Accueil > Culture >

Participation de plus de 300 artistes à la 8eme édition du festival arabe de Djemila

mardi 24 juillet 2012, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

Plus de 300 artistes des pays arabes et nationaux dont des musiciens et des chanteurs prendront part à la 8eme édition du festival arabe de Djemila.

Cette manifestation de chants et de musiques arabe se tiendra cette année au stade-Mohamed Guessab" de Sétif, du 26 juillet au 4 août 2012 tous les soirs à partir de 22h00.

Selon les organisateurs, 7 pays arabes, outre l’Algérie, prendront part à ce festival qui a provisoirement déménagé cette année du site archéologique de Djemila vers la ville de Sétif.

Cette édition verra la participation d’une pléiade d’artistes arabes dont Maalouma Bint El-Medah (Mauritanie), Saber el-Rebai (Tunisie), Daoudi (Maroc), Wafik Habib (Syrie), Maher Zein, Saad Ramadhan, Wael Djassar (Liban) et Hatem El-Iraki, outre des artistes qui viendront pour la première fois en Algérie dont la chanteuse libanaise Yara et le groupe palestinien « Wichah ».

Vu que l’édition de cette année coïncide avec la célébration du cinquantenaire de l’indépendance nationale, les organisateurs ont invité plusieurs jeunes talents algériens établis à l’étranger, à l’instar du chanteur kabyle Alilou, Cheb Nadjib et le groupe « Bania Diwan el Djazaïr ». Le chant religieux sera également à l’honneur lors de cette édition qui coïncide cette année avec le mois sacré du ramadhan, avec la participation de plusieurs troupes locales et arabes, dont les chanteurs religieux Bouhabila Abderrahmane, Abderrahmane Benferradj et Maher Zein (Liban). Le festival a consacré la soirée d’ouverture prévue jeudi à rendre hommage à plusieurs chantres de la chanson algérienne, notamment Mohamed Lamari, Bekakchi El-Kheir, Samir Staïfi, Tachir Abdelghani et Mohamed Ramdhane dans le style staïfi, pour leur contribution à l’enrichissement de la musique algérienne.

Ci-dessous une photo prise ce mardi soir au stade Mohamed Guessab :


Partager cet article :
26 commentaire(s) publié(s)
Sagados :
Une idée gratuites pour nos chers décideurs ,à moins que l’on ait des visée baronale d’accaparement du terrain comme on assiste un peu plus haut sur ce lieu pour ce nouveau café sorti en champignon..... Pourquoi ne pas aménager les ruines romaines près de la citadelle au boulevard pasteur ( montée de l’hôpital) en esplanade où l’on aménagera une scène et des tribunes avec les blocs de pierres romaines qui gisent ça et là....ça ne coutera que l’engin pour les arranger et ce sera un Baalbeek sétifien ou on fera ce genre de manifestations ....Mais ce sera une mauvaise idée j’en suis sûr...
Commentaire n°147104 :
Il faut avoir le gout ,le raffinement et la sagesse des libanais pour penser à un Baalabek local pour ne pas détruire ce que vous assimilez à des blocs de pierres comme vous . C’est encore une fois la preuve que les organisateurs,bien que tardivement ,ont eu raison de sortir le festival du site en attendant des aménagement spécifiques externalisés
houda :
Dans ce cas là,on n’entendra plus cheikh El Nadirde Iben Badis !!!!...
BEL AIR :
Le festival de Djemila à Sétif ? Pourquoi ne pas le rebaptiser ? Déplacer le problème( détérioration des lieux...) dans un autre endroit sans résoudre le problème, je ne vois pas l’intérêt ?
omar :
le merite, ne faisons pas la fine bouche le festival existe.... cela vaut mieux qu’une braderie au stade en ce mois de ramadhan
Azzouz :
Stade Mohamed Gassab ou Guessab et non pas Kessab
Beaumarchais :
je croyais que c decidé au stade 8 mai !! rire !! bricolage, en plein centre ville, c pas un endroit j’imagine deja la circulation et du coté du sour a raya rire, les oiseaux sur le mur et les cons sur scéne s’en fichent du moment sont payés a l’avance, ya rabi ou tih a nou, ya nou sobi sobiiiiiiiiiiiiiiiiii ya nou sobi sobiiiiiiiiiiiiiiiiiii amine ya rab al aalamine
tis kader :
salam, c’est UN FESTI-VALE (du festi qui vaut des milliars) il ne réussira pas à djemila au stade 8mai 45 au stade gessab ou ailleur ,gérer par une MAFIA appelé ONCI ,sonosafi,et les guignol de la direction de la culture et de la wilaya de setif,LES SETIFIENS NE SONT PAS DUPE.
Commentaire n°147128 :
Ah bon, ce n’est au 8 Mai 45 que ca va se produire ce festival ? .. attendez vous à des rabats joies en qusmiss et barbiche venir foutre la pagaille à ce festival. Tant qu’on sait pas sur quel pied danser dans ce foutu bled rien n’avancera.
halim :
il ne resterais qu’organiser ce festival à Sétif pendant le mois sacré du Ramadhan !!!!! a Dieu les vieux beaux temps des annnées de l’été 80, Cheikh Tayeb Lefkir de laMosqué El Atik et autres ....
Commentaire n°147139 :
A Halim Parlons-en de ces imams des années 80 qui nous ont importé un islam qui a plongé le pays dans le sang, avant de le plonger dans la misere et la dégradation sur tous les plans.
antar.antar :
26 juillet au 04 aout a partir de 22:00 , aucun respect pour le ramdan , c’est pour ca le diable prend conge durant le mois sacre ,il y’a les remplacents.....rabi yahdina we yahdihom allahoma la tohassibena bima faalaho essoufahaou mina
maya :
le mois de Ramadan n’a jamais été le moment idéal pour ce genre de festivals,je reste perplexe à l’idée de l’organisation du festival en plein mois deRamadan,la foi des algeriens ,où est-elle passée ?Allah yostorna wa yahdeena,la programmation de ce festival ne pourrait elle pas attendre la fin de ce mois sacré ??????????????????????????
mous91 :
moi L’ APC me doit une facture qui reste impayée depuis 2011 novembre de 10 000 000 .00 DA ils disent que cette facture va dans le BIS or avant de lancé un marché ont doit lui réserve sont MONTANTS je ne comprend pas L’APC donnent a L’ESS 50 000 000 .00 DA est elle ne paye pas ses fournisseurs ?
hassen :
a mr ?????c est pas cheikh lefkir qui a plongé le pays dans la merde mais ce sont tes responsables............
yoyo@yahoo.fr :
les jeunes joueurs de differentes equipes ont ete renvoyes du stade guessab pour renovation .mais maintenant on entend des betises !!!!
ahmed :
pourquoi pas les autres mois de l année je suis d accord avec MAYA
farid :
et pourquoi pas un festival berbere ????????????au pays des chaouis
Commentaire n°147202 :
antar et maya le ramadhan n’est pas un mois de deuil
Commentaire n°147210 :
vous voyez déjà des vois intégristes haussent le temps. J’ai bien la nette impression et la peur que ca va barder et ca sera la mort assurée pour ce festival qui n’a commencé à l’être qu’après le passage spécial de la troupe de Karakalla lors de la dernier invasion du Liban par Israël...
Moh :
salam vous ete la que pour critiqué vous melanger toujour l’islam avec tous les sujets houda si tu veut ecouté ton chikh el nadir ta que alez a ibn badis ou bien t du genre qui sort zeama fair les tarawihe pour fixé les renduvous saha ftorkoum (lakoum dinoukom w liya dini )
christian max :
salut vous ete deconnecté ou koi pkoi festival djemila a setif , j aurais preferé djemila du n importe koi setif demeureras setif et djemila resteras djemila ; pkoi vous faite du n importe koi bref faites comme timgad , timgad festival de timgad a timgad et non a batna setif met toujours son ptit grain de sel sur ses ptites communes ou dairates ou j n en sais rien allez ne reproduisé pas sa l année prochaine laissé a djemila son festival et trouvé pas d excuse amusez vous bien
halim :
et voila la connerie a commencé vers 10h jusquà 2h du matin du vendredi ! je pose une seule question aux setifiens et specialement aux internautes de setif info.. ! soyez front et dites moi : est ce que vous avez bien dormis cette nuit ?? c’est presque 80% des agglomérations de Sétif ont senti cet étrange vacarme durant le calme. est-ce-que on a pensé aux malades hospitalisés. moi je dis pour celui qui a programmé ce festival à setif : penses à tes enfants et à leurs devenir, car un bon mesulman fait du bien dans toute sa vie et ne touchera personne, si non ses descendants payeront l’acte du pere. c’est l’islam qui dit cela et ce n’est pas moi ! la programmation de ce festival dans le moi sacré c’est pour déranger les esprits des pratiquants et des non pratiquants de l’islam. enfin, Dieu nous demande de faire le maximum de bien et éviter le mal. Hasbouna Allahou Wa niama (...)
maram Lamria :
le festval ou plutot le carnaval se deroulera a setif pour npermettre a el amriates de jouire des beaux moment , a djemila y en a pas assez .
arafigyr :
300 artistes à la 8eme édition du festival arabe. Cela c’est de l’ouverture. C’est ce que l’on appelle un festival multiculturel, ouvert sur la pluralité, sur la diversité musicale, ethnique, religieuse. En matière de crétinisme on ne peut descendre plus bas. Le monde arabe se repli, se referme sur lui même, non pas parce qu’il est porteur de valeurs universelles, et humanistes, non il se repli sur lui même car il sait qu’il ne fait pas le poids , qu’il n’est pas à la hauteur par rapport aux autres cultures, par rapport aux autres religion, par rapport aux autres économies... Le monde arabe a peur de la concurrence. Il a peur de la pluralité religieuse et ethnique. Les coptes d’Égypte sont massacrés, les chrétiens Algérie ne peuvent pratiquer leur culte, 2 Soudanais du sud chrétiens ont été massacré et on pleurs la mort de 2 palestiniens..... Si la liberté était reconnue en Algérie elle coopterait des millions d’étrangers, des millions de chrétiens...Contentons nous de ce festival arabo arabe (...)
anahouwa :
bien dit arafigyr ; contentons nous de cette mascarade et jetons l argent pas les fenetres ; l algerien ne lui manque que la musique arabe et il sera au top !

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus