Accueil > Santé >

CHU de Sétif : « le squatte » d’un important service médical

mercredi 9 février 2011, écrit par : Nabil Foudi, mis en ligne par : Boutebna N.

Le service de la Biochimie du CHU de Sétif qui est situé dans l’enceinte de l’hôpital « Mère & Enfant » connait depuis de nombreuses années un véritable problème de locaux. Ce problème gène considérablement son fonctionnement et son développement.

Le service qui emploie 12 médecins résidents en biochimie clinique, comprend 12 autres techniciens et de nombreux stagiaires et étudiants en pharmacie et en biologie. Il est constitué d’une seule pièce pour les analyses biologiques et d’un bureau destiné au chef de service, le tout logé dans une superficie 40 m². Deux locaux préfabriqués ont été aménagés dans le couloir pour assurer les analyses hématologiques. Le service ne dispose d’aucune salle de cours pour les résidents. Ces derniers sont contraints de rester debout des heures durant dans le bureau du chef de service pour recevoir leurs cours. Ajoutons à ça que le service ne dispose ni de bloc sanitaire ni un endroit approprié pouvant servir de vestiaires.

Le Dr Farida Djabi, médecin chef du service depuis 1990, lance un appel afin d’attirer l’attention des responsables concernés pour remédier à la situation désastreuse que connait son service. Malgré ces handicaps, elle reste mobilisée pour offrir ses services et pour le développement de l’activité de la biologie moléculaire, de l’immunologie et la génétique, spécialités inexistantes au CHU de Sétif.


Partager cet article :
23 commentaire(s) publié(s)
fifty-fifty :
On le fait exprès de discréditer les établissement de santé publique pour envoyer les patients vers les sangsues pardon les cliniques privées et qu’ils ne rechignent pas.....
pas fier de nos hopitaux :
C’est la faute a celui qui a ouvert ces postes de résidanat, le médecin chef ne devrait pas donner son accord pour former ces médecins dans des conditions pareilles. Une écurie ce CHU !!
Commentaire n°90078 :
Le probleme remente exactement à l’année 2003 où une l’extention du service voisin s’est faites au detruments du labo de biochimie de mme djabi.
Algerienne :
Squat avec un seul T
khali :
méthodes diaboliques imposées aux hôpitaux par les gestionnaires, les praticiens qui exercent dans ce secteur pourvoyeur de clients aux cliniques privées. tout le monde parmi nous a eu affaire à ces praztiques : refuser les soins , les opérations aux malades se rendant aux hôpitaux à qui on recommande d’aller à tel clinique pour les actes et opérations qui seront exécutés par le même medecin et parfois le même personnel paramédiacal maoyenant payement une forte somme d’argent à partager entres les escrots du noveaux monde.une fois l’opération subit, ces escrots conseil aux malade de les rejoindre à leur hôpitaux pour le contrôle QUE LES SERVICES DE SECURITE CHARGES DU BANDITISMES ? à moins que cela ne s’inscrit pas dans leur corde !!!!
Commentaire n°90093 :
Merci Doc algérienne pour votre observation qui ne serait pas tout a fait médicale. Squate ou squatte s’inscrit invariablement avec un seul ou avec deux TT. l’usage courant voudrait qu’il le soit avec deux TT .De toute les manières ,il nous l’avons inscrit entre guillemets(vous pouvez même y ajouter un troisième T).C’est plutôt pour appuyer une situation de vagabondage de cet important service médical. cordialement .A Nedjar
Skander-Washington, DC :
Situation vraiment cocasse. Je plains cet encadrement médical pour les conditions de travail mais aussi et surtout les patients qui, déjà dans des conditions normales, font tout un marathon pour pouvoir être piqués. Quant aux résidents, je leur souhaite bien du courage. Mais je pose un problème concernant le chef de service : et d’une 21 ans au même poste c’est déjà très mauvais, on devient plus nocif qu’utile et de deux, qu’a t elle fait pour régler le pb ? je vais vous répondre : je pense que ce chef de service est plutôt khobziste, pour garder son beefsteack, elle préfère ne pas poser de problèmes a sa hiérarchie de peur d’être taxée d’agitatrice ou d’empêcheuse de tourner en rond, alors elle laisse faire. Non excusez moi quand on passe 21 ans au même poste et qu’on est incapable de régler un si petit pb de logistique c’est que : soit on est incompétent, soit on fait de la politique, soit l’ambition démesurée nous aveugle. De plus est ce qu’il y a des traces palpables des soit disant appel qu’elle a lancés (...)
esetif :
squat avec un seul T ou 2 t cé pas un probleme ma chere algerienne ki se prend pour une encyclopedie .ce ki honteux cé de ne pas maitriser sa langue je veux dire l’arabe .merci encore a ce site il nous informe de tout ce ki ce passe merici encore et bonne continuation.
houria :
madame djabi est chef d’unité et non pas chef de service,ce semblon de labo Regle en fait un probleme de la maternité mais la qualité de la majorité des resultats est cataaaaastrophiiiiiiiiiiiiiiiiique !!!!!!!!!!!!!!!!!!, pour etre honete/ les technitiens sont bien sur tout les plans sauf leur chefa ???????????DR DJABI EST GENTILLE C TOUT MAIS LES COMPETENCE WALLAH WALLOU ?aussi HAGGARA les matcho du CHU de setif TOUS HOMMES PROF ET ADMINISTRATEURS POUR LES REACTIFS ET APPAREILS maatawha walo, c normal les 2 prof de la maternité ne s’interressent pas aux malades ,moins au bilans que des affaires !!!!!!!!!!!!!!!!!
zo :
une foi rentrer dans un hopital en algerie en se sant vrement en afrique la hawla wala kouwata ila bi allahe (desoler pour les faute dortographe ) faute a mon prof qui etais mal payer .
GOMEZ :
Dr. Farida Djabi doit bien les connaitre les responsables concernés. Elle n’a qu’à contacter le Ministre de la sante M. Djamel OULD ABBES pour qu’il fasse une action concrète sur ce dossier. Il peut être contacté au Téléphone : 021.27.99.00 ou 021.27.98.00 Fax : 021.27.96.41 J’ai déjà contacté Mr. Ministre pour qu’il agisse sur ce dossier. je ne sais pas si ma requête trouvera une oreille attentive mais si vous êtes nombreux à le contacter, il est possible de faire avancer ce dossier, enfin je l’espère, pour aider ces étudiants à poursuivre leurs cours dans de meilleures conditions. Allez sur le site http://www.ands.dz et cliquez sur contact pour envoyer un courrier électronique.
amar :
ellez voir la clinique dentaire de (boumarché) on dirait un marché
Secateur :
Tout laboratoire réalisant des analyses de biologie médicale doit disposer d’installations conformes à la norme internationale ISO. Les dimensions, la construction et la localisation du laboratoire doivent être conformes à la réglementation en vigueur. Tout labo de sante publique doit être accrédité selon les exigences de cette norme. Ce labo ne semble pas être conforme aux exigences particulières liées a la certification des établissements de sante. Pour obtenir la certification selon la norme ISO 9000, ce labo d’analyses de biologie clinique doit faire des démarches et remplir une certain nombre de criteres : Améliorer le fonctionnement interne Mobiliser l’équipe autour d’un projet d’entreprise Obtenir une reconnaissance nationale et internationale . de la qualité Tout laboratoire réalisant des analyses de biologie médicale doit disposer d’un système d’assurance de qualité fondé sur des procédures et des modes opératoires écrits concernant les différentes étapes de l’analyse et les conditions (...)
lisa angele :
Et si vous parliez des enfants, bébés et leurs parents qu’on renvoi chaque jour et qu’on envois balader sans se soucier d’eux.Des bébés qui restent à jeun durant des heures et leurs parents qui courent de laboratoire en laboratoire afin qu’on leur fasse un prélèvement et une analyse sanguine.On parle de médecins et résidents en biochimie, ou est passé leur humanisme ?
Bled RAGDA OU TOUMANJI :
Pourquoi crier au loup au sujet des locaux, alors que les occupants et responsables « font du vent » depuis plus de vingt ans. RAGDA OU TOUMANJI JUSQU’A LA RETRAITE !!!!
hamza :
pour squat il suffis de demander au directeur dela maternité, il a fait l’e.n.a dans son bureau des entrée
sifou :
notre pays a des projets routières jusqu’à l’infinie ,et les projet hospitalières rabi yarham
Commentaire n°91469 :
le directeur de la clinique mere et enfant n’a pas fait son ENA au bureau mais dans les entrees comme agent mais toujours est-il il peut confirmer sa capacite de gerer positevement et honnetement en confirmant la femmes de menage chaalal fatma dite couca comme sa premiere conseillere et son wikileaks de tous les employes du service salle d’accouchement : une conseillere qui merite prochainement le trone de direction qu’occupe actuellement notre directeur
Révolté :
suite à la reflexion de secateur concernant la norme ISO je dirais que toute la clinique mere-enfant n’est pas conforme à l’exercise medical. il n’y a qu’à voir le service de pediatrie qui est une veritable porcherie (je m’excuse du terme mais je n’est pas d’autre qualificatif) sur tout les plans:architectural,medical,humanitaire,... dans le labo vous parlez de 12 residants ;en pediatrie il y’en a plus de 30 (toutes de sexe feminin). je ne parle pas de la qualité de l’encadrement:elle est piteuse et catastrophique ;jamais de visite generale.je mis au defis tout le personnel medical (maitres assistants ;qui n’ont jamais assisté un malade) de voir leur ordonnances dans les pharmacies ;car tout simplement ce sont les internes qui font la consultation alors qu’ils sont sensés etre encadres par leur ainés et la reglementation ne leur donne pas le droit de prescrie (...)
justice :
Ex-etudiant. J’ai honte en lisant ce qui a été écrit de la part de certains ignorants à propos du Professeur DJABI. Qui s’est qui ne connait pas cette grande dame, celle qui a nourrit des générations avec ses connaissances, dont je faisais partie. la plus ancienne biochimiste je dirai l’unique au CHU et à la FAC de médecine de sétif. Permettez moi de vous citer quelques qualités : medecin integre, sérieuse dans son travail, compétente, honete, très humaine et surtout scientifique( je répond aux jaloux, anti-scientifiques.....). la preuve ce sont ses publicatuions internationales( amairicaines....). Les mauvaises conditions de travail et les blocus ne les ont pas empeché de progresser : Professeur avec des honeurs dès le 1er coup, elle n’a pas été recalée comme HOURIA qui l’a traité d’incompétente et critique ses résultats. chez les vrais médecins pas les pseudo, le laboratoire mère&enfant est un labo de référence en ce qui concerne la qualification et la motivation du personnel ainsi que le respect des (...)
medecin specialiste :
Moi je ss etonne de voir mme justice se reveiller un mois apres pr parler d elle. peut on connaitre les publications internationales de la mise em cause ? Je ss sur qu il y en a une dizaine et ce le meilleur moyen pour clouer le bec a ses detracteurs.
témoignage :
médecin ; chapeau à mme le Pr DJABI, je prépare une thèse sur les malformations chez le NN, une de ses publications : prévalence of defects neural tube in setif, algeria, figure dans ma bibliographie. Dieu m’en est témoin. . j
autre témoignage :
Bravo pour Mmme Djabi. Non seulement elle s’occupe de tout ce qui est biochimie mais elle s’interesse aussi aux malformations congenitales du tube nerveux du CHU de Setif. Chapeau.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus