Accueil > Santé >

L’éducation thérapeutique en débat à Sétif

samedi 30 octobre 2010, écrit par : Dr Sabrina Foudi*, mis en ligne par : Boutebna N.

Le bureau des-Journées Médicales de Sétif- (JMS) a organisé les 27 et 28 octobre derniers les 15 èmes journées médicales qui ont eu pour thème : l’éducation thérapeutique (ETP).

Cette manifestation scientifique a vu la présence de près de 600 participants entre médecins, pharmaciens et autres paramédicaux. Au cours de ces journées, des professeurs de renommées à l’instar du Pr Cahané des hôpitaux Parisiens, du Pr Roula du CHU de Constantine ou du Pr Malek du CHU de Sétif, avaient présenté les dernières conduites en pratiques dans l’ETP.

Pour comprendre ce qu’est l’ETP (l’éducation thérapeutique),il faut souligner que c’est un processus continu intégré aux soins et centré sur le patient. Elle comprend des activités de sensibilisation et d’accompagnement psycho-social qui concernent la maladie, le traitement prescrit , les établissements de soins ainsi que les comportements de santé et de maladie du patient. Elle vise à aider le patient et ses proches à comprendre la maladie et le traitement pour coopérer avec les soignants, à vivre le plus sainement possible et à maintenir ou à améliorer la qualité de vie. L’ETP devrait rendre le patient capable d’acquérir et de maintenir les ressources nécessaires pour gérer de façon optimale sa vie avec la maladie. Elle repose sur l’acquisition de compétence en partenariat avec les soignants. Elle est capitale pour l’observance thérapeutique. Elle permet une meilleure efficience des soins et une qualité de vie optimale afin de diminuer l’incidence des complications à court, moyen et long terme.

Les prochaines JMS auront lieu les 26 et 27 octobre 2011. Elles aborderont le thème des hépatopathies chroniques.

* Dr Sabrina Foudi, résidente en médecine interne.


Partager cet article :
26 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°81463 :
Education thérapeutique ?c’est très bien ! Bon courage ! PS : svp un peu plus de respect pour le malade.
Commentaire n°81477 :
Tout un monde sépare une observation médicale d’un article de presse
Commentaire n°81483 :
Vous exagérez avec vos 600 participants, il n’y avait même pas 150,et il n’y avait pas seulement des gens de la médecine interne. Ceux de l’hématologie ont également participé, le prof Hamdi du chu de Sétif a fait un brillant exposé. Pour vous dire que l’éducation d’un hémophilique est aussi important que celui du diabétique.
fouara :
Franchement on se moque du patient et de ses proches pour la plupart des illettrés Un peu de respect S.V.P et on plus on annonce les journées de l’année 2011 c’est vraiment ne pas croire en Dieu Réfléchissez avant de grâce et Anonyme a raison il y avait à peine 150 pour un docteur cela manque de crédibilité et on plus qui éduque qui ?

Réponse de Dr Foudi Sabrina :

Partout dans le monde on annonce la date, le lieu et le thème du prochain meeting à la séance de clôture même s’il est organisé chaque 4 ans. Je ne vois pas où est le mal pour le cas de ces journées ?
xxx :
on aurait préfère que ce médecin travaille au service plutôt que de commenter ce que font les autres médecins (les vrais) !
pfffff !! :
j’étais dans la salle de conférences,je connais le pseudo auteure de cet article elle n’y était même pas !!!!

Réponse de Dr Foudi Sabrina :

Non ! J’étais présente
pfffff !! :
a quand de vrais journalistes ds ce site(hacha li mayestahelch....2maximum)
setif :
salut vous aviez raison ya pas plus de 100 personnes cé un petit peu exagéré monsieur le redacteur on vous a mal informer.bon courage

Réponse de Dr Foudi Sabrina :

Dans les séminaires, généralement on enregistre la plus grande affluence à l’inauguration ; c’était le cas de ces journées. En effet, la salle a enregistré près de 600 participants en comptant les retardataires venus une et deux heures après l’inauguration et ceux qui représentent les sociétés pharmaceutiques. Le comptage a été fait approximativement mais je suis certaine et sûre qu’il y avait plus de 100.
RAHIM :
l’éducation thérapeutique st dans le cursus de formation des IDE (infirmier diplôme d’état), qui sont les plus prés du malade et pourtant on les a pas vu, on les voit jamais dans toutes les manifestations médicales et pourtant .... je pense que ça dépasse le cap de toute éducation ou autres mais beaucoup plus le but est notoriété des organisateurs qu’autre chose.. Durant l’organisation de la dernière journée du tabac, aucun paramédic n’a été invité et le comble c’est que tous les surveillants médicaux chefs de service sont membre du comité anti tabac du CHU, alors y’a pas photo je pense.... Et quand l’écart se creuse entre médecins et paramédicaux, ça ne pourrait jamais marcher... marginalisation, marginalisation et encore marginalisation....aller savoir ! ! !
Commentaire n°81553 :
j’ai vu pas mal de paramédicaux dans la salle
Commentaire n°81554 :
la plus grande affluence pour recevoir les cartables,oui !pas plus !pas pour prendre part aux travaux,ni pour écouter les communiquants.
Délégué :
100, 200 ou 3000, que des critiques, moi g t présent, on a frolé les 600, le hall n’a pas pus tenir tous les participants que des critiques !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! et vous kes ke vous faites pour la société ? un évenement réussi a 1000% il y avait les plus grands leaders d’opinion diabétologues ou hématologues heureusement qu’on a JMS et l’équipe de foot ball, sinon .....sétif bonjour merci Pr Malek et tout les organisateurs
fanfan :
L’éducation thérapeutique ? dans un hôpital algérien ? ça relèverai du miracle ! Si le malade reçoit le traitement adéquat et si le suivi médical est bien fait ; ça serait déjà pas mal chez nous. Beaucoup de séminaires qui ne porteront pas leurs fruits hélas, sur le terrain. Mais rêvons ! Sait-on jamais !
Médecin :
Dr Foudi consacrer votre effort au malades et ne répond pas à ceux qui ne savent que critiquer c’est de la jalousie Allah yahdihoum.
Commentaire n°81641 :
MARRE DE VOIR TOUJOURS LES MEMES, ALLEZ Y TRAVAILLER D’ABORD DANS VOS SERVICES ET AVEC VOS MALADES QUI MEURENT BETEMENT COMME DES MOUCHES.
Commentaire n°81658 :
Est-ce que vous vous êtes regardez dans la glace, monsieur le délégué ? L’entretien que vous accordez a certaine catégorie de médecins se résume plus à de la persuasion qu’à de l’information. Selon notre opinion à nous, le médecin n’a pas vocation à relayer les produits exposés par votre firme. Il a toujours été reproché à certains médecins leaders d’opinion de prendre fait et cause pour des produits alors même qu’ils en tiraient des commissions ou des cadeaux comme par exemple ces glucomètres distribués gratuitement aux participants sur le dos ,bien entendu ,du malade ou encore ces prises en charge à l’étranger , rarissime certes, et qui concernent que certains amis. Difficile dans ces conditions de rester muet et de ne pas critiquer ! Il y a de la gangrène partout, signe d’une mauvaise éducation, ou d’un mauvais traitement .Alors, faut il tout amputé ?comment ? That the question (...)
Commentaire n°81662 :
Dr Foudi ! Sans mentir, si votre ramage, se rapporte à votre plumage, vous êtes le phénix des hôtes de ces bois.
pfffff !! :
anonyme je vous tire chapeau !!!!
amel :
Félicitation et bonne continuation. Bon courage Dr Foudi.
c’est une vérité :
@ anonyme:Est-ce que vous vous êtes regardez dans la glace, monsieur le délégué ? on te prendra un jour inchallah, si tu es médecin, tu as le droit de ne pas recevoir les délégués !!! notre mission est de vendre le produit, on a jamais dit le contraire.( on est payé pour ça) et celui qui cherche l’information on a des wagons les prises en charge les cadeaux... etc. si ca te gene tu as le droit de ne pas accepté ça, on va etre tres content... on prend les meilleurs clients d’ailleur pour vendre le plus ma nonkroche l’khir.... salem
Commentaire n°82051 :
Vous êtes payé pour corrompre les médecins pour qu’ils prescrivent tous ce qui ne marchent pas ,ni plus ni moins .Vous vous en foutez, l’essentiel est qu’on vous griffe pour se maintenir dans ce privilege offert par votre firme
Toubib :
Je suis médecin et honnetelment je ne sais pas si ces dejeuners, diners, cadeaux et prises en charge à l’étranger que les labos nous offrent sont ( makboulines) , doit on les accepter ? c’est une question qui me tourmente l’esprit, qui me travaille toujours, C vrai, que moi personnellement je prescris seulement les produits qui arrangent dans tous les sens mes malades, mais est ce que je dois accepter pour autant ces prises en charge et ces invitations à diner lors des symposiums, je ne sais pas ? je prie dieu qu’un jour une loi fera son apparition en interdisant aux labo d’offrir quoi que se soit aux medecins, on sera alors tranquille comme au bon vieux temps.
Bel-Air :
L’éducation est primordiale et sans elle on ne ferra aucun progrès.le programme doit être personnalisé.Il faut motiver le diabétique à adhérer à une nouvelle hygiène de vie,l’informer ,l’impliquer dans son traitement,et procéder à des réévaluations régulières. Si le médecin traitant n’a pas le temps de le faire ,mieux vaut le confier à l’association d’aide aux diabétiques.Il est souhaitable d’avoir un espace pour les diabétiques avec une équipe mutidisciplinaire afin d’accomplir cette mission.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus