Accueil > Culture >

Festival des troupes musicales : Une centaine de jeunes attendus

lundi 31 octobre 2011, écrit par : Khalil.Hedna@sétif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

Une dizaine de troupes musicales et jeunes musiciens de diverses wilayas de l’est du pays prendront part à la première édition du Festival régional des troupes musicales ce 1er novembre à Sétif, annonce le directeur de l’odej de Sétif, M. Zeghar Samir.

Ce festival se veut être une occasion pour la rencontre des « pimpants » de toutes les régions et également une opportunité pour l’échange d’expérience entre les jeunes mélomanes.


Partager cet article :
8 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°112958 :
zorna wa bendir et encore zorna wa bendir on ne fera rien de mieux et on restera zron...
bichou :
Ca ne mérite même pas d’être évoqué dans ce forum. Il ne faut pas cautionner la médiocrité au détriment de la science qui est la source de toute évolution. Les dirigeants continuent, bon grè, malgrè, de narguer le peuple et de le diriger vers l’impasse à l’heure où des changements aussi bien dans les républiques bananières que dans les superpuissances tiennent lieu. L’homme contemporain crie fort que tout dictat est revolu, et que sans le peuple rien ne va plus. Les penseurs algériens doivent sortir de leur silence pour illuminer un peuple qui ne sait plus à quel saint se vouer. En attendant leur réveil qui semble perdurer, ils écoutent la TABLA et la ZORNA qui les plongent dans un sommeil profond. Pauvre de nous !
Commentaire n°112981 :
où sont les danseuses ?? c’est injuste mdrr
Scarlett :
En Algérie, et dans tous les pays, il y a de multiples styles de musique, qui plaîsent à certains et pas à d’autres. Personne n’oblige quiconque à écouter de la musique( sauf la musique militaire), qui ne lui plaît pas, les goûts et les couleurs ne se discutent pas. La science est indispensable pour faire avancer un pays, la musique sous toutes ses formes est nécessaire pour sauvegarder un patrimoine culturel. Si la tabla et la zorna plongent certains dans un sommeil profond, et bien, tant mieux, ça leur empêchera d’avoir des problèmes d’insomnie, Toute musique devient subversive si on veut la faire mourir, Alors, jeunes musiciens, continuez votre révolution, Salam
Commentaire n°113052 :
amusez vous bien ! on connait la musique !
Bel Air :
Il y a toujours cette notion de bien et de mal. Ne serait- il pas mieux de laisser vivre l’Humain ? On nous parle du 1 novembre 1954, certains oublient que des personnes se sont battus pour obtenir l’indépendance, pour que le peuple algérien puisse vivre en toute liberté. De nos jours, sommes nous libres de nos actes sans être jugés par d’autres ?
Commentaire n°113173 :
Une centaine de jeunes attendues ! Bonne augure pour cet évènement. juste une précision, s’agit-ils de pom-pom girls ?
laamria :
salam, qu’il en déplaise à certains ....certainement que la musique évolue dans le monde ...faut-il encore se donner la peine d’apprendre cet art , les critiques doivent être objectives cette musique fait partie de nos racines .... eh bien moi j’étais fière de voir à l ’étranger notamment l’opéra de lyon s’intéresser aux chants d’autrefois sétifien ’srawi ...et dire que j’ai loupé ça..... la musique c’est la langue des émotions ..... à bon entendeur....!

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus