Accueil > Santé >

La colère des chirurgiens du service de chirurgie infantile de Sétif

lundi 18 janvier 2010, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

« La garde étant une obligation pour le personnel de santé, elle est effective sur le lieux de travail. Le personnel assurant la garde doit trouver au sein du service de garde le confort physique et moral afin d’offrir une disponibilité effective et efficace. » Bulletin Officiel du 1er semestre 1998.

Rien des points cités dans cet article, pourtant paraphé par le Ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière n’est de réalité au service de la chirurgie infantile de l’hôpital mère et enfant de Sétif. Dans une correspondance adressée au premier responsable du CHU, une dizaine de chirurgiens du SCI, se sentent dévalorisés et humiliés quand ils exercent dans un service aussi difficile que le SCI, où les conditions de travail sont quasiment défavorables.. Les chirurgiens crient au scandale et à la « Hogra » dont ils sont victimes. Ni chambre de garde, ni sanitaire décent, ni bureaux adéquats, surcharge des salles de patient, pénurie de compresse, de sparadrap, de fil adéquat 2/0 et 3/0… bref de tout, ajouter à cela le comportement irresponsable de certains directeurs de garde vis-à-vis ces médecins qui pourtant font hisser cette unique structure de soins spécialisés accessible gratuitement à tous et à toute heure parmi les meilleurs services en Algérie de par les prestations médicales effectuées cheminant même à des prouesses en matière de chirurgie infantile. Toutefois, le constat de l’état des lieux permet de comprendre les fardeaux professionnels qui lestent les chirurgiens et autres professionnels de ce service et les rendent incapables à accomplir leur mission originelle, car pour une garde médicale ou chirurgicale qui a pour objet d’assurer 24 H/24H nous n’avons pas pu résister sur les lieux plus de …5 petites minutes


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus