Accueil > Culture >

Importantes décisions pour la future édition du festival international de Djemila

mardi 11 octobre 2011, écrit par : A. Nedjar, Sétif Info, mis en ligne par : A. Nedjar

Sétif info s’était fait à la fois le porte -parole et le chantre d’une certaine contestation quand à l’usage du site archéologique de l’antique Djemila comme plate forme pour relancer le festival international de la musique qui se tient en son enceinte tous les ans.
De très nombreuses personnes soucieuses de la défense et de la protection de notre patrimoine historique et archéologique avaient répondu par la dénonciation des atteintes inqualifiables enregistrées après chaque passage.

La vigoureuse compagne de dénonciation de l’édition passée que nous souhaitions la dernière et que nous rejetions tout autant que toutes les autres avec le même esprit a rencontré des « oreilles attentives » et a porté ses fruits.
Madame la ministre de la culture que nous avons régulièrement saisie de nos élévations contre la tenue du festival à l’intérieur du périmètre archéologique de site de Djemila, vient de conclure par la fixation de certaines dispositions transitoires, de prendre des décisions très importantes et de saisir notre site par l’entremise du Directeur Général de l’OGEBC (Office de Gestion et d’Exploitation des Biens Culturels Protégés) de ce qui a été arrêté à cet effet.

De la lecture de l’email que nous avons reçu, nous relevons ce qui suit :

  1. Le festival ne se tiendra plus au niveau du forum de Djemila, tel qu’il a été conçu et organisé depuis des années.
  2. Un projet de consolidation et restitution des ailes supérieures du Théâtre se trouvant à l’extrémité du site est envisagé avec l’usage de matériaux modernes et démontables permettant sont éventuel utilisation dans un but beaucoup plus Culturel que lucratif.(cette solution écarte définitivement l’organisation de ces activités au centre du site).
  3. Provisoirement et pour l’année prochaine, des chapiteaux seront installés au niveau de la partie supérieure (entrée du site) et du parking externe de ce complexe et serviront comme espaces pour l’organisation du future festival.

Nous nous réjouissons donc de ces décisions très importantes qui mèneront certainement à un meilleur usage et à un respect du site qui reste l’un des plus beaux et des plus importants du pourtour du bassin méditerranéen.

Dans un souci purement culturel mais surtout pédagogique, l’opportunité se présente pour le ministère en charge du département de diffuser avant chaque séance du festival pour ces milliers de festivaliers attentifs, un cours métrage qui mettrait en avant la valeur historique et touristique du site et la nécessité de le protéger, comme pour tous les autres bien entendu à travers le pays.

Voir derniers liens

  1. http://www.setif.info/article4626.html
  2. http://www.setif.info/article5703.html
  3. http://www.setif.info/article5848.html

Partager cet article :
6 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°111537 :
Bien-sur je pense que vous savez que le festival ne se tient pas dans le forum mais devant la porte de la ville de djmila
Rayan :
Enfin une bonne nouvelle pour la sauvegarde de notre patrimoine et dire que nos élus locaux nous les avons jamais entendus dénoncer, la tenue de ce festival dans l’enceinte de ce sîte. Merci à sétif info et à tous les sétifiens
Mesmar :
puisque vous vous interessez a notre patrimoine Monsieur Nedjar bienque je suis sur que votre réaction serait autre si c’etait un festival de la chanson franchophone .j’espere que vous faite la meme chose pour le site Ain Lahneche (traces de l’homme depuis deux millions d’anneés) pour qu’il soit placé et préservé....
Commentaire n°111605 :
Mesmar !Qu’attendez vous pour en etre l’initiateur ? Le site de Ain Lahneche dont Setif info en avait deja parlé gagnerait effectivement à etre connu d’avantage alors que la preservation est la préoccupation de tous.Lancez l’intiative et,nous serons derrière vous.Pour moi,la musique a un sens et un langage universelle.Jamais je me suis opposé contre le Festival de la musique de Djemila.Ce dernier continuera à vivre comme nous le souhaitions mais à l’exterieur du site archéologique et plus tard à même le théatre romain qui sera enfin aménagé.Tout le monde a gagné dans l’histoire Votre ip ne m’est pas étranger ! A Nedjar
INconnu :
Combien restent ils encore de sites à protéger ? celui de caracalla à djemila est une bonne initiative et il faudra toutes les forces vives de la nation pour prendre conscience de l’ampleur des dégâts et de l’énorme tâche à accomplir , mais il ne faut pas compter sur les élus ou l’état totalement démissionnaires....
nouveau :
la bonne décision c’est d’annuler ce renez vous qui merpétuel un rite contraire à la doctrine musulmane (la danse, la musique, l’alcool, la drogue la prostitution)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus