Accueil > Santé >

La santé publique en danger à El Eulma

mardi 11 janvier 2011, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

Dans un bilan épidémiologique, MTH et autres, orchestrée lors d’une rencontre par le chef de Daïra d’El Eulma regroupant les responsables de la DSP, l’ADE, l’hydraulique et la municipalité, El Eulma a enregistré deux cas de typhoïde durant l’année 2010, 60 cas de leishmaniose, 120 cas d’intoxications, 700 cas de morsures diverses et une dizaine de cas de tuberculose. Toutefois, une grande opération de contrôle des colporteurs d’eau a été entreprise depuis des mois. Une dizaine de colporteurs d’eau ont été mis en demeure de cesser leur activité.

L’opération, qui se poursuit toujours, a révélé que les colporteurs contrevenants proposaient une eau qui peut constituer un danger pour le consommateur. Ainsi, il s’est avéré que certaines citernes non entretenues contenaient de la rouille, ce qui a incité les responsables d’hygiène à retirer les cartes à ceux qui en possèdent et à mettre en demeure l’ensemble des contrevenants à suspendre leur activité. Dans le même contexte, tout colporteur est appelé à indiquer les puits qui l’alimentent, pour permettre aux agents des bureaux d’hygiène des secteurs urbains de vérifier si ces puits respectent les règles d’hygiène.


Partager cet article :
8 commentaire(s) publié(s)
soins et soins :
C’est dans la fourchette normale pour une population aussi nombreuse que celle d’El Eulma.Pourquoi tant d’alarmisme !! Ce qu’il faut dénoncer ce ne sont pas ces cas qui entrent dans le cadre normal des choses mais plutôt le laisser aller des hôpitaux et les suceurs de sang des pseudo cliniques qui vont les soigner bien comme il le faut....pécunièrement.
katia nice :
il manque dans notre blade c’est l’entretien la propreté si non on a tous allah barak
ALGERIEN :
Bonjour, Une ville comme El Eulma qui engrenge des milliards via le marché de Doubai, sans compter le passage des clients qui font tourner l’économie locale mais elle reste une ville salle, mal entretenue, polluée et sans parler de la dégradation de ses infrastructures... . Les maires d’EL EULMA se contentent souvent de changer le mur éxterieur de la mairie et arroser les plantes qui sont à l’interieur, l’éxtérieur de la mairie ne fait pas partie de leur champs d’action... ; DROLE DE BLED
khali :
L’eau des puits qui les responsables communaux ont supprimés est de loin de meilleur qualité que celle que l’ADE fait couler dans les robinets. A quand cette levée d’interdiction. l’environnement ne se limite pas à engager des bataillons de jeunes armés de baton de bois auxquels sont attachés des bridilles de feuilles pour des action de netoyage de la pousière et des déchets (sac en platique, carton d’emballage des tous les produits y compris ceux des produits phamaceutiques (les exemples à suivre)), il est ettendu à d’autres oeuvres plus noble à savoir la réalisation des trottoires, des écouts, des canivaux, des espaces de détentes, des parkings, qui obéissent aux reglèes élèmentaires de l’urbanisme. ces jeunes en questions sont payé moins que le SNMG. c’est ça la création d’emploi ? où est-ce la hogra ? les jeunes du filet social, du pré-emploi , des contractuels sont des éternels reveurs de la régularisation de leur situation professionnelle soit la permanisation qui ne veut pas pointer son nez pour certains (...)
zoher5 :
j’ai eu location de voir des hôpitaux dans plusieurs pays d’afrique et bien se lui de el eulma et le plus catastrophique .
EL EULMI :
C’est vrai qu’il y a quelques mois la ville d’El-Eulma était sale,et dans un desordre total.On se demandait s’il y avait des responsables dans cette ville.Le commerce anarchique,le stationnement des voitures sur les trottoirs( rue de la victoire)mais actuellement la ville est propre,la circulation est relativement fluide.El-Eulma sera encore plus belle si elle peut se débarasser de ce souk enessa et des nids de poule que l’ADE est entrain de créer partout.Quant au problème des MTH tout le monde sait qu’il est surtout du au nombre effarant de puits qu’il y a à El-Eulma.
citoyenne :
les cas declarées de leschmaniose , sont originaire de jemila qui est une zone endemique , 2 cas de fievre typhoide en une année c rien par raport a setif surtout la zone de tandja, rasedour... monsieur Hedna , sur quel base vous utilisez le mot grave , ça c’est le role des epidemiologistes !! la diection de la sante qu’est ce quelle fait ??? ET PUIS TOUTE L ALGERIE EST SALLE !!!!!!!!
المحارب :
يوم الأحد 23/01/2011 عمال المستشفى الجامعي سعادنة محمد عبد النور سطيف إلى فخامة رئيس الجمهورية الجزائرية السيد عبد العزيز بوتفليقة سيدي الرئيس الموقر إليكم منا تحية تقدير و إجلال وبعد فانه يشرفنا أن اخط لكم هذه الحروف الممزوجة بالحسرة و الألم لما أصابنا نحن عمال الصحة من اهانة و حقره لم تكن سيادتكم لترضاها لأي هيئة وطنية وأنت القائل فيما مضى ارفع راسك يابا و أنت المجاهد بالأمس واليوم و غدا إن شاء الله من اجل عزة و كرامة الجزائر ’ قضيتنا سيدي الرئيس تتمثل في المشاكل المتراكمة منذ عشرة سنوات منذ عزل المدير العام للمستشفى - زايدي مسعود – ’ و بعده (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus