Accueil > Culture >

Importantes mesures et decisions annoncées lors de la clôture de la troisième édition du festival de la chanson sétifienne

dimanche 31 octobre 2010, écrit par : A. Nedjar, mis en ligne par : Boutebna N.

Les rideaux se sont baissés et les portes se sont refermées sur cette troisième édition qui a duré six longues journées. L’ensemble des personnels de la Maison de la Culture et de la Direction de Culture de la wilaya ont été mobilisés pour garantir sa réussite et pour suppléer aux nombreuses contingences. Un fait nouveau, nous avons observé une nette amélioration quand l’organisation de la sécurité et des services qui ont été sou traitées cette année à des sociétés spécialisées. De plus, dans les abords comme à l’intérieur de la salle, l’encadrement ferme mais très discret des agents de la sureté nationale et de la protection civile, omni présents tout au long de cette manifestation, ont garanti la sérénité et les risques de débordements de certains écervelés.

Cette édition s’est achevée en apportant bien des joies mais également des déceptions pour certains des trente trois candidats et candidates dont six se sont distingués par la remise de prix. Les lampions se sont donc éteints. Le calme règne à nouveau autour de la salle des expos qui a bouillonné pendant ces représentations .Peu importe le classement final pour autant que ces jeunes assurent désormais la continuité d’une chanson dont les origines sont à tirer du tréfonds du genre « Sraoui » qui rayonnait jadis dans toute la région et bien au-delà.

L’orchestre de musique fermement conduit par le maestro Youcef Zahouani n’a pas démérité non plus. Il a donné le ton tout au long de ces journées éprouvantes à travers des animations sous des sceaux aux multiples facettes.

Avant la clôture et, du haut de la tribune dressée pour la circonstance M Ztili, Directeur de la culture pour la Wilaya et commissaire du festival fit le bilan de ces journées et annonça d’importantes mesures et décisions allant au renforcement l’activité culturel de la ville de Sétif et de la Wilaya.

Ainsi donc, le festival de la musique sétifienne est officiellement institutionnalisé pour compter désormais parmi les grands festivals initiés par le ministère de la culture.

- L’APC, s’est gracieusement dessaisie d’une école de 30 classes située au cœur de la ville. Cette école abritera désormais l’école des beaux arts de Sétif.

Le pôle culturel situé à proximité du second pôle El Bez de l’Université de Sétif sera quand à lui renforcé et enrichi par la réalisation de :
- Une grande école régionale de musique.
- Une grande salle polyvalente de 2000 places.
- Un opéra de 800 places.
- Le théâtre de la ville d’El Eulma ,en cours de réaménagement ,sera quand à lui érigé en tant que théâtre régional.

Toutes ces opérations ont été validées et inscrites au titre du programme de développement culturel et les budgets y afférents sont dégagés, de même que les choix de terrains sont connus.

Nous y reviendront prochainement dans le détail pour décrire l’utilité et l’importance de ces nouvelles infrastructures culturelles qui donneront certainement un coup de fouet à l’activité du secteur.


Partager cet article :
3 commentaire(s) publié(s)
vartanov :
Et bien BRAVO !pour ces projets. Souhaitons seulement qu’ils ne resteront pas sur les bureaux de tel ou tel !
Commentaire n°81611 :
BRAVO DIRECTION DE LA CULTURE ET BRAVO A L.EQUIPE CUBIC POUR CETTE MAGNIFIQUE ORGANISATION
l’amoureux de la planche :
ces projets ont le même age que moi, comme tant d’autre qui on disparut tel que le théâtre en plein air, la bibliothèque régionale qui as changé de destination allez la voir a oum bouagui elle est déjà fonctionnelle mais le problème de setif ce n’es pas les infrastructure mais ces les gents qui gèrent la culture (responsable) qui ne vois que leurs profits du projet non l’intérêt de l’art et de l’artiste.....foutaise la culture a setif ,il es tant de assainissement avant les battis ....désolé si j’ai enfoncé un responsable ..qui ce sens morveux qu’il se mouche ...on es loin de la culture ..bravo a qui

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus