Accueil > Santé >

Hôpital cherche spécialistes désespérément

jeudi 17 février 2011, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

L’hôpital Youcef Yâalaoui de Ain Azel, véritable joyau architectural et qui faisait la fierté de la région sud de la wilaya, est confronté à un manque chronique de médecins spécialistes.

En effet, ce problème se pose avec acuité surtout que plusieurs patients ont frôlé la mort faute d’une prise en charge appropriée. Les malades de toute la région, sont souvent transférés vers l’hôpital de Ain Oulmane ou d’autres structures hospitalières des wilayas de Sétif et Batna.

Les médecins spécialistes, Il n’y en a pas notamment en gynécologie obstétrique, anesthésie, radiologie, orthopédie et réanimation. Des habitants assurent : « Parfois, nous sommes obligés d’aller vers d’autres wilayas pour faire un simple examen médical du fait du nombre de malades qui déferlent sur le seul établissement hospitalier. » Les plaignants ont exhorté les autorités concernées d’intervenir pour mettre fin à leur calvaire.


Partager cet article :
23 commentaire(s) publié(s)
HANI :
monsieur khalil vous oubliez la chirurgie générale.c vrai que c un bijoux cet hopital mais demander aux médecins specialistes qui ont effectue leurs services civils ?? ils vont vous répondre meme si vous leur donner tous les moyens et argent ,ils refusent de revenir,tant que certains responsables admistratifs sont tjs la.
khali :
joyau architectural à la recherche de medecins spécialisés, le malade n’a pas besoin d’un joyau ni d’une perle, il a besoin d’un simple lieu de traitements et de soin le nombre de place pour les spécialités étant limité, la punérie des spécialiste est le fruit de la politique de l’enseignement supérieur ( inférieur) qui est imposée aux étudiants construire un hôpital sans penser à le doter de personnel adéquat reléve de la myopie, du laisser aller, de la distribution des marchés publics aux proches des décideurs. si vraiment cet établissement ne trouve pas de spécialistes pour son a mission, une proposition peut retenir l’attention des responsables qui sont à cours d’idées : transformer le en poulallier ?
pas fier du tout de mon pays :
Il faut les rémunérer convenablement ,au moins aligner leur salaires avec ceux des pays voisins,qu’est ce que c’est 60000 da ?NORMAL qu’ils désertent l’hôpital pour s’installer.Aujourd’hui celui qui possède une baraque ou une Tabla a DOUKHANE et CHEMA vit mieux qu’un ingénieur ou un médecin
specialiste en gyneco :
proposez un salaire descent on vient travailler .ce que vous proposez par mois ,on le fait rentrer par demi journee
archiset :
bonjour :déja ce batiment n’est pas un joyau architectural c une catastrophe architecturale, et puis c normal qu’il n’y ait pas de medecin specialsite vu qu’on n’en forme que trés peu , on préfére que les genraliste chome que d’accroitre le nombre de poste de résidana ; et comme tjrs chez nous c’est le citoyen qui paye !!!!!!!!!
anonyme :
Pour avoir des chirurgiens il faut bien payer les payer.c ’est aussi simple que ça.
Commentaire n°91280 :
C’est une politique dictée par la rue. Chaque village est doté de son hôpital (les infrastructures). Quant aux spécialistes Rabi ygibe. L’hôpital d’ain oulmène est à 15 KM. Au lieu de concentrer les spécialiste dans un seule endroit on a préféré les dispersé sur plusieurs et comme il y en a pas assez, voilà le résultat !!! Construire un hôpital prendra en moyenne 18 mois et former un spécialiste durera 30 ans. A vos machines pour résoudre l’énigme ? La solution ????? Je la laisserai pour les Tou, Barkat, Ould abbas, Benamara, et les autres. Tant que le bricolage primera, la médecine régressera.
Commentaire n°91282 :
Comment vous faites pour gagner 30000 ou 40000 dinars, en une demi journée ? Ca doit être du travail à la chaine ! Comment un gyneco peut il voir correctement, en une seule journée jusqu’à 70 patientes ?! Si ce nombre est juste, ce n’est pas très professionnel, car un examen gynéco digne de ce nom ne se fait pas en 2 minutes.
iii :
bled MIKI.
soufi :
ou est le statut particulier
amra :
C bizar Ain azel se situe entre 03 CHU Batna,Sétif et Constantine et elle manque de spécialistes rouhou dawi fi sehra
Commentaire n°91328 :
c’est les examens radiologiques qui sont chers chez le gynécologue ! pas moins de 3000 da !
sehemdi :
il falut réparer la route entre ain azel et ain ouelmen que de gaspié de largent sur se que vous appler joyau architectural sans pansser au moyens humains et comme meilleur exemple instaler ds cette stricture un scaner qui coute des milliares qu’il n’a jamais trvailer depuis 5 ans et la majorité du personnel ces des détachés de ain oulmen le reste ces des contractuels comment vouler vous que sa marche dans un hopital que on appel pilote ......?
Commentaire n°91439 :
SANS COMMENTAIRE !
citoyen :
Les responsables de la santé dans notre pays n’ont qu’à lire les doléances et les suggestions des citoyens pour redresser la situation.Dans ces quelques commentaires tout a été dit.Il faut s’occuper des ressources humaines(formation,motivation..),mettre en place une carte sanitaire basée sur des données objectives (au lieu d’ouvrir partout des structures couteuses et sans encadrement) ,confier la gestion des hopitaux à des cadres compétents qu’il faut évaluer.
J’aime mon pays :
je pense que c’est la faute des responsables de la santé a sétif et au niveau du ministere comment peut ont construire un hopital sans pensée au médecins ? pour qu’un médecin s’installe il faut lui donner tout les moyens (logement salaire ...) sinon il va quitter les lieu , ils sont des etre humain , il ont aussi des famille a nourire bref il veulent avoir un statut sociale que l’algerie leur a confisqué , c pour ca qu’ils parte a l’etranger , pour fuir lhogra comme ils veulent pas yaklou hram ils partent . On peut pas scrifier 30 ans de notre vie pour devenir specialiste et a la fin le ministre nous dit il faut sacrifier ce qui vous reste a vivre dans la misere (ni logement ni mariage ni salaire digne , rien de rien ) sachez monsieur le ministre et toute la société deriere qu’il ya des médecins qui change de metiers a cause des politiques actuelle , qui chasse les intellectuelles le probleme de notre société c’est l’ignorance dans la gestion , c rachwa , c l’incompetence , c ca qu’il faut (...)
messa :
comment voulez vous,si le salaire d’un médecin spécialiste ne dépasse pas 50.000DApar mois ;qu’ils quittent pas le secteur public vers le secteur privé ;malheureusement le ministère de la santé sest uniquement intéressé aux universitaires et a augmenté leurs salaire de 100.000 à 200.000DA DE 10 MILLIONS DE SENTÎMES à 20 MILLIONS DE SENTÎMES, en oubliant que les vrais acteurs de la santé public sont les médecins spécialistes ;mais les gens qui font beaucoup de bruits trouvent leurs similaires.c’est n’importe quoi et c’est n importe comment.notre syndicats des praticiens spécialistes est traitre.monsieur YOUSFI continue avec ces mensonges à endormir ces confrères.
soufi :
oui mais vous voyer pas des généralistes qui viennent travaillé a midi et sortent a 14 heure, et qui enmerdent les paramedicaux
sofiane :
Je suis un chirurgien urologue, et je vous assure que le problème est au niveau du ministère, car lors de notre répartition pour le choix de postes, il ya pas bcps de choix, moi par exemple j’ai demandé un poste a ain azel et le DG de l’hopital de AIn Azel ma donné l’avis favorable par manque d’urologues a cet hopital , mais c’été pas possible , malgré que j’été classé premier.ils m’ont exigé de choisir entre les 13 postes ouverts dont la pluparts sont aux extérme Sud ( Illizi - Adrar....)
outré :
Ou est ce que tu as vu ,toi, des généralistes qui travaillent uniquement 02 heures par jour ?Tu vis ou ?Saches que c’est la seule corporation qui est étroitement indexé par la tutelle.Pourquoi tu ne parles pas de ces spécialistes qui sont tout le temps dans des cliniques privés ou de ces professeurs qu’on ne voit jamais dans les services.Le généraliste MESKINE c’est la roue de secoure de ce secteur et en plus il n’est même pas respecté par l’administration qui ne voit en eux qu’un insignifiant médecin.J’ai entendu dire un jour dans un centre de santé qu’un directeur est allé même a exigé qu’ils pointent a l’entrée et a la sortie comme pour le paramédical !!!
messa :
écouter monsieur soufi ,chaqu’un est responsable sur ces actes et ces comportements, vous me dite que certains médecins généralistes travaillent à 12 et sortent à 14 h.je vous répond ou est le rôle de l’administration,et c’est honteux pour ces médecins. ne mélanger pas les choses nous parlons de la déférence illogique entre les hospitaliers et hospitalo-universitaires :salaire......!!!!!!!!!! tu comprend ou non.l’état doit revaloriser ces cadres puis les surveiller.mais je ne pense pas avec un ministre tel JAMEL OULED ABES ;ou les promesses se mélangent avec les mensonges.
hlima :
oui vous avez tous raison, avec un salaire maigre et une responsabilité grosse, on peu travailler meme une heure par jour,
ould abbes :
bonjours tous le monde, je suis votre ministre de la santé. vous compenez pas ! on veut que vous calmiez un peu la population, c’est votre role ! les gents de la polytique partage les richesses de ce pay et vous n’aurai que des miettes on vous bloque pas le service militaire, service civile, logement LSP...etc ; quitter ce pay si vous voulez mieux vivre et arreter ce scandal, SAUVE QUI PEUT. moi je passe mes vacance au USA et mes week end a club des pins à ALGER. JE VEUT BIEN COMPRENDRE OU SE TROUVE AIN AZEL ?

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus