Accueil > Culture >

Première édition du festival de Hizia

lundi 30 mai 2011, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

La célébration pour la première fois du Festival de Hizia dans la charmante ville de Bazer Sakhra, qui assure fièrement la tenue, fait de cette cité un sympathique carrefour où se conjuguent les belles paroles et les subtiles musiques du terroir.

Placé sous le haut patronage du ministère de la culture en collaboration avec la wilaya de Sétif, la fête va sans doute drainer un nombreux public et une participation remarquée de chanteurs et de paroliers venus de 1è wilaya du pays, où ce chant est apprécié et pratiqué.
Des troupes folkloriques, la cavalerie locale, des expositions et des conférences meubleront le menu de cette manifestation, qui devra consacrer le rôle éminent joué par les acteurs de ce genre de culture dans la sauvegarde de ce patrimoine national.
Hizia, figure du 19e siècle célébrée par le patrimoine populaire oral, est en voie d’être classée patrimoine national immatériel par le ministère de la culture.

Selon les traditions orales, Hizia était une jeune femme d’une beauté remarquable et d’une âme limpide qui vécut dans la région de Sidi Khaled dans les Ziban occidentaux. Sa famille comme la majorité des habitants de cette région pratiquait la transhumance vers les Hauts plateaux durant la saison chaude et retournait à l’oasis pendant la saison du froid.
Elle s’était mariée avec son cousin Saïd avec qui elle aurait vécu une histoire d’amour mouvementée couronnée par leur mariage qui dura à peine un mois.

A la mort de sa bien-aimée, Saïd sombra dans un chagrin inconsolable.
Le poète Rabah Benguitoune a immortalisé cette histoire dans un poème d’une rare sincérité qui a été chanté par plusieurs grands artistes dont Rabah Deriassa, Abdelhamid Ababssa et Khélifi Ahmed.
La manifestation, qui s’annonce joyeuse, profitera également aux populations et cités environnantes grâce à des soirées d’animation prévues à cet effet. Car, en plus des groupes de chanteurs, on notera une très forte participation de poètes du genre melhoun. De très belles joutes orales et musicales en perspective.


Partager cet article :
21 commentaire(s) publié(s)
3419 :
l’argent du contribuable dilapidé pour une histoire entre deux nomades
kloklo :
on n’a pas besoin de ces histoires à dormir debout mais de projets concrets pour cette pauvre jeunesse
Madjnoune Haizia :
Bonjour, Deux grands mètres de la poésie populaire (bédouine) :Ben Guitoune, célèbre par le conte d’amour Hizia qu’on retrouve sur http://www.youtube.com/watch?v=8wMAFWxUp… Et Lakhdar Benmakhlouf, l’auteur de bon nombre de poèmes sages et sensés, notamment Ras el Mehna repris par Deriassa : http://www.youtube.com/watch?v=K3LS-yMfv… Les pseudo artistes de nos jours n’ont pas le courage de reprendre une chanson non rythmée de 20-30 minutes ??? Ta3 chtih w rdih Voici mon coup de cœur du moment, j’ignore de qui est le poème, chanté la première fois par Elbar Amar et immortalisé après par Rabah Deriassa, c’est un superbe poème qui décrit avec finesse la rencontre d’une personne avec un squelette humain, a méditer...’’Ras elmehna’’ http://www.youtube.com/watch?v=K3LS-yMfv… http://www.youtube.com/watch?v=HuhcguNCM… http://www.youtube.com/watch?v=-lu551xP4… (...)
Ouahiba Chaoui :
Poème Hizia de Benguitoun traduit par : C. SONNECK « Amis, consolez-moi ; je viens de perdre la reine des belles. Elle repose sous terre. Un feu ardent brûle en moi ! Ma souffrance est extrême. Mon coeur s’en est allé, avec la svelte Hiziya. hélas ! Plus jamais je ne jouirai de sa compagnie. Finis les doux moments, où, comme au printemps, les fleurs des prairies, nous étions heureux. Que la vie avait pour nous de douceurs ! telle une ombre, la jeune gazelle a disparu, en dépit de moi ! Lorsqu’elle marchait, droit devant elle, ma bien-aimée était admirée par tous. Telle le bey du camp qui s’avance un cimeterre à la ceinture. Entouré de soldats et suivi de cavaliers qui sont venus à sa rencontre, pour lui remettre chacun un présent ; Armé d’un sabre d’Inde, il lui suffit de faire un geste de la main, pour partager une barre de fer, ou fendre un roc. Il a tué un grand nombre d’hommes, ennemis du bien. Orgueilleux et superbe, il s’avance fièrement. C’est assez glorifier le bey ! Dis-nous, chanteur, dans (...)
SUNSET :
قطتي صغيرة.....و اسمها نميرة arretez svp
Commentaire n°101190 :
@ 362547 wow quelle reflexion. Va prendre un livre d’histoire de l’Europe, c’est mieux pour toi au lieu de dire des conneries
kamel :
c’est pas la premiere cher Khalil la premiere etait à El Eulma en 1996
jésus :
à 362547 vous aimerpas la bonne chair ?bahi et vous ete pas arabe apparemmment, je dirais donc que vous ete un barceloniste 1er des 1er,c’est a dire si en vous laisse choisir entre charonne stone, ou babor annaba , vous aller bien sur prendre le bateau pour decouvrir le 6eme continent ...............yekfi tnifik.
362547 :
Anonyme-101190 Pourquoi ce complexe de vouloir se comparer à l’europe et en faire une reference ? ah si vous le faisiez dans le domaine de la connaissance et non dans le domaine de c...
362547 :
A JESUS le choix de ton pseudo veut tout dire, sans commentaires...
djalti :
Bonjour, je crois que chacun est libre de penser ce qu’il veut, n’essayez pas d’imposer vos avis et respectez ceux des autres, ceci si vous vous considérez cultivés.
Boute’ficelles :
Vous n’avez rien trouvé de mieux pour illustrer cet article que de prendre une photo coloniale de mauresques d’une maison close. C’est du beau.
Hichamo :
je pense que l’histoire de Haizia fait parti de notre patrimoine culturel qu’il faut préserver ,c’est un héritage,une hoirie dont il faut avoir un regard fière et je ne pense pas que le fait d’avoir une telle histoire d’amour dans nos annales ou mémoires c’est ce qui va nous empêcher d’évoluer bien au contraire si on a pas un passé propre à nous, nous ne pourrons construire notre avenir....puis, je comprend pas pourquoi les histoires d’amour qui nous viennent de l’occident,tel que Roméo & Juliette, sont tant prisées, alors que nous voyons pas du même œil l’histoire de Haizia ?!!!
Hichamo :
je pense que l’histoire de Haizia fait parti de notre patrimoine culturel qu’il faut préserver ,c’est un héritage,une hoirie dont il faut avoir un regard fière et je ne pense pas que le fait d’avoir une telle histoire d’amour dans nos annales ou mémoires c’est ce qui va nous empêcher d’évoluer bien au contraire si on a pas un passé propre à nous, nous ne pourrons construire notre avenir....puis, je comprend pas pourquoi les histoires d’amour qui nous viennent de l’occident,tel que Roméo & Juliette, sont tant prisées, alors que nous voyons pas du même œil l’histoire de Haizia ?!!!
sauve qui peut :
Voila une autre façon de dépenser inutilement et verser quelques barils de pétrole dans la nature . Honte a vous de fêter une histoire qui a mon sens ne s inscrit pas dans la logique de notre religion et même pas dans nos habitudes vous me diriez et pourquoi les autres ont leur Juliette et Roméo je vous dirai bien sur ...mais ils ont aussi leur Marrie et Curie et Segmond Freud et Peugeot et Renault et leurs recherches avancées et ne connaissent pas les punneries et les spéculations et surtout un bazer sakhra qui va fleurter pendant quelques moments avec une histoire d un couple qui aurait existe il ya très longtemps et c est tout .Demain est une autre réalité. Sauve qui peut.
ANONYME :
je suis né a bazer et j aime mon douar,seulement je ne vois pasl ’importance de cette evenement,pardon j’ai compris les elus de cette commune ont besoin de quelques millions pour les vacances à l’tranger. parler nous a quand le gaz de ville ,goudron des routes,bazer sakhra est grand ,un hopital pourqoui pas, un lycée,une piscine, haizia elle est partie sans retour son histoire ne concerne que les gens de sidi khaled c’est a eux de feter le cent le mille .bazer a besoin des projets et non pas danser ,malheureusement le contribuable sera dépensés pour les amoureux du vol.
SUNSET :
شعب لا يكرم علماءه.......و يشتغل بالمهرجانات وولاة الأمور يشجعون على تدجيل الأمة كيف يقدم الدجال.....و يؤخر حافظ كتاب الله قرأت في جريدة كيف يهان الإمام و كيف يكرم الفساق من المغنيين و الشطاحات قال الإمام---حسبي الله و نعم الوكيل و قال المغني---شكرا سيدي
nigrobabay :
tres chere ouahiba peut on vivre eternellement avec ces histoires .romeo juliette.love story .antar wa abla.haizia.reveillez vous le monde ne recule jamais et qui n avance pas recule.
khali :
il y es priorités, l’aage de chez nous : le ventre bien rempli dit à la tête chantes le ventes c’est les conditions de vies descentes : chaque maison disposant énérgies, chaque village disposant de centre de santé efficace, es route et chemins d’accés, des écoles , du transport du travail pour tous demandeurs (ne nous parler surtout de de jeunes, qui sont certes un majorité dans la pays) le festival est un moyen d’octroye des marchés et de corruption j’espère que cette connerie de festivale soit annulée, que que cellle de djemila et de timgade soit annulés il y bien plus urgent que la danse et la gaspillage de la rente pétrolière
rachid :
mais bien sur qu’il y a des priorités et qu’ils passent avant tout .il y a des choses ,incontestablement ,plus importantes que ce carnaval .surtout dans cette commune ou tout manque commençons par l’état de routes tout simplement catastrophique .pas de gaz de ville et même de l’eau potable dans plusieurs villages .la pauvreté et le chômage que souffrent la plupart jeunes de Bazer.les gens galèrent là bas en hiver comme en été . alors messieurs ,vous n’avez trouvé que ce carnaval pour dépenser 3 milliards de centimes .absurde. tellement il est identique ,on a l’impression d’assister à un remake de carnaval fi dachra mais lebombardi dans ce cas ,il est bien habillé ,costume noire avec une cravate rouge .il sait parler mais il ne fait rire personne car il est bien réel cette fois-ci (...)
jésus :
à362547 j’espere que vous ete bien arriver a bord,je me fais du soucis car voute mobile ne repond pas a ce numeros.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus