Accueil > Santé >

Forum International “Tabac et Santé” à Sétif : Le tabac tue 14 000 personnes chaque jour

mardi 30 mars 2010, écrit par : FZ, El-Moudjahid, mis en ligne par : Boutebna N.

"Tabac et santé" c’est le thème de l’important forum international qui se tient depuis et pour deux deux à l’université Ferhat Abbas de Sétif.
Organisée sous le haut patronage du ministre de la santé et de la population et du wali de Sétif, par l’université de Sétif, l’association Ennour et le Chu de Sétif en collaboration avec l’organisation mondiale de la santé, l’union internationale contre le cancer et les journées médicales de Sétif, celle rencontre regroupe d’éminents spécialistes et experts venus notamment de France, de Suisse, des Etats-unis, du Maroc, de Tunisie et du Burkina Faso ainsi que d’autres spécialistes de renom, des scientifiques, professionnels de la santé et des représentants d’associations engagés dans la lutte contre le tabac.

Un forum qui s’il aura été un moment propice pour toute cette assistance de dire l’évolution que connait malheureusement la consommation du tabac à travers le monde mais aussi dans notre pays en dépit du fait de la ratification par l’Algérie de la convention cadre de lutte anti tabac en , n’en sera pas moins révélateurs des conséquences dramatiques induites par le tabagisme.
Des communicants agissants certes chacun dans sa spécialités mais qui auront été unanimes à l’issue de cette première journée à souligner, chiffres à l’appui, la situation pas très enviable en fait qui caractérise la réalité dans ce domaines mais aussi si des mesures urgentes ne sont pas mise en oeuvre sur le terrain, l’impact que produirait à court et moyen terme cette épidémie du tabagisme.
Jugez en ! le tabac tue 14.000 personnes chaque jour dans le monde et si aucune mesure d’urgence n’est mise en application, ce même tabac, tuera 8 millions de personnes chaque année d’ici 2030 dont 80% dans les pays en développement, soulignera le professeur Hamdi Cherif Mokhtar, président de l’observatoire du tabac en Afrique et directeur du registre du cancer de Sétif , qui est le premier régistre en Afrique.
Ce même intervenant qui indique que le rapport 2009 de l’OMS sur l’épidémie monnaie au tabagisme montre que 91-/o ce la population mondiale reste exposée aux dangers du tabagisme passif, soulignant que la fumée secondaire représente une grave menace pour la santé publique, causant chaque année le décès certainement pas voulu de 600.000 personnes.
Le professeur Hamdi Cherif qui traitera aussi du sujet inhérent à l’aide à l’arrêt du tabac et fera état de l’expérience de Sétif dans ce domaine ne manquera pas de faire état de l’augmentation de l’incidence des cancers et des maladies liées au tabac et qui suit la progression du tabagisme, soulignant qu’en Algérie c’est environ 35 000 nouveaux cas de cancers qui sont diagnostiqués chaque année avec une augmentation de 50% du nombre de cas entre 1986 et 2000.
Un sujet d’autant plus préoccupant que la consommation du tabac à triplé au cours de ces dernières décennies, passant de 7,7% en 1978 à 20,6% en 1998 ajoutant que le taux de prévalence du tabagisme est de 43,81% chez l’homme et 6,56% chez la femme avec 50% des fumeurs qui sont âgés de moins de 27 ans.

Le Pr Chakib Arsiane Baki recteur de l’université « Ferhat Abbas « de Sétif ne manquera pas à son tour et en procédant à l’ouverture de ce Forum, de souligner l’importance d’une telle rencontre et l’impact qu’elle se doit de produire sur ce qu’il qualifiera de l’une des plus grandes menace actuelle au niveau mondial, jouant sur les mots pour dire au sujet du thème de ce forum que plus le tabac et la santé il y va plutôt du tabac ou de la santé. Il comparera le nombre de décès causés chaque année par le tabagisme à l’équivalent du crash de 50 avions de 300 places ou alors 5 fois plus que ce que cause cette maladie parasitaire du paludisme, affirmant sous un on ferme et rigoureux, qu’aujourd’hui le statut Co n’est plus possible en ce sens que ce qui relevait d’un problème social est devenu un sérieux problème de santé publique.
Il s’agit plus que jamais aujourd’hui de protéger des fumeurs, les non fumeurs et de plus trouver d’excuses à l’inexcusable, ajoutera t-il, soulignant les dispositions prises par l’Algérie des 2001 et la nécessité d’allier à la volonté, les moyens nécessaires pour mettre fin à la dictature du tabagisme.
M Ives Martinez, président de l’alliance contre le tabagisme au CHU de Nancy, traitera du contrôle du tabac ou de la lutte contre le tabac qui repose sur une série de mesures de réduction de l’offre et de la demande, un contrôle du tabac qu’il assimilera don à la « dénormalisation » de cette drogue licite.
Mme Houria Haouichat, présidente du comité national de lutte contre le tabac en Algérie interviendra à son tour pour dire les dispositions prises dans ce domaine, les résultats actuels et les mesures envisagées.
D’autres communications non moins importantes relatives aux enjeux de la convention cadre de lutte anti tabac face à la publicité et au tabagisme passif,, le sevrage tabagique, les cancers liés au tabac dans la wilaya de Sétif, la consultation de tabacologie, l’utilisation de la fiscalité du tabac comme outil de santé publique, le packaging des produits du tabac, les espaces sans tabac sont autant de thèmes qui figurent à l’ordre du jour de ce forum.


Partager cet article :
5 commentaire(s) publié(s)
BENT EL HORMA :
D’aprés la fiche du forum c’est bien indiquer TABAC SANTE ET SEXUALITE.Pourquoi toujours AN FOUARA NUE.
Rayan :
Dommage que sur ce site nos concitoyens négative beaucoup au lieu d’apporter des solutions constructives.On dirait que c’est un plaisir de lyncher les autres !!!!!!!!! Quel dommage pour notre pays.
krimo :
ce forum international n’apporte rien de speciale ,sauf pour les firmes phamaceutiques afin de vendre leur drogues soit disant antitabac.Aux responsables de la wilaya et aux presidents responsables de lutte contre le tabagisme actif et passif,j’aimerai leur dire pour etre efficace il faut couper la tete du dragon,en se mobilisant aux niveaux des etablissements scolaires de tous niveau,interdire la vente ambulatoire(tabla )devant les ecoles ,les hopitaux ....et specialement la région de setif qui est connu par le fameu tabac berzili,et soyez efficace à appliquer et sanctionner severement les personnes qui fument dans les structures publiques et en premiers les gens de la santé.

Réponse de zinou :

Tapes : « champix »
Yacine :
Personnellement je ne suis pas contre ce genre de forum, Sétif a tout à y gagner, seulement entre les beaux duscours des toubibs chargés de la lutte contre le tabagisme et la réalité du terrain c’est tout autre pour preuve que je suis un jeune fumeur qui en ai fait l’expérience. Encouragé par mes proches, je me suis un jour décidé à m’adresser à cette structure sensée m’aider à arrêter de fumer. Hélas trés vite découragé par le manque de sérieux qui règne dans ce milieu, non respect des horaires de rendez vous,absence des personnes en charge de ce problème.Bref tout est fait pour ne plus y revenir malgré la bonne volonté du DR HAMDI Chérif mais comme on dit chez nous une seule main ne peut pas applaudir..........

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus