Accueil > Culture >

Clôture des journées du monologue : Cyniques et vulgaires

vendredi 5 novembre 2010, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

Les journées nationales du monologue, organisées à la maison de la culture de Sétif, ont pris fin après une semaine bien étoffée de spectacles.

Toutefois, ce rendez-vous culturel qui a drainé un bon nombre de spectateurs, en majorité des jeunes et même des enfants, s’est distingué par la prestation, le moins qu’on puisse dire, insolente et choquante de quelques humoristes qui ont exhibé des monologues politisés, bêtes et méchants sur les femmes, la famille et même les traditions et coutumes. Ils ont usé de la vulgarité exagérée dans leurs spectacles pour arriver à faire rires… même à des enfants qui ne dépassent pas les 12 ans. D’ailleurs c’est ce qui a provoqué de vives réactions chez certains présents, venus en familles, contraints de quitter la salle, contrariés et outrés, au milieu du spectacle de certains humoristes.

Il est vrai que le cynique transforme complètement la façon de faire rire de nos humoristes, mais la pudeur, le respect du public, la bonne manière pour faire passer les messages ne sont-ils pas parmi les principes élémentaires que devait connaître un simple artiste ?


Partager cet article :
10 commentaire(s) publié(s)
zinoviev :
La vulgarité et le blasphème font parties de l’éducation des Sétifiens, à tous les niveaux !
theatre2010 :
Les journées nationales du mon-drahme pardons monologue....comment ça ? nationales ?bouvre theatre.....
Commentaire n°82019 :
Je vous informent que les familles Algériennes qui ont assistaient en France au monologue de Fellag ont aimaient sa vulgarité,ses spectacles ont étaient même encouragées,ça marche apparemment le Takhlate de la société !
Commentaire n°82023 :
Fellag n’est pas vulgaire, ses sketches sont très intelligents, fins, et surtout, il dit la vérité... si le fait de dire la vérité est vulgaire, alors, vive la vulgarité
Commentaire n°82031 :
Effectivement ayant assisté à deux spectacles, le premier (bouzid noss) faisait rire mais pour celui qui sait comprendre (attaque implicite contre les femmes et la politique et même l’utilisation de qqs termes inappropriés) . Le deuxième celui de mourad sawli ,, très futile, qui a meublé son spectacle avec la musique et la danse. Je rejoins l’avis de zinoviev ; c’est vrai, je vis dans cette ville , je suis sétifien et hélas la majorité des sétifiens sont vulgaires et ça passe c’est normal !! dommage !!
Commentaire n°82032 :
Fellag n’a jamais été vulgaire...Il est subtil avec son humour intelligent et incisif . C’est un autre niveau au dessus de ces humoristes de chez le coiffeur.
l’observateur :
Je profite de cette occasion dont le thème évoque la vulgarité , pour dire qu’étant sétifien je vous signale que nous avions hérité d’une réputation mensongère faisant croire nous proférons dans notre langage des insanités et plus communément des gros mots ; sachez chers lecteurs que dans les familles sétifiennes , ce langage vulgaire et grossier ne fait nullement partie de nos traditions ; quand aux blasphèmes que l’on entend dehors , il y qu’une frange de la population qui tiens ce langage : il s’agit de petits voyous voulant attirer l’attention de l’entourage ! ; Par contre nos vilains défauts c’est d’être franc et spontané car hélas l’hypocrisie ne fait pas partie ni de notre éducation ni de nos moeurs ; A BON ENTENDEUR SALUT !
En rade :
Eh oui il est triste d’assister à une époque que celle que nous vivons,qui nous regorge d’insanités de blasphèmes de vulgarités c’est le résultat de la politique initiée il y a des dizaines d’année ou l’on observait le haro rural sur cité c’était l’époque des cars jaunes de la sntv qui déversaient les bons travailleurs de la révolution industrielle et qui vidaient les campagnes des bons paysans,qui selon,choisissaient de partir à la ville travailler dans une unité industrielle ou optaient pour s’installer sur la terre dans un village agricole qui,après avoir vécu la liesse de l’installation dans leur logement tout équipé ...se sont mis à tout vendre à fuir les campagnes ...pour s’installer en ville dans les conditions que l’on connait:les bidonvilles croyant qu’en changeant de société on pouvait changer l’homme ...on s’était lourdement trompé ;résultat :cette progéniture et cet être qui ne respecte rien et qui a perdu ses repères sont des hybrides avec lesquelles le Sétifien n’a aucun lien Il le vomi !Pour (...)
l’art :
des gens qui n’assistent meme pas aux spectacles et ose de critiquer et dire que c’est vulgaire , j’aimerais bien que ces gens la debatent les idees des artistes en face apres chaque spectacle .et specialements les correspendants . fellag il insulte l’algerien la langue arabe et la religion.et vous dite que c’est intelligent.
Commentaire n°82305 :
pourquoi, ils y a des artistes à Sétif ???? ce sont presque tous des opportunistes Khobzistes c’est tout

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus