeur de lettres à l’Université d’Alger, date de 1894 et s’intitule La Burda de Cheikh El Bousiri, publié aux éditions E. Leroux à Paris. 

La place de la Burda dans les manifestations de la ferveur islamique est connue et explique l’abondance des travaux qui lui ont été consacrés. Durant le mois de Ramadan, et lors de la célébration du mawlid Nabawi, on la scande dans les foyers ou en veillées dans les mosquées. En Afrique du Nord, et plus précisément en Algérie, la Burda est récitée également en groupe par ceux qui conduisent les convois funèbres. Voici par ailleurs les paroles du « chapeau » de cette merveilleuse oeuvre musicale qui s’entame par : 
« Mawlaya salli wasalim daiman nabada,’Ala habibika khari el khalqi kullihimi »
A signaler que la troupe d’Al-Burba de Sétif, s’est présentée au niveau du théâtre municipal avant d’aborder une tournée à travers les salles d’Alger.
 
khalil.hedna@setif.info
Khalil Hedna


Partager cet article :
19 commentaire(s) publié(s)
Ammar :
Drole de troupe...il faut avancer pas reculer !

Réponse de kamel :

vas dire aux japonais aussi qu’ils ont reculé en gardant leurs caracteristiques ,pour ne pas dire us & coutumes .

Réponse de amri :

Qu’est ce qui drôle la tenue vestimentaire typiquement algerienne ou la glorification du prophète (que la paix et le salut soient sur lui.ce qui esr drole c’est ta façon de répondre.
réponse a Ammar :
En quoi est elle drole cette troupe mr Ammar ?La burda a tjrs existé...demande a tes parents ce qu ils en pensent.Tu te crois supérieur aux musulmans réveille toi pendant qu il est temps.si tu ne connais pas la burda demnde ce que c est avant de critiquer.

Réponse de miher :

oui ca fait partie de notre patrimoine, bravo pour les initiateurs

Réponse de Gharib :

Puisqu’elle a existé pourquoi donc la réinventer ?

Réponse de takchicht :

gharib j’adore trop tes commentaire je t’aime
bingo :
a leur tête deux escrots qui se cache derrière la religion
Commentaire n°44453 :
c’est formidable pour le progrès sa nous permetra de regler nos satelites et aussi pour les lancement de fusee interplanetere bien bravo salutations azzzouz leba bon marche
ok :
c’est comme ca dans notre pays si tu travailles on s’attarde sur toi et si tu ne fais rien du tout on dit que vous êtes bras cassés. bravo aux initiateurs et organisateurs de cetrte troupe vous êtes dans la bonne voie et bon courage...rabi yessabarekoum ALa les détracteurs et les jaloux

Réponse :

Si vous considerer ça comme travail bénéfique alors dite moi c’est quoi faire n’importe quoi.Hé reveillez vous il y a autres choses a faire que tamdih le pays vas à la derrive totale dans tous les domaines et c’est pas avec cette bidaa qu’on vas s’en sortir.Ce n’est ni dans la sunna ni dans le coran.Peut etre que les paroles sont tres riche en vocabulaire mais pas en faire un plat de resistence.
Commentaire n°44493 :
Alors la c’est le bouquet c’est quoi ce khorti sous couver de l’islam.Si mawlid Nabawi ou autres célébrations dédié au prophète (SWS)personne n’aurait devancer les compagnons radhi ALLAH HOU 3anhoum.Est ce qu’ils l’on fait ?
Atatürk :
C’est du khorti ! C’est la modernité sous le drap de la religion. Tout le monde sait que la musique n’est pas la bienvenue dans cette religion donc arrêtez de se cacher derrières les paroles du prophète et soyez honnêtes en soi-même. La musique est le mizmar chitane, cette groupe fait donc partie donc d’Ibliss.

Réponse de ANIS :

ESSAIE D’ETRE UN PEU POLI EN RESPECTANT LES GENS.

Réponse :

Comme vous , vous avez le droit de vous cacher derrière un turc, c’est évident que vous pensez que tous ceux qui travaillent et qui sont honnêtes se dissimulent derrière quelqu’un ou quelque chose, ALLEZ VOIR M. G. BERNERD CHAUD POUR VOUS RAFRECHIR LA MEMOIRE...

Réponse :

ataturk ta bien raison je suis tout a fait dacord avec toi
setifien :
bonjour.le khorti revient en force.on aime le prophète en le suivantet pas avec des chants.certe el imam Hassan EL Basri a écrit ce madih mais ça s’arrête là.ça ressemble à ceux qui lisent le coran sur les tombes payés bien sur. oui drole de troupe !! pas dans son vestimentaire qui est purement algérien ni dans se qu’elle chante (la bourda) ,mais elle ouvre la route pour un islame creux,qui n’a que la forme. bientôt Hamoudi ou kamel Ennaï en feront partie et au syntétiseur Mahfoudh Djelmani,puis pourquoi pas el hadja Zahouania.
Commentaire n°44521 :
يا لاطيف اناس طور في العلم و انتم تحيو في الزوايا و البرة و التمربيط يخي بلد يخي

Réponse de مرابط :

نعتلنا انت وش درت في العلم يا سيدي الفاهم

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus