Accueil > Culture >

Festival de la musique et de la chanson sétifienne : Sétif honore ses artistes

dimanche 1er novembre 2009, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

n marge du festival de la chanson et de la musique sétifienne, un vibrant hommage a été rendu, ce samedi, à la maison de la culture Houari Boumedienne, aux association Essaâda et Nasr par le commissariat du festival, en guise de reconnaissance à leur contribution à la promotion de la culture et du patrimoine sétifien lors d’une soirée « compétition », d’une intense émotion au milieu des chants staifi, animée par des jeunes talents ayant pour noms Zarouki Youcef, Madani Mohamed, Abid Noredine et Bacha Mamoune.

Selon M. Mohamed Ztili, directeur de la culture, « Cette initiative se veut une reconnaissance au talent et au savoir-faire des gens qui ont véhiculé tout le long de leur parcours artistique nos valeurs, nos idéaux, de la beauté du pays et les événements qui l’ont marqué ». Par le biais de ces associations, l’hommage a été rendu à plusieurs artistes, tels ; Rezzig, Mousli, Benchaïb et les autres monuments de la chanson et de la musique sétifienne. Une initiative qui mérite tous les éloges.


Partager cet article :
10 commentaire(s) publié(s)
Malik de Miami :
Pour completer votre article, je mentionnerai le defunt Lyes Baadj. Un si brillant artiste qui nous a quitte un peu tot. Que dieu le benisse et l’accepte dans son paradis.
musique :
c’est un très beau geste surtout pour la troupe essaada, la plus ancienne de tout l’est qui a fêté ses 71 dans l’indifference
djamel :
ou et saada
Algerien(ne) :
Salam, je connais personnellement Mr. Bachir Souakir : il est une personne d’une grande culture et de sagesse. L’art et la musique pour lui sont un autre atout. Malheureusement, dans notre pays personne n’a ce qu’il mérite. A sétif, les cadres de sa génération, et même les nouvelles générations qui le connaissent, ont beaucoup de respect et d’estime pour lui. Tahiatna Ammi Bachir, et rabbi yahafdhak, Salam
Algerien(ne) :
suite... Ammi Bachir est le deuxième à la droite de la photo.
Commentaire n°46894 :
ya bouras fik el rohak rak kbir . roh jib haja ou baki stira ala omrek .
Commentaire n°46910 :
شيوخ و ما يحشموش مازالو يتبع في الزرد اخدموا شوي على قبركم دنيا فانيا ربي يهديكم قبل ما يديكم والله مثال سيء لا يهتدى به ضيعت شبابكم و مازال تجروا على الشباب الصغير اعتازلوا ربي يهديكم

Réponse de farid :

wa anta nsit rouhak ;rak dakhdem ala gabrek wala enta khati ;anta rak sabaghoum fil awadj.
sousou :
je vi en france et je voudrai savoir si la troupe de saadoun existe encore

Réponse de jonshon :

c qui saadoun

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus