Accueil > Santé >

Des lancettes contrefaites d’autocontrôle de glycémie vendues dans les pharmacies

vendredi 27 mai 2011, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

Le produit dénoncé fabriqué en Chine était vendu en pharmacie et l’information de son retrait de vente a semé une grande crainte parmi les malades diabétiques.

En effet, depuis quelques temps, des lancettes contrefaites d’autocontrôle de glycémie destinées aux diabétiques importées illégalement, étaient vendues dans les pharmacies en toute impunité. Sitôt alerté, le ministère de la Santé a ordonné le retrait immédiat de ces lancettes de toutes les pharmacies du pays. Certaines informations disent même que les directions de santé des wilayas ont été saisies sur le sujet.
A noter que le produit incriminé dont l’original est fabriqué par les laboratoires Roche ne concerne pas les glucomètres, les boites de bandelettes ni le stylo auto piqueur Accu-Chek, mais uniquement les aiguilles qu’on appelle aussi les lancettes.

Les laboratoires Roche, affirment, dans un communiqué adressé à la presse que le produit contrefait porte l’appellation Accu Chek Lancets alors que le produit original des laboratoires Roche porte la dénomination Accu-Chek Softclix. Les boites de lancettes originales portent aussi les mentions suivantes : « Clixmotion », le logo de Roche ainsi que l’adresse de la direction mondiale de Roche –Diabète à Mannheim (Allemagne). Roche affirme avoir informé les autorités de santé algériennes dès qu’il a eu connaissance de la commercialisation de ces lancettes contrefaites qui portent la mention de produit fabriqué en Chine.
Ainsi donc, l’alerte a été lancée par l’instance concernée à tous les pharmaciens pour le retrait du produit contrefait avant d’appeler les services compétents à ouvrir une enquête pour situer les responsabilités dans ce crime.

Car beaucoup de questions se posent cependant, sur l’atterrissage dans les officines de ce produit contrefait destiné à des malades chroniques sans passer par des structures de contrôle.


Partager cet article :
20 commentaire(s) publié(s)
seraji :
a ce point vaincu par la contrefaçon .pauvre institution sans scrupule mais a vrai dire pauvre malade algerien ALlah yekoun fe l3oun
anis :
Un article qui tombe à pic ! à Sétif ne dit on pas si tu relèves la tête plus haut on te la coupe c’est malheureusement ce qui s’est passé pour le Dr Touabti.pour avoir fait barrage a la contrefaçon des produits pharmaceutiques.Voir mon commentaire sur Saidal s’il est publié.Cependant ,l’article ne nous dit pas si ces aiguilles contrefaites sont stériles ou non,si oui je ne vois aucun inconvénient a ce que le malade les utilise !!!une aiguille reste une aiguille .
khali :
le retrait, ordonnée par le ministère de la santé, de vente de produit fabriqué en Chine est une opération d’urgence elle est insuffisante, car à mon avis , les phamacies qui écoulées ce produit sont des trafiquants qu’ils méritent d’être pursuivie en justice, pourquoi pas rayer du recistre de commerce. elles sont aussi redevables de communiquer la traçabilité menant aux importateurs qui doivent eux aussi payer leur délits devant la justice et se faire interdire toutes activités de commerce sur le territoire algérien nous avons vu des patisserie, de boulangeries , des boucherie, des .... des ...... fermées pour non respect des règles d’hygiène et de sécurité, alors que ces messieur mettent en danger les malaes chroniques. je termine par un hadith : Le prophète Mohammed a raconté “Gabriel est venu me voir et m’a dit : « Ô Mohammed ! Vis comme tu voudras, mais tu finiras par mourir. Aime qui tu veux, mais tu finiras par quitter cette personne. Agis comme tu l’entends, tu seras jugé. Sache que la (...)
Kamel :
Peut on savoir en quoi ces lancettes sont dangereuses car elles ne servent finalement qu’a piquer le malade pour obtenir un peu de sang pour le controle de glycemie ?.....et merci pour toute information .
hor :
pas de jeux avec le labo roch, y a des gros interets la, surtout si on connait la personne qui a le monopole avec roch en algerie
gomez :
La contrefaçon peut faire réaliser des économies substantielles au consommateur. Les produits d’origine sont de plus en plus coûteux La contrefaçon permet au plus grand nombre de consommateurs de s’offrir la grande marque à prix réduit. Les producteurs légitimes cherchent une voie judiciaire pour affirmer leurs droits de propriété. C’est une première façon de faire monter le risque, et donc le coût de production, pour le pirate. Mais d’autres solutions existent. La première voie, c’est de baisser les prix : la contrefaçon est une force de rappel quand la rente liée à la marque est utilisée « abusivement » par le producteur titulaire. Les propriétaires de marque veulent nous faire croire que la contrefaçon est liée à toutes les activités illégales, par définition souterraines et occultes (drogues, armes, prostitution, terrorisme ...). Les propriétaires de marques font tout pour préserver leurs marges de profit et font tout pour salir cette économie parallèle en jouant sur la peur collective et les réactions (...)
khali :
est-ce une geuerre ent le labo roch et le fabriquant chinois dans les deux cas le ministère de la santé doit sevire, soit pour défaut de fabfication soit pour fausse informatio ayant préjudice sur la santé du malade ou sur le moral du malade
Logique :
Bonjour, le ministère de la santé s’est plié aux directives du labo Roche, aucune analyse n’a été faite sur ces lancettes qui servent à faire une piqure au doigt pour avoir une goutte de sang afin de connaitre la glycémie sur un glycomètre......,,..patceque en parlant de produits contre faits, ils sont partout même dans nos assiettes !
noor :
Cette personne et ces complices ne sont que des néocolonialistes spoliateurs nationaux au service des néocolonialistes spoliateurs étrangers dont roch fait partie. Il faut jamais oublié que les néocolonialistes spoliateurs sont les héritiers fanatiques des anciens colonialistes. C’est fanatiques néocolonialistes sont capables de tous les actes les plus abjects et criminels. Vive l’Algérie et abat les néocolonialistes spoliateurs et fanatiques nationaux et étrangers avec leurs nouveaux harkis.
adjissa :
Du sommet j’usqu’a la base on est tous complice. Le vendeur, l’acheteur, l’administrator, le gouverneur, le président c’est cela l’algerie pas seulement sur ce probleme mais dans tous les domaines. Une seule chose peut nous sauver. L’education, l’éducation,l’education l’educ.... Je ne peux plus commenter.
nigrobabay :
malheureux .meme les malades ne sont pas epargner.s enrichir sur ledos des malheurs des gens c est vraiment ...........
007 :
je viens d’apprendre qu’un nombre important de ces lancettes circule à marseille. la contrebande ne choisit pas de pays finalement
Tahtoh :
Karitha (catastrophe) !!!! des médicaments et produits contrefaits !!!! Nous avons souvent soulever ce problème : le Made in China ya Latiffffff...la prochaine fois se sera : le Lait (contenant de la mélamine), la Confiture, la Viande, et j’en passe..O ! importateurs un peu de civisme envers votre peuple, vous tuez vos concitoyens pour q.q dinars ! Pourquoi ce gains facile qui se résume en ces importations douteuses de la racaille de Chine ? pourquoi l’Etat n’impose pas une grande Taxe coercitive de tout ce qui provient de Chine ? en a assez de cette Khorda ! si il ya un manque de produits ou marchandise dans notre pays on doit s’orienter vers les marchés Européens ou Américains, parceque il y a de la garantie dans ces pays n’est ce pas ? et aussi du solide peu importe le prx (...)
noor :
D’après vous qui a le monopole dans le monde de l’exportation des médicaments et autres produits pharmaceutiques en Algérie ? Statistiquement, c’est notre ancien colonialiste la france. Alors, d’après vous qui a intérét à saboter la production nationale et maintenir l’Algérie dans ce monopole d’importation de la france ? La réponse est que se sont les néocolonialistes spoliateurs et corrompus nationaux et étrangers avec leurs nouveaux harkis. Vive la production nationale de médicament et produits et et autres produits pharmaceutiques et abat les néocolonialistes spoliateurs et corrompus nationaux et étrangers avec leurs nouveaux harkis qui veut détruire la production nationale de médicament et detruire nos emplois et indépendance Alors qui sont les terroristes économiques qui attaquent l’Algérie et son peuple dans cette histoire (...)
gomez :
Il y a surement de gros interets locaux derriere ce retrait. C’est une honte de se plier a genoux devant le laboratoire Roche suceur de sang.
bichou :
on beau faire on a beau dire qu’un homme averti en vaut deux disait Brel. Pauvre Algérie meurtrie par ses propres enfants. Pourquoi parler de Ministère de la Santé le vrai Trafic emane de là bas pouqoui le cacher. Moi je conseille à tous les citoyens de boycotter tout produit emanant de chine , ce pays de Mer.... que notre cher Algérie continue de cautionner ses forfaits commerciaux. Acheter plus cher des produits surs et sains. A bon entendeur salut.
gomez :
Lise l’article Un vrai scandale sur les laboratoires Roche publie sur le site le matinsuivanthttp://www.lematin.ch/actu/vrai-scandale-407142 En gros, l’article parle de l’entente entre Roche et Novartis pour imposer à un prix exorbitant le traitement de la dégénérescence maculaire, maladie fort répandue chez les seniors et pouvant conduire à la cécité. Le scandale couve depuis des années. Mais, la semaine dernière, les autorités sanitaires américaines ont publié les résultats d’une étude clinique menée sur 1200 patients. Et elle confirme que la dégénérescence maculaire humide peut se traiter de 20 à 40 fois moins cher et tout aussi efficacement qu’avec le produit imposé par Roche et Novartis. Le problème, c’est que le produit moins cher, l’Avastin, est un anticancéreux que Roche refuse de faire homologuer pour les yeux. En échange, ses laboratoires ont développé une molécule proche, le Lucentis, seul médicament autorisé à ce jour et dont les juteux bénéfices sont partagés avec Novartis. L’étude américaine (...)
khali :
@ bichou vous dites que les produits emanant de ce pays , la chine, pays de merde, je suis en parfait accord avec toi. mais il ne faut pas oublier que les chinois fabriquent selon la demande. donc la merde c’est les importateurs algériens. deuxièment, acheter plus cher ne veut nullement acheter un produit de bonne qualité. je vous invite à utilser un médicament acheté de france et un autre de la même marque achété en algérie ( cart il est fabriqué pour l’exportation en algérie) et je vous laisser conclure la même remarque est valable pour les véhicules français mis sur le marché européen et ceux mis sur le marché algériens IL est grand temps de boycotter tous ce qui est français
bichou :
@ Khali Merci de partager mon oipinion sur le fond qui est le boycott. La France continue de trouver son beure en Algérie grâce aux Harki qui la servent. Si je’ai fait appel à nos citoyens de boycotter touts produits falsifiés et de trèrs mauvaise qualité provenant de chine, c’est justement pour parer au traffic des algériens sans scrupule et Harki qui au détriment des constantes du pays remplissent les comptes des banques francaises en achetant pour presque rien aux chintoques leurs produits de merde qui devraient , en principe , faire objet de contrôle international drastique,A vrai dire, je me demande quand viendra le MEHDI AL MOUNTADHAR ALGERIEN pour délivrer le pays des griffes des francais néocolonialistes. encore une fois merci Khali.
khali :
@ bichou la seul chose qui s’impose pour délivere le pays des griffes es français c’est la création d’une association, dans le cadre d’une oraganisation associative, permettant de lutter contre l’importation de produits d’origine françaises et d’inciter l’algériens à donner la préferance à la production algériens et de se rabattre sur le marché asiatique pour combler le déficit en la matière. Info sétif peut jouer un rôle important pour la création de cette association Salam

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus