Accueil > Culture >

Projection de « Mémoires du 8 mai 45 » ce novembre en France

mardi 2 novembre 2010, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

Le film « Mémoires du 8 mai 1945 » de Mariem Hamidat et François Nemeta sera projeté ce mois de novembre dans plusieurs villes de France dans le cadre de « Maghreb Films ». La prochaine projection est prévue ce vendredi 5 novembre à partir 15h30 au cinéma « Les 3 Luxembourg » de Paris.

Le film qui dure 60 minutes, est riche en témoignages des personnes ayant vécus le drame du 8 mai 1945 à Sétif, à Amoucha, à Ain El Kebira, à Ain Sebt, à Kherrata, à Melbou .., ainsi de certaines personnalités comme le défunt, ex-président de la fondation 8 mai 1945, Mr Bachir Boumaza et le journaliste américain Landrum Bolling qui était sur les lieux pendant ces massacres tragiques.

Lors de la célébration de l’armistice, un drapeau algérien, symbole de l’indépendance, surgit parmi les drapeaux français : la police ouvre le feu sur les manifestants pacifiques. Une vague de répression orchestrée par l’armée française s’en suit dans toute la région et qui a causé 45000 morts. « J’ai réalisé ce film parce que les Algériens nés en France connaissent mal cette histoire », nous témoigne la réalisatrice Meriem Hamidat.


Partager cet article :
17 commentaire(s) publié(s)
vartanov :
Même nous ici en Algérie, nous connaissons mal cette histoire. A chaque anniversaire, on nous sort du « JDID ». Comme par exemple, il ya eu des manifestations un peu partout. Avant c’était Sétif, Kherrata, Guelma, aujourd’hui on pousse un peu plus Melbou, Bejaia, Constantine et même Oran. Alors ? Marre de ces falsificateurs ! En plus 1945 !4500 selon la France ! 45000 selon l’Algérie ! je trouve qu’il y a un hic avec ce chiffre !
fanfan :
Bonne initiative ! Il est tant que l’histoire soit relatée de façon réelle. Elle n’a que trop été falsifiée par la France. Qu’on montre aux français que leur pseudo projet civilisationnel n’était ni plus ni moins qu’un moyen de piller le pays et faire du peuple algérien un sous peuple. Au moment où la France connait une vague de racisme jamais égalée, il est bon de remettre un peu les pendules à l’heure ! Façon de faire comprendre que le pays des droits de l’homme a plus que failli en la matière dans ses propres colonies.
Papijon :
Lors de la célébration de l’armistice, un drapeau algérien, symbole de l’indépendance, surgit parmi les drapeaux français : la police ouvre le feu sur les manifestants pacifiques. Une vague de ré pression orchestrée par l’armée française s’en suit dans toute la région et qui a causé 45000 morts. Que voila un raccourci tendancieux, si le résultat fut effectivement terrible et déshonorant pour la France, la vérité historique semble bien moins simpliste ...
Papijon :
Je précise pour ceux qui ne m’auraient pas compris : UN drapeau = QUARANTE CINQ MILLE morts..... C’est ce raccourcis qui me semble choquant, ceux qui fréquentent ces forums disposent d’Internet, ils peuvent donc consulter les sites qui se réfèrent à ce combien triste épisode de notre histoire commune. Sites qui présentent les versions des différents protagonistes. A chacun de s’en faire une idée qui ne soit pas simpliste. En rester à ce que peuvent en dire (ou ne pas en dire) nos livres d’histoire de chaque côté de la Méditerranée ne peut aider à faire avancer les choses...... Dix ans après une guerre terrible les Allemands sont devenus nos alliés, cinquante ans après qu’en est-il de nos relations avec les Algériens ?? Je crois qu’entre ceux qui se sont installés en France et ceux qui rêvent d’y venir, la France ne semble pas pour eux le grand Satan... Je suis un ancien Kérouaniste (1960-1962) , j’ai eu le grand honneur d’y côtoyer Cheikh Maïza un être rare, un grand humaniste pour qui je garde le (...)
habiba :
Salem VARTANOV, entièrement ok avec vous , je ne comprend pas ce délire de vouloir associer toutes les villes aux événements du 8 Mai 45 !? Tenez vous bien, une fois je regardais l’Unique et qu’elle ne fut ma surprise de voir la commémoration avec force détails devinez où ? à Béchar !!!!!!!!!!!!
habiba :
Pour Papi.......Jean Rien à cirer que vous soyez ancien Kérouaniste Quant à Cheikh Maiza, entre autres anciens et nos parents qui ont vécu t les événements et l’enfer en direct tout le monde pouvait leur dire bonjour tous les matins le plus naturellement avec amour et respect , sans penser au grand honneur de les cotoyer. Puisqu’en fait Eux c’est nous, ce sont nos anciens, ce sont nos gènes ............ Au fait de quel côté de la rive regardez-vous votre avenir ?
habiba :
Je ne sais pas si nous vivons une malédiction, mais le sort s’acharne contre nous. Nous sommes interdits d’accès libre dans tous les pays, mis à part la Tunisie qui tire grand profit à recevoir les algériens qui vont brûler leurs devises pour voir la méditérannée autrement Tout de même incroyable que nous ne puissions avoir que des échos sur ce qui se fait sur notre histoire ! Nous n’avons pas pu voir des quantités de films qui concernent notre, vie, notre pays etc... Nous sommes constamment orientés vers d’autres horizons pour avoir quelques bribes d’information et assouvir notre soif de savoir. Nous sommes sevrés de lecture, ne pouvant commander de livres via internet, ni les acheter ici. Et même quand on trouve un livre pouvant nous intéresser, il vous côute le quart de votre salaire. J’eusse aimé voir ce documentaire et le superposer aux récits mes parents qui eux faisaient partie de la mémoire du 8 Mai (...)
Papijon :
@ habiba, Je suis du côté de la rive que vous semblez haïr ce qui ne fait pas pour autant de moi votre ennemi... Se poser en éternelle victime ne fera pas avancer les choses. Je comprends votre révolte, mais je crois que nous pourrions nous entendre entre hommes de bonne volonté... Cela me semble mal parti, dommage... Amicalement....
Papijon :
@ habiba, Je suis du côté de la rive que vous semblez haïr ce qui ne fait pas pour autant de moi votre ennemi... Se poser en éternelle victime ne fera pas avancer les choses. Je comprends votre révolte, mais je crois que nous pourrions nous entendre entre hommes de bonne volonté... Cela me semble mal parti, dommage... Amicalement....
Papijon :
@ habiba, mon amie Je suis du côté de la rive que vous semblez haïr ce qui ne fait pas pour autant de moi votre ennemi... Se poser en éternelle victime ne fera pas avancer les choses. Je comprends votre révolte, mais je crois que nous pourrions nous entendre entre homme et femme de bonne volonté... Cela me semble mal parti, dommage... Cordialement....
algeriemoncoeur :
je remerci boucoup la fondation 8 mai 1945 et madame Meriem Hamidat. pour son courage et le travail quelle fait .je suis un algerien de la commune de melbou . ce message est la reponse pour le type du psydo:VARTANOV c’est l’histoire algerienne .elle est plus grande que un type comme toi ne peus meme pas imaginer ca grandeur .les massacre commis pas millies en 8 mai 1945 par le colonialisme francais est bien gravé dans nos memoires le monde entier sait ce que le colonialisme (distructeur )a fais .les preuve existe personne ne peu les cacher :les vedios ;les photos ,les tymoiniage meme par les francais eux meme qui ont eu la chances de purifier leur ames avant de rendre l’ames a dieu .car ce que le colonialisme a fait dépasse imagination .vous dite melbou oui bien sur melbou a ete l’un des théatre du massacre si tu veux des preuve .en peux pas terminer de les siter une apre l’autre car les preuve sont tres nombreuses .les films que tu voix ne sont que un simple tmoinage il y as d’autre (...)
yolanda :
bonjour à tous ! je pense que l histoire vraie comme elle a été vécue réellement par les algeriens d un cote et les français de l autre nous laissera toujours sur notre faim , c est pourtant une histoire unique en comparaison avec toutes les autres guerres , elle reste et restera le symbole de l heroisme et du sacrifice des algeriens et algeriennes qui l ont demontre aux peuples de la terre entière. je trouve dommage que cette histoire n aie pas trouvé d intiateurs engagés pour nous l ecrire et assouvir notre besoin de savoir car elle est la notre ! et à quand pourrions nous en savoir plus ?
Commentaire n°81824 :
arreter dendormir les generations actueles et a venir avec vos histoires a dormir debout qu est ce qu ils ont fais ceux qui ont preceders nos colonisateurs si ce n ais nous faire haire par tous les peuple du monde a l exption de la rasd et palestine et avec lesqu els vous nous ocuper en attendant vous etes entrain de vide le pays de ses richesses vive la revolution des vrais algeriens en algerie
habiba :
Papijon, je ne hais pas l’autre rive, pour la bonne raison que j’y ai grandi. j’y ai souvent goûté au racisme. Heureusement il y avait plus de bon que de mauvais français ! Il ne s’agit pas de se poser en éternelle victime,mais en révoltée ! Un adage dit reconnaître ses fautes c’est se corriger Là nous sommes loin de la reconnaissance des fautes mais en plein dans les bienfaits de la colonisation. Comment voulez-vous vous entendre et avancer avec une entité aussi arrogante ?! çà repartira quand des gens sensés auront le pouvoir de décision Amicalement,
soussou :
ou peut on acheter ce film ? merci
pinede :
le 8 mai 45 est date clé pour l’histoire de France et de l’Algérie et que toutes les lumières soit faite voila a ma possession des documents et des témoignages des pieds noirs setifens et j’espère qu’en aura un débat via info setif très constructif un petit extrait du témoignage de MADAME CARBONEL MARIE-Louise j’étais à setif le 8 mai 1945 rue de Constantine au cours des évènements. je tenais a cette époque la brasserie de l’univers située à l’angle des rues de Constantine et cardinal lavagerie. au matin du 8 mai une grande fête devait se dérouler a setif avec diverse manifestations, arrive devant le café de France a 100 mètre sur la droite de mon etablissement le cortège fut arrêté par un commissaire de la police national,il parais -je ne l’ai pas vu- que ce dernier a demande aux responsable de faire disparaitre le banderoles comme convenu. puis nous avons distinctement entendu un coup de feu, aussitôt le cortège arabe a éclaté semant la terreur ce cortège pacifique etait armé et une quarantaine de français (...)
vartanov :
@ Algeriemoncoeur Mais monsieur, je m’en fou si ces massacres ont eu lieu partout en Algérie, même au fin fond du désert, Je n’y étais pas encore né.je suis fâché contre les abus de ce pouvoir qui ne sait sur quel pied danser.Vous m’avez mal compris ! de toute les façons les massacres il y en a eu et il y en aura, tout dépend de qui tue qui !

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus