Accueil > Santé >

Journée d’information sur le sida

mardi 7 décembre 2010, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

La Direction des activités paramédicales et médicales du CHU de Sétif a organisé, une journée d’information sur le sida. Il s’agit pour l’institution présidée par le Professeur Lechehab de continuer sur la lancée du plan d’action afin de sensibiliser la masse juvénile sur les méfaits des fléaux sociaux.

Cette journée d’information sur le sida a été organisée au niveau de la salle des conférences du CHU Sâadna Abdenour de Sétif ; elle était animée par des spécialistes dans le domaine, principalement le Pr Lechehab, en collaboration avec le Pr Hamdi-Cherif et leurs assistants ainsi que les encadreurs des différents centres de santé.


Partager cet article :
7 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°83994 :
Peut-on répondre à la question de savoir pourquoi est-on nous arrivé là ?ne Sommes-nous pas musulmans ?
phenix :
Vôtre question qui relie l’Islam et le Sida est nulle. Il faut chercher a comprendre que sont les vecteurs pour cette maladie. ( parmi ces vecteurs, il y’a la tranfusion sanguine, rappelez vous les enfants libyens) Dire que les musulmans sont immunisés contre toutes maladies, c’est idiot. Le virus n’a pas de frontière, ni race, ni religion, ...
fat_chris@hotmail :
Bien dit Phenix, musulmans ou pas tous les pays d’afrique noire sont touchés énormément et toute race confondue. Il y a quelques jours le pape a donné sa benidiction pour le préservatif donc les musulmans que vous êtes faite autant pour préserver vos jeunes et éviter cette maladie car y a pas que les transfusions sanguines........
Commentaire n°84156 :
Heureusement qu’il y a le sida et les maladies sexuellement transmissibles pour stopper l’ardeur des dépravés. fort heureusement. Le pape n’est pas notre exemple.
LE C M S :
C.M.S SETIF le 07/12/2010 UN DIRECTEUR DU PERSONNELS DU C.H.U QUI JOUE SON Autorité Messieurs, Peut-on dénoncer un délit ? non cela s’appelle un monologue. La notion de < et pour cette raison que nous vous fesont savoir qu’après l’affectation du D.R.H au C.H.U de Sétif . EX : D.R.H du secteur sanitaire de Bougaa ou il n’a aucune notion de gestion de son département d’un très grand C.H.U comme celui de la Wilaya de Sétif. Ou tout les décisions de se D.R.H ne peuvent pas aboutir à une résolution du scandale causé par ce D.R.H, à des sanction arbitraires concernant le personnels à des affectations sans aucune durée de réflexions et de justice . Messieurs , cela ne servira à rien , ou du moins pas à régler les problèmes de notre C.H.U mais seulement au règlement de compte , et punition par ce D.R.H Une mauvaise répartition du personnels au (...)
setif :
il voulait dire par son intervention monsieur phenix ke l’islam nous a deja prévenu des conséquenses des maladies sexuellement transmissible cé qu’une opinion mon tres chèr.wala takrabou zina kalam allah sobhanou.respectons les idées des autres.........
Mériem :
Il y a des personnes qui croient que parce qu’on ne parle pas d’un fléau, il ne va pas vous atteindre, ça s’appelle la politique de l’autruche qui met sa tête dans le sable pour ne pas voir le danger persuadée que le danger lui aussi ne la voit pas... il y a des personnes qui croient aussi que résoudre un problème en proclamant haut et fort que la religion est là pour nous sauver ne comprennent pas que l’être humain a malheureusement bien des faiblesses, qu’il n’est pas un ordinateur que l’on programme et qui répond exactement au programme enregistré A ces personnes il faudrait peut-être dire qu’il faut savoir faire face au danger avec science, conscience et intelligence pour éviter ce danger, c’est le cas du sida - qui se transmet surtout par le sang - pour soi-même et pour les autres y compris ses propres enfants donc se renseigner, écouter les conseils, éviter les comportements destructeurs par le savoir, c’est si dur que ça (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus