Accueil > Culture >

El yazid Dib au café littéraire de Sétif

dimanche 20 mars 2011, écrit par : Nabil Foudi, mis en ligne par : Boutebna N.

C’est un enfant de la ville. Il est né le 25 juillet 1954 à Sétif. Il y habite. Licencié en Droit et sciences administratives, il est diplômé de l’école supérieure des douanes de Paris et expert international en diagnostic agrée par l’OMD (organisation mondiale des douanes) à Bruxelles. El yazid exerce actuellement comme cadre au sein des douanes algériennes. Il a su, comme disait à son égard le poète Azzedine Mihoubi, préfaçant en 2001 son premier recueil de poésie : « briser l’orthodoxie administrative pour en faire des vers, des vers et des vers »
Chroniqueur averti au « Quotidien d’Oran » les jeudis (rubrique : l’actualité autrement vue), il fait de l’analyse politique, sociale et économique du pays et du monde. Il prépare à Alger un DESS et un master en communication.

Les chroniques de l’auteur sont reprises par beaucoup de site-web. Il est également cité dans d’innombrables ouvrages. Le CNRS de Paris éditant l’institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman le cite dans son ouvrage intitulé « L’année du Maghreb ». Kamel Bouchama ouvre son livre « le FLN refondation ou le musée » par l’une de ses citations. Achour Cheurfi l’a repris dans son dictionnaire des écrivains algériens et dans son « anthologie algérienne ». Il a « chanté » Sétif et le 08 mai 45 du haut de l’immeuble de l’institut du monde arabe à Paris, lors de l’année de l’Algérie en France.

Amoureux de belles phrases et de Sétif, il va nous parler de l’impact de la chronique dans l’information générale. Mais aussi de son dernier ouvrage « le témoin obscur » qui est disponible chez la librairie Boudoukha en face de l’ex-cinéma ABC, actuellement salle Malek Benabi Sétif.

Bibliographie

En cours de parution


Partager cet article :
13 commentaire(s) publié(s)
LYNDA :
finalememnt j’espere retrouver là mes amis zinou ,garib, salim ,etc ....... pour parler de l’impacte des chroniques.moi par exemple, en feuilletant la presse , je ne commence que par elles ,et parfois je m’en contente et je ne lis pas le reste ,alors que c’est un simple point de vue de gens qui peuvent etre crédibles ou pas .....
Moi aussi :
Depuis que Gharib ne participe plus aux débats, wallah samta el halla, j’espère qu’il reviendra !
(((((( radioactif )))))) :
réponse à @MOI AUSSI. CHI GHARIB ....YA moi aussi . Moi aussi je trouve que la vie est triste sans GHARIB . J’espère qu’il nous reviendra vite vite vite et qu’il sortira enfin de sa ghorba . C’est lui qui est GHARIB et nous dans la GHORBA .
Commentaire n°94765 :
Il fut un temps, il ne poserait jamais ses pieds sur terre, MAINTENANT JE NE SAIS PAS,
Commentaire n°94781 :
Vive Gharib et Mohamed....
bidoum kalem :
(ont parle de Lyazid ) a quant Mr Dib sera l’invité du mois ?
setifien :
j.ai rien compris pauvre intellectuelle..... quartier de la rue de Constantine.
zinou :
coucou !je suis toujours là , je vous lis tous les jours.Hélas !je suis perdu on m’a coupé la gorge comme disait Louis de funes .Merci d’avoir eu cette pensé !
(((((((radioactif))))))) :
à Zinou al gharib si tu as besoin d’aide pour ne plus être perdu et si c’est dans nos moyens on t’aidera . Bon courage et bonne chance .
rachid usmsetif :
MONSIEUR LE GRAND VOUS AVEZ UNE PLUME VRAIMENT QUI HONORE LYAZID DIB BRAVO
El yazid Dib :
Merci et Bien le bjr à tt le monde J’ai passé un agréable moment en compagnie de mes amis et d’autres venus me voir, m’écouter, les écouter…ils etaient certes pas nombreux, hélas mais un débat enrichissant, le crois-je s’y est vite et convivialement instauré. Je tiens à remercier tous ceux qui organisent de telles manifestations, lesquelles en tte certitude font largement défaut dans une ville qui pourtant à vu naitre des plumes, des pinceaux, des voix, des fusils etc… mes remerciements vont droitement à Omar Challal pour son bénévolat en tant que modérateur, à Monsieur Mehnaoui délégué de l’APC pour son intérêt à la chose culturelle, a Nedjar pour son sens d’animateur,à mon ami Hedna de Rennes, a Nabil Foudi, parrain virtuel de ce café, ainsi qu’à tous les présents. Sans oublier évidemment les commentateurs sur ce site. Merci au prochain inchallah. El yazid (...)
combata :
merci mr dib ,tu nous as fait vivre un moment agreable,on renou avec la culture,j espere qu il y aura du nouveau,une journée pour toutes les plumes de sétif avec au menu la culture a sétif par exemple,il y aura un grand débat,et la d une pierre deux coups,on connaitra nos écrivains et on replacera sétif sur le plan culturel,qui malgres les efforts du maire il reste bokou a faire,encore une fois merci pour ce moment de liberté.
YOLANDA :
bonjour a vous grand homme ! j ai achete votre livre intitule le temoin obscur lors de la journee du 16 avril a setif sur lequel j ai eu droit a une tres belle dedicace et je vous en remercie vivement ! sachez qu au petit matin de chaque jeudi je m abreuve de votre chronique du jour sur le quotidien et c est un pur plaisir pour moi j aime beaucoup la legerete ainsi que la subtilite de votre plume je la trouve sublime je vous souhaite une bonne continuation dans vos ecrits et sincerement bravo !

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus