Accueil > Culture >

Stairaï, un style musical désuet

mercredi 22 février 2012, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

Le Stairai ou Stayrai est un nouveau style musical algérien né à Sétif tout au début des années 2000.

Ce style est issu entre le mariage du Staïfi et du Raï. Il a été développé dans le but de moderniser le genre Staïfi pour attirer plus de jeunes. Ces derniers préfèrent plutôt le Rai et le RaiNB plus que le Staïfi ancien.

Dix ans plus tard, cette forme attire de moins en moins les maisons d’édition musicale. Les albums basés sur le style Stairai n’ont pas enregistré les ventes et les succès espérés, consacrant ainsi son échec.

« J’étais parmi les premiers qui avaient développé ce nouveau style musical STAIRAI. J’ai découvert par la suite que les Sétifiens n’ont pas apprécié ce style. Ils préfèrent écouter soit el Raï soit le Staifi accompagné de la Zorna incluant des textes traditionnels. Les musiques de fêtes sont plutôt basées sur un rythme musicale purement Staifi. … j’ai donc décidé de ne plus produire ce style par manque de débouchés et d’intérêt des amateurs  », nous témoigne Hakim, gérant de Royal Edition à Sétif.


Partager cet article :
2 commentaire(s) publié(s)
M PARIS :
BOUSAÄDIA , SÏDE ET SAÄDOUNE ET DAR EL DIWANE on a même pas une cinema digne à l’échèlle d’une grande ville comme Sétif .On dirait ils n’aiment pas la culture et notre patrimoine musicale . Il -ya que Hakim musique et Zaouèche musique une seul chansson qui répète toutes les chanteures de la région,on pas dela musicale productivité . On a pas de Parolier IL YA le grand cher AZZEDINE MIHOUBI,mais il fait de la chanssonnètte . Je vous site un éxemple pour leLES CINEMAS WALAHI THOUMÄ WALAHI EL ADHIME là ou j’habite je suis entouré DE PLUS DEde 100 CINEMAS . A Paris un ciméma lorsque tu rentre tu trouve plus de 17 salles a l’intérieure ta le choisx de 17 films différent.Chez On a que khalida Toumi madame la ministres et les invités orientaux qui représentent la culture avec un grand respéct pour les notres wallahi j’ai écouté réssament une chansson de Mohamed el BAJI BAHR EL TOUFANE j’ai eu de la frisson du corp et j’ai pleuré (...)
Kamy :
Un style né à Sétif, ça m’éclate la rate. depuis quand Sétif conjugue la culture ?, au passé peut être. par contre on conjugue à tous les temps les grossièretés et les insultes. Rester dans la Zorna, ça vaut pas grand chose mais mieux que rien.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus