Accueil > Culture >

L’association « Layali Al Andalous » est née

dimanche 15 mai 2011, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

Une association pour la promotion de la musique andalouse est nouvellement installée dans la wilaya Sétif.

Elle est présidée par M. Arab Achraf et son siège se situe au niveau de la salle des fêtes de la ville de Sétif. Selon son porte-parole et chargé de l’information, M. Bella, l’association à but non lucratif se lancera officiellement dans ses activités culturelles. Notre interlocuteur ajoute que la nouvelle association travaillera en collaboration avec toutes les associations culturelles pour promouvoir ce genre musical.


Partager cet article :
12 commentaire(s) publié(s)
1494 :
Musique de décadence !
Commentaire n°99701 :
lequel des bella ? et ils sont nombreux......... mais aucun d entr eux n ais chahide leurs choix et dans leurs genes un setifien de pur souche qui vous le dit !!!!!
LA CIGALE :
cette association est celle du MAIRE qui adore ce genre de musique et qui fait partie de la troupe. il n’ya pas de mal à cela à priori ; sauf que le MAIRE qui laisse les arbres de la ville se faire massacrer à la tronçonneuse (article de Kh. Hedna sur ce site), les trottoirs et chaussées se défoncer, la ville pourrir sous les ordures mal ramassées et abandonner son statut de jadis Ville plus propre d’Algérie, les cités hors centre ville dans le noir et s’occupe juste à peindre et repêindre les bordures de trottoirs et les troncs d’arbres de la rue de Constantine, rescapés pour l’instant du massacre à la tronçonneuse ; ce MAIRE ne pourra pas s’occuper des priorités de la ville en préférant chanter comme l’histoire de la cigale et la fourmi .
nigrobabay :
ce genre d associations doivent etre encourages c est un bon signe de civilisation peut importe qu il soit mr bella ou autre l important dans ce bled l education qui nous manquent
Ghani :
Bon courage !!!...Et bonne continuation !!!!
anis :
Personne n’écoute cette musique aujourd’hui,elle est tellement vieille qu’elle devient pour cette génération un puissant endormant.En plus qui résiste a l’écouter durant des heures et des heures ? Il faut rappeler que cette musique arabo -classique ou andalouse est appelé aussi AL-ALA qui comprend plusieurs variétés de gammes ,chantée en général par des hommes autour d’une GAADA (pas celle de Boussekine) et s’écoute avec du thé et du Makroute.Une autre musique dérivé de la première s’appelle la SAMA OU MADIH un chant adressé a notre prophète (qsss) a l’occasion du MOULOUD et que cette fois ci ne comprend aucun instrument de musique juste quelques claques sur la cuisse accompagnant les paroles
Farid :
C’est une bonne initiative culturelle pour notre ville. Notre jeunesse a besoin de culture . Dans notre ville Sétif qui comptait 3 cinémas , il ne reste plus que business des voitures pour cette pauvre jeunesse perdue. Bravo, Bon courage et t bonne continuation .
nigrobabay :
جمعية ليالي الأندلس،جمعية ثقافية وتربوية وفنية،أسستها جماعة من المواطنين بهدف إثراء الساحة الفنية السطايفية بفن راقي يصل إلى أسماع وقلوب كل أفراد العائلة،الجمعية ليست ملكا لفلان أو علان ،هي جمعية حرة،ستبقى ملكا لكل الأجيال.....فلماذا نحاول أن نجهظها وهي في بطن أمها........حرام عليكم
Changla :
Un genre musical qui a mit a genoux et en decadence 8 siecles de presence musulmanne en Andalousie. J’ai pas vu a Tlemcen une association qui fait la promotion et la protection de la chanson setifienne... Mata nestarihou ,min hadha el 3adhab...
anis :
Changla ! Ah ! parce que Tlemcen est le berceau de cette musique arabo -andalouse ? Non !elle est universelle et chanté dans tout le Maghreb.Enrico Macias natif de Constantine chantait bien le Malouf qui est aussi une autre appellation .je te signale que personne n’est capable aujourd’hui de dire avec précision qu’elle est l’origine exacte de cette musique, il parait qu’il s’agit surtout d’un mélange de mélodies et de chants de chameliers avec de la musique perse et grecque.
Changla :
Cheikh Reymond aussi...elle existe aussi presque dans le nord(mosta,annaba,alger ,blida..,au maroc,tunisie,baghdad(zeryeb !),turquie...tlemcen est un exemple que j’ai pris,j’ai pas dis le berceau.Une musique multidimensuelle,tel la civilisation musulmane andalouse...ou tout un brassage culturel existait pas seulement arabe...la civilisation musulmane ou le turc,le maghrebin amazigh,le perse,le mongolien,le chretien,le juif,...donnait chacun une touche pour creer ce tableau mauresque...civilisationnel Il a fallu que cette musique rentre dans les moeurs de la dynastie ommeyade (chant/danse/veillee nocture)que la reconquista des rois catholiques revient en charge pour recuperer l’andalousie ...
سطايفي :
الاولى ان يتوجهوا الى الأغنية السطيافية الحقيقية التي أصبحت لا شيء

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus