Accueil > Culture >

12 au 16 octobre 2009, semaine culturelle oranaise à Sétif

Reflet d’un patrimoine
mardi 13 octobre 2009, écrit par : A Nedjar. Sétif Info, mis en ligne par : Boutebna N.

« A chaque instant, il se passe quelque chose ».C’est la fameuse devise des Galeries Lafayette de Paris, qui sied parfaitement à la ville de Sétif qui s’en accommoderait bien. Il est vrai qu’il est plein d’activités en ce moment en plus de la visite attendue du président de la république qui mobilise toutes les énergies et l’ensemble des acteurs liés à l’activité de notre wilaya. La semaine culturelle de la wilaya d’Oran s’installe donc sitôt le congé pris par celle de la wilaya de Mila qui eut un franc succès.

Officiellement Inaugurée par les autorités officielles, sous la conduite du chef de cabinet, représentant personnel de M le Wali et de M le PAPW, cette semaine se poursuivra à travers l’offre d’ un riche programme qui s’étalera jusqu’au 16 sept inclus

Le hall d’entrée et les salons d’expo de la maison de la culture Houari Boumediene de Sétif vous invitent à la présentation d’une intéressante rétrospective de l’histoire et des grandes réalisations de cette importante Wilaya de l’Ouest. Les toiles et les tableaux de peintures d’artistes ne déméritent pas puisqu’ils occupent une grande partie de cette expo.

Nous avons pu relever un fait remarquable. C’est la représentation des grands efforts faits pour la préservation du patrimoine bâti architectural ,culturel et historique de la ville d’Oran menacée comme nous le savons par la vétusté des réalisations ,du vieillissement des immeubles de toutes natures ainsi des risques encourus par les séismes connaissant le degré de sismicité de la zone auquel la ville avait été confrontée et dévastée par le passé. Nous savons par ailleurs qu’Oran dispose d’un grand patrimoine architecturel varié dont l’expérience de réhabilitation pourrait profiter à notre wilaya par l’échange d’experts ou d’assistance technique directe sur les sites menacées de Sétif pour lesquels les seules alternatives et réponses trouvées à ce jour auraient été l’attribution de permis de démolition sans reconstruction ou réhabilitation à l’identique. Il est évident que ces emplacements stratégiques présentent des intérêts financiers et commerciaux intéressants mais doit on détruire nos âmes aussi ?Au cours de cette visite ,nous avons évoqués l’existence de dispositifs légaux dans d’autres pays pour la protection et la sauvegarde de ces lieux même s’ils sont propriété de particuliers .La question mériterait d’être posée .Les trouées constatées au cœur de la ville de la ville européenne de Sétif prennent une avancée d’une inquiétante ampleur .Nous avons constaté des cas où les propriétaires n’interviennent pas pour favoriser l’écroulement de leurs propriété pour la reconstruction de hauts buildings représentant des plus values évidemment alléchantes. Les immeubles en périls dans l’indivision présentent des proies alléchantes pour certains cupides qui n’attendent que l’occasion. Les pouvoirs publics disposent d’un pouvoir de préemption pour acquisition lorsque les heureux nouveaux propriétaires ne respectent pas les cahiers des charges définissants les obligations de respect et de protection du patrimoine ainsi prescrits

Pour les représentations féminines, au delà de l’aspect artistique certain de l’exposition des costumes traditionnels aux lignes raffinées, nous déplorons que nos braves femmes ne soient toujours réduites à n’être représentées qu’à tisser, à coudre des robes, ou à offrir des gâteaux aux gouts régionaux.

La femme algériennes est maintenant présente partout y compris aux commandes d’avions de combat et de chasse ultra sophistiqués .Gageons que les commissaires aux expositions puissent introduire des éléments nouveaux pour ôter de nos femmes cette image dégradante ,ce caractère et cet esprit ou elles ne figurent que comme élément subalterne et ne seraient capables que de rouler le couscous.

Nous invitons le public d’aller découvrir également les mille facettes des représentations folkloriques et des spectacles offerts à l’occasion.


Partager cet article :
13 commentaire(s) publié(s)
Oumabdoullah :
De belles robes....
observons la rue qui nous renseigne sur l’état de santé du pays :
C’est toujours les mêmes choses ,la même rengaine pour toutes les wilayas qui ont fini par présenter des programmes identiques.Elles se ressemblent toutes à présent.

Réponse de Hayzia :

Sur l’etat de la culture aussi. C comme pour l’euqipe nationale : Quand elle gagne, on essaye de nous faire croire que le foot chez nous va bien, qu’il est fort—alors qu’il est super faible. Ici, on veut nous faire croire qu’il y a de la culture en algerie tt simplement parce que des oranais portent des kaftans l’espace d’une journee’ ou deux. Le sport comme la culture se contruit du bas vers le haut, pas l’inverse.
Commentaire n°44563 :
PREMIEREMENT on souhaite le bien venu à nos freres oranais deusiement on remercie beaucoup monsieur le chef de cabinet, ce n’est pas la premiere ou la deusieme fois qu’il vient à la maison de la culture pour respesionner les invités de la wilaya de setif mais à chaque fois il est là merci encore mais on pose tjrs la meme question pourquoi le maire de setif ou les elus ne sont jamais et je dis jamais là ?

Réponse :

Je vais vous répondre : Parceque les l’élus me son jamais invités,et d’un et deux deux voilà pour votre information, tous ce se passé (sécreto), vous allez me dire pourquoi ? je me peux vous répondre sur ça, poser plus-tôt la question aux résponsable et plus précisement au chargé du protocole.
Commentaire n°44566 :
mnosiuer nedjar stppppppp essayé de le défusé en video. fait nous un video pour voir cette semain culturelle .
convaincu :
Tout court, il y’a une bataille engagée, non déclarée entre l’élu et l’administration. Cette dernière veut à tout prix marginaliser et décrédibiliser l’élu pour, soit disant, prouver à la population Sétifienne que l’élu est toujours absent et ne fait guère son boulot. Tout se fasse en catimini, hors élu. L’élu est en ce moment tout prêt des pauvres malheureux et non pas aux cérémonies banales, sans importances.

Réponse :

POURQUOI NE DEMESSIONNENT PAS ?

Réponse :

Dans ce cas la bataille sera gagnée par l’administration et le match sera vendu. Ce que veut notre administration. Il faut rester comme des clous, là ou il y’a un enfoncé, l’autre réapparaîtra.
messaili de strasbourg :
on veut plus de hautes coutures , plus d’innovation , plus de création ceci dit je ne critique point le travail mais il faut chercher dans les hautes sphéres pour atteindre la perfection du travail mérité de haute couture , j’aime quand c’est la main d’artiste d’un homme qui produit des styles et modeles hors normes ,travaillez en collaboration vous assurerez plus de choix et qualitée et même dans tout les domaines artistiques qui soit . bravo et bonne collaboration de la femme avec l’homme pour plus de valeurs dans le domaine artistique . c’est un detail mais le plus sûre . un mérite qui revient en sureté à l’homme dans ce domaine consultez vous . merci ! pour pour les simples modeles.
Merabete :
j’ai comme impression que les tous les commentaires sont l’oeuvre d’une seule personne !!!! un chiyate de l’élu et de l’administration ; li fatou waktou ma yetemaa fi wakte Nass. A bon entendeur salut !

Réponse :

Il vaut mieux être un homme insatisfait qu’un pourceau satisfait ; il vaut mieux être Socrate malheureux plutôt qu’un imbécile heureux. - John Stuart Mill

Réponse :

A Merabete mutfi faces,c’est du réchauffé,qui n’inspire pas de s’attarder dessus. Verser dans l’anonymat et dans la vindicte ne sont pas des actes synonymes de courage et de bravoure .Comment osez vous vous regarder dans une glace après ces heurts où la fuite et le refus de combat (même d’idées) sont vos seules seules armes .De ce que vous m’affublez,j’aurais eu peut être le courage de ne pas m’en cacher(si tel était le cas) et je n’aurais pas eu à rougir de croiser des personnes comme moi,redevable eux aussi de respect ?Après tout !Vous renvoyez certainement votre propre reflet ou la lâcheté est la présente,fumante comme comme l’aurait été votre exécrable déversoir de fiel dont l’origine est surement à tirer du fonds des poubelles ou vous gisez pour que l’affrontement n’est certainement pas de votre mise.Le critique qui n’a rien produit est un lâche disait Théophile (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus