Accueil > Culture >

Renaissance du ciné club à Sétif

jeudi 22 avril 2010, écrit par : A. Nedjar, Sétif Info, mis en ligne par : Boutebna N.

Vous languissez, vous rêvassez, vous mourez d’ennuis après une semaine de travail ou d’études ? Vous voulez meubler vos fins de semaines ? Alors, allez au ciné-club que vient d’inaugurer la Coopérative Artistique Perséphone présidée par la jeune Randa El Kolli, enseignante à l’université, assistée d’une dynamique équipe de soutien.

Pour un premier essai, ce ne fût certes pas un coup de maitre pour ne pas avoir drainé beaucoup de cinéphiles mais cela permit de poser la problématique du cinéma algérien , de la disponibilité des salles obscures à Sétif comme partout ailleurs en Algérie .Autant dire que cette saine tradition a été rompue il y a longtemps . Sa résurgence est donc à applaudir très fort.

Aujourd’hui ,dana l’après midi de ce jeudi,nous avons été gratifiés par la projection du film « Indigène » que je n’ai personnellement pu visionner à ce jour .Il faut avouer cependant que l’exigüité de la très belle salle du théâtre municipal se prête très peu à cet exercice bien que nous ayons été enchantés par la prestation et l’ambiance générale.

La Bataille d’Alger, l’Opium et le Bâton, le Gone de Chaâba, ces chefs d’œuvres du cinéma seront au programme pour les prochaines semaines.

Comme pour la projection du film « Indigène » où un spectateur avoue avoir eu des larmes aux yeux en revoyant ce film qui lui rappelle tristement l’histoire de son défunt père, engagé volontaire dans les armées de libération françaises contre le Nazisme dans la célèbre bataille de Monté Cassino en Italie, des débats seront certainement très chauds en perspective pour les prochaines séances cinématographiques.

Monté Cassino ! ‘ Elli t’hab t’gadji, t’rawah B’foum D’hab Aou be kraa h’tab’ اللي تحب تقاجي تروح بفم ذهب أو بكراع حطب. A celui qui veut s’engager, tu rentreras avec des dents en or ou bien avec une jambe en bois. C’était le fameux slogan pour ameuter et encourager l’enrôlement dans les rangs de l’armée Française. Assez peu rentrèrent avec des dents en or .Beaucoup retrouvèrent leurs foyers avec des jambes en bois mais nombreux ne rentrèrent jamais du front.

Pour les autres jeunes conscrits, algériens, maghrébins ou africains, c’était d’autres drames qui se nouaient autour d’eux. Ils ne savaient pas pour la plus part pourquoi ils étaient là, contre qui combattaient-ils ni pour qui mouraient-ils. Cette guerre n’était pas la leur. C’était quelques part des « Malgré nous » pour indiquer ceux qui étaient envoyés de force de France vers l’Allemagne pour travailler dans les industries et usines d’armements .Ces derniers furent grassement indemnisés par la suite par les allemands.

La décrispation des pensions des anciens combattants des colonies françaises n’est intervenue qu’à la suite de la projection de ce film qui avait ému Jacques Chirac, président de la république française.

Nous, nous nous interrogeons maintenant sur la nécessaire décrispation de nos archives en France et du droit à la repentance au peuple algérien des suites des méfaits des la colonisation .Ces thèmes seront certainement abordés et débattus lors de la projection des prochains films. Perséphone vous invite à y venir nombreux.

En attendant ,vous êtes invité le samedi 24 avril à 14 h à un merveilleux spectacle que conduiront des rockeurs, des rappeurs, des slameurs, des musiciens, des danseurs de break-dance où des traceurs valseront sur scène pour éblouir le public.

Ce spectacle baptisé « Des foules et vous » est dédié aux enfants malades. Il appelle à la générosité des spectateurs à qui il est demandé de se présenter avec des petits cadeaux en main qui seront distribués aux jeunes malades des hôpitaux


Partager cet article :
10 commentaire(s) publié(s)
omar b :
bravoooooooooooooooo tres bonne initiative a encourager par tous enfin un geste qui merites l attention de tous !!!!!!!!!!!!!!!!!!

Réponse de hamedene :

Bravo !c’est la culture qui renait chez-nous , nous en avions tant besoin.Imaginez un peuple sans culture et les dégats que ça peu donner.Un grand merci pour cette belle initiative à sétif.
Commentaire n°67557 :
Le spectacle se produira dans la salle des expos du parc d’attraction de la ville de Sétif
Commentaire n°67558 :
BRAVO ET MILLE BRAVO CELA ME RAPPEL LE CINE CLUB DES ANNEES 75 A 80 A SETIF AU CINEMA STAR EN FACE DU MARCHE MAIS , J’ENCOURAGE MONSIEUR MEFTEH L’ANIMATEUR ET L’ORGANISATEUR PAR EXELENCE . ELEMNET TOUJOURS DYNAMIQUE POUR CE GENRE DE BONNE INITIATIVE MERCI
citoyen :
tres bonne initiative mais tout le monde n a pas l internet pour etre informe essayez de toucher la majorite des citoyens par n inporte quel moyen d information.A bon entendeur salut et bon courage.
amie :
Randa,Raid et Mounir, merci à vous trois.

Réponse de Amine :

Ce fut une expérience formidable dans un cadre culturel j’ai vraiment apprécié trés bonne initiative de la part de Perséphone la ville se modernise enfin vivement les prochaines séances

Réponse de Perséphone :

Un grand Merci à Salim FRAHTIA, à Rafik ATIF et à Walid BENYAHIA Un grand Merci au public du Persé-Ciné Un grand Merci à l’A.P.C. de Sétif

Réponse de REVIENPA :

MESKINE SA VILLE SE MODERNISE. DROLE DE MODERNISATION DANS UNE VILLE OU ON ENTEND QUE DES VULGARITES ET ON Y TROUVE LES MEMES TETES QUI TIENNENT LE MEME LANGAGE ET AFFICHENT LE MEME COMPORTEMENT QUOTIDIEN. SE MODERNISER C’EST D’ABORD AVOIR LA CAPACITE D’ADAPTER SES ATTITUDES A LA VIE MODERNE OR CE N’EST PAS LE CAS DANS VOTRE DOUAR ELECTRIFIE. JE TE CONSEILLE D’ALLER TE MODERNISER AILLEURS EN COTOYANT D’AUTRES PERSONNES CIVILISEES VIVANT DANS UN ENVIRONNEMENT SAIN ET EPARGNE DE TOUTE HYPOCRISIE
bougaa :
une goutte dans un ocean mais bon courage les jeunes et il ne faut jamais baisser les bras dans cette ville de brutes.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus